Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Nvidia : testez vos réflexes avec de la latence pour gagner des cadeaux

Tous les joueurs le savent, les problèmes de visée, c'est la faute de la connexion. Et plus précisément de la latence entre le clic de la souris et le moment où l'écran l'affiche. Tous les éléments de la chaîne sont donc concernés : la souris, la gestion par l'ordinateur, la connexion qui transmet l'information aux serveurs de jeu, le temps de traitement du serveur, et le retour de l'information jusqu'à l'écran pour permettre de se réajuster et tirer à nouveau. Mais à quel point cette latence impacte-t-elle réellement vos performances ?

Des résultats significatifs

Chaque élément de la chaîne d'affichage apporte sa propre latence et on se retrouve vite avec des délais pouvant approcher les 100 ms. Nvidia a donc effectué des recherches qui semblent indiquer une très nette corrélation entre la baisse de la latence et les performances. Si le lien semble évident, l'importance de l'effet pourra en surprendre plus d'un.

Ces études montrent qu'une diminution de la latence peut améliorer jusqu'à 58 % la précision en jeu, au point qu'une latence inférieure à 30 ms dans les jeux de tir à la première personne serait plus importante qu'un taux de rafraichissement allant au-delà des 60 Hz. Ces résultats sont évidemment plus visibles lorsque la latence est très marquée, mais chaque amélioration se fait ressentir. Ainsi, passer de 20 ms à 12 ms de latence permettrait de faire passer le temps moyen d'une tâche (comprendre : un kill) de 1,53 seconde à 1,35 seconde. En compétition, ces 18 ms peuvent faire la différence.

Les joueurs et joueuses esport le savent évidemment et font déjà tout pour optimiser leur chaîne d'affichage afin de réduire au maximum la latence in-game. Mais quand on sait que 13 des 15 jeux les plus joués sont des titres compétitifs (coucou Fortnite) et que 75 % des joueurs et joueuses ayant une carte graphique Nvidia GeForce jouent à des jeux compétitifs tous les mois, il n'est pas ridicule de proposer une amélioration accessible pour tous. C'est ce que propose la marque au caméléon avec son Nvidia Reflex.

S'en rendre compte soi-même

Mais peut-on croire sur parole une étude commanditée par une marque ? Le mieux est encore de se forger son opinion en testant soi-même. Pour vous permettre de constater par vous-mêmes l'impact de la latence sur vos performances, Nvidia a mis en place un partenariat avec The Meta, l'éditeur de KovaaK, un logiciel d'entrainement au tir.

Si vous avez une carte graphique Nvidia GeForce GTX 9xx ou plus récente, vous trouverez dans ce logiciel des expériences Nvidia vous permettant de simuler de la latence sur votre système. Vous pouvez alors vous exercer au tir avec 25 ms, 55 ms ou 85 ms de latence et comparer vos scores.

Deux expériences sont disponibles : Latency Frenzy, affichant 3 cibles à l'écran et vous demandant de tirer dessus le plus rapidement possible, une nouvelle cible apparaissant à chaque fois que vous en détruisez une, et Latency Flicking, faisant rapidement apparaître aléatoirement une cible à l'écran (pour 600 ms seulement) lorsque vous tirez sur la cible bleue au centre de l'écran.

Pour 20 000 dollars de cadeaux

Du 14 au 21 décembre 2021, vous pouvez télécharger Kovaak sur Steam (exceptionnellement accessible gratuitement pour l'occasion) et vous rendre dans la section Nvidia Experiments. Vous y trouverez les deux mini-jeux. Prenez toutefois le temps de vous rendre dans les paramètres pour vous assurer que l'option Nvidia Reflex Low Latency (dans l'onglet "video") est sur "Enabled + Boost".

Parmi les participants, 27 seront tirés au sort pour gagner :

Les vainqueurs seront sélectionnés le 10 janvier 2022 et les lots envoyés en février.