Test de la Nvidia GeForce RTX 3080 Ti : la nouvelle référence, mais à quel prix

Cartes graphiques • 2021

 

Introduction

Nous avons testé la GeForce RTX 3080 Ti de Nvidia qui s'impose comme la nouvelle référence haut de gamme de la marque. Voici notre avis.

La GeForce RTX 3080 Ti est la nouvelle carte graphique « grand public » haut de gamme de Nvidia. Elle vient se placer entre la RTX 3080 et la RTX 3090 et a été officialisée au Computex 2021. Nous avons pu la tester pendant une semaine pour en déterminer les performances en conditions réelles.

Une RTX 3080 boostée

Résumé des épisodes précédents : Nvidia a lancé son architecture Ampere en fin d’année 2020 avec deux cartes haut de gamme, la RTX 3080 pour les joueurs et la RTX 3090 qui visait plutôt le marché professionnel avec son tarif de 1550 euros et son design très particulier. Sur le papier comme en test, cette nouvelle génération est une réussite, mais elle doit faire face à une pénurie de composants généralisée à toute l’industrie tech.

C’est dans ce contexte que Nvidia continue de décliner les produits autour de son architecture. La R&D du fabricant ne se tourne pas les pouces pendant la pénurie et nous propose désormais un modèle intermédiaire, la GeForce RTX 3080 Ti.

 GeForce RTX 3090GeForce RTX 3080 TiGeForce RTX 3080
GPU8 nm GA1028 nm GA1028 nm GA102
Cœur CUDA10496
102408704
Cœur Tensor328320272
Cœur RT828068
Fréquence boost1695 MHz
1665 MHz1710 MHz
Mémoire24 Go de GDDR6X
12 Go de GDDR6X
10 Go de GDDR6X
Vitesse mémoire19,5 Gbit/s19 Gbit/s19 Gbit/s
Bus mémoire384 bits
384 bits
320 bits
Bande passante936 Go/s912 Go/s
760 Go/s
TDP350 W350 W320 W
Disponibilité24 septembre 2020Juin 202117 septembre 2020
Prix1549 euros1199 euros719 euros

Annoncée à un tarif (très théorique pour les modèles non Founder Edition) de 1199 euros, cette nouvelle carte graphique doit proposer 1,5 x les performances d’une RTX 2080 Ti et 2x les performances de la GTX 1080 Ti quand on parle de rastérisation (graphismes sans ray tracing).

Elle apporte aussi avec elles toutes les nouveautés de la génération RTX 30 comme un port HDMI 2.1 à 48 Gb/s capable de gérer la 4K à 120 Hz et le support du décodage matériel AV1, le nouveau codec ouvert qui doit remplacer le H.265, le HEVC et le VP9.

Configuration utilisée pour tester la GeForce RTX 3080 Ti

Pour mieux comparer les capacités de cette GeForce RTX 3080 Ti, nous avons réutilisé la même configuration que pour nos mesures de la GeForce RTX 2080 Ti et RTX 3080.

  • Carte mère : MSI X299 GAMING M7 ACK
  • Processeur : Intel Core i9-7940X
  • Mémoire : 4 x 8 Go de RAM DDR4 2666 MHz (deux kit Corsair Vengeance CMK16GX4M2Z2666C16)
  • SSD : Samsung 970 1 To NVMe
  • Alimentation : Corsair RM1000X
  • Boitier : In Win 303
  • Logiciel : Windows 10 20H2 (avec les pilotes Nvidia Game Ready version 466.54)

Performances et résultats des benchmarks sur la RTX 3080 Ti

3DMark

On commence nos tests par 3DMark Time Spy Extreme. C’est un benchmark automatisé en 4K qui met à rude épreuve les cartes graphiques en rastérisation avec l’API DirectX 12, donc sans ray tracing. C’est une bonne façon d’évaluer les capacités d’une carte sur un exercice classique.

Sans surprise, la GeForce RTX 3080 Ti se hisse facilement au sommet du classement, devant la Radeon RX 6900 XT, la carte la plus puissante au catalogue d’AMD pour le moment. Si l’on fait la comparaison avec la RTX 2080 Ti, la génération précédente, on observe un gain de 32 % tout de même. On n’est pas au 50 % promis par Nvidia, mais l’amélioration est sensible. Face à la RTX 3080 classique, le gain est de 8 %.

3DMark DirectX Ray Tracing

3DMark intègre également un benchmark misant complètement sur le ray tracing. L’objectif est véritablement d’évaluer les performances d’une carte graphique dans le seul exercice du ray tracing. C’est donc un benchmark très exigeant.

Avec 54,6 FPS en moyenne, la RTX 3080 Ti bat un nouveau record sur ce test et s’approche de la barre des 60 images par seconde, ce qui est impressionnant pour un test aussi gourmand. On peut également voir le retard d’AMD sur ce critère. La firme a bien rattrapé Nvidia sur la rastérisation, mais doit encore travailler sa solution quand il s’agit du ray tracing. Il faut dire que Nvidia propose ici la deuxième génération de cartes graphiques capables de faire du ray tracing temps réel. La RTX 3080 Ti offre ainsi un gain de 74 % face aux 31,27 FPS de la RTX 2080 Ti.

Red Dead Redemption 2

Le jeu en monde ouvert de Red Dead Redemption 2 est l’un des jeux les plus beaux qui soient, mais aussi l’un des plus gourmands. Nous avons fait tourner son benchmark intégré avec les préréglages au maximum et en définition 4K UHD.

La RTX 3080 Ti et la Radeon RX 6900 XT offrent une fluidité suffisante pour jouer dans cette définition élevée à plus de 60 images par seconde. La différence avec la RTX 2080 Ti se fait ici plus sensible.

Assassin’s Creed Odyssey

Assassin’s Creed Odyssey est un autre jeu en monde ouvert conçu pour DirectX 12. Son moteur graphique est également très exigeant.

C’est un titre sur lequel les cartes AMD ont de meilleures performances. La Radeon RX 6900 XT se permet même de dépasser la GeForce RTX 3080 Ti pour atteindre les 67 images par seconde. Les indicateurs de performances montrent que le benchmark intégré au jeu, en 4K et avec les réglages au maximum, est beaucoup plus exigeant sur le GPU que sur le processeur.

Watch Dogs Legion

Ubisoft a lancé son premier jeu next gen en fin d’année 2020 : Watch Dogs Legion. Ce monde ouvert intègre pour la première fois des effets de ray tracing très somptueux et la technologie DLSS dans le cas de Nvidia. Nous avons poussé les réglages en ultra, activé le ray tracing en ultra et nous avons activé le DLSS en mode Performance quand il est disponible.

 

Évidemment, sans le support du DLSS, les cartes Radeon arrivent à peine au cap des 30 images par seconde en moyenne là où la RTX 3080 Ti parvient à dépasser les 60 images par seconde grâce à la technologie d’upscaling. Sans le DLSS activé, la RTX 3080 Ti affiche une moyenne de 33 images par seconde, on serait donc bien plus proche de la Radeon RX 6900 XT, mais toujours devant.

Dans ce scénario qui met à contribution tous les avantages de la nouvelle architecture Ampere, on a un boost de 61,54 % des performances entre la RTX 2080 Ti et la RTX 3080 Ti. La nouvelle carte dépasse donc les promesses de Nvidia sur ce test.

Control

Le jeu d’aventure de Remedy est depuis longtemps la vitrine technologique du ray tracing et du DLSS. Les développeurs ont très bien intégré les deux technologies pour renforcer l’immersion et les effets visuels. Une nouvelle fois, nous testons le jeu dans son niveau de qualité maximum et en 4K.

 

Sur ce titre, on retrouve les 54,79 % de croissance promise entre la RTX 2080 Ti et la RTX 3080 Ti. On passe ainsi de 73 FPS en moyenne à 113 FPS. C’est impressionnant quand on se souvient qu’il s’agit d’une image en 4K 3840 x 2160 pixels. Passer aussi largement au-dessus de la barre des 100 images par seconde permet de s’assurer d’une bonne latence dans l’action et surtout de ne pas subir de chute de framerate trop importante pendant les phases d’actions les plus nerveuses.

Consommation et refroidissement de la GeForce RTX 3080 Ti

L’un des leviers activés par Nvidia pour améliorer les performances sur sa nouvelle génération de cartes graphiques est l’augmentation de la puissance brute. Si l’on a un gain en performance par watt consommé, Nvidia en profite aussi pour augmenter la consommation totale et ainsi intensifier le saut entre les générations.

Conséquence immédiate, la RTX 3080 Ti consomme 350 W alors que la RTX 2080 Ti en consommait 280, soit une augmentation de la consommation en pointe de 25 %. Le ratio performance/consommation est favorable aux RTX 30, mais factuellement, elles consomment tout de même davantage. Il faudra donc s’assurer d’avoir une bonne alimentation pour gérer la RTX 3080 Ti.

Cela se ressent aussi au niveau de la température du GPU. La puce de notre Founder Edition est montée à 82 degrés pendant nos tests alors que la RTX 2080 Ti culminaient à 65 degrés. C’est aussi une belle augmentation face aux 72 degrés de la RTX 3080.

Les technologies Nvidia

En achetant une carte graphique, il faut désormais prendre en compte l’écosystème logiciel proposé par AMD et Nvidia.

Dans le cas de ce dernier, on a à la fois des technologies proposées dans certains jeux comme Nvidia Reflex (réduction de latence), le DLSS ou encore Nvidia Ansel, mais aussi des fonctions externes comme Nvidia Broadcast. Ce dernier permet d’utiliser la puissance de la carte graphique pour filtrer les bruits ambiants derrière son micro ou changer son arrière-plan en visioconférence.

Prix et date de sortie de la GeForce RTX 3080 Ti

La date de sortie de la GeForce RTX 3080 Ti est le 3 juin 2021. Malheureusement, la disponibilité devrait une nouvelle fois être très limitée.

Le prix conseillé de la carte graphique est de 1199 euros. Dans les faits il va s’agir du tarif appliqué par Nvidia sur le modèle Founder Edition. Les autres modèles des autres constructeurs devraient voir leur prix s’envoler, si on reprend la tendance depuis le lancement d’Ampere. Certains internautes ont déjà pu découvrir des tarifs au-dessus des 2000 euros. Évidemment, impossible de recommander une carte graphique à ce tarif.

Note finale du test
8 /10
La RTX 3080 Ti Founder Edition est une carte graphique sans surprise. On prend une RTX 3080 et on lui rehausse les caractéristiques pour la rapprocher d'une RTX 3090. Le résultat ? Une carte à mi-chemin entre une 3080 et une 3090. À quel prix ? Entre le prix d'une 3080 et d'une 3090.

On a donc une carte graphique très haut de gamme capable de faire tourner tous les jeux en qualité maximale en 4K sans sourciller ou dans une définition inférieure avec une grande fluidité. Si vous avez un écran 4K ou un écran 1440p à plus de 144 Hz, c'est la carte idéale pour un budget qui devra rester assez large. Annoncé à plus de 1000 euros cette carte devrait être aussi rare que ses cousines jusqu'à la fin de la pénurie.

La promesse d'un gain sensible en performance de la part de Nvidia si l'on compare avec une RTX 2080 Ti ou 1080 Ti est bien là. L'architecture Ampere prouve une nouvelle fois qu'elle en a sous le pied et le géant continu d'amplifier son écosystème logiciel avec des technologies comme Nvidia Reflex ou Broadcast qui participent à une bonne expérience utilisateur.

Si l'on se place uniquement dans la gamme RTX 3000 en revanche, et que votre budget est un peu limite, la RTX 3080 « classique » propose à ce jour un meilleur rapport performances/prix. Une nouvelle application de la loi des rendements décroissants en informatique. Passé un cap, plus le prix augmente, plus le gain en performance diminue.
Points positifs
  • La 4K avec les graphismes au maximum
  • Ce qui se fait de mieux à ce prix
  • Le design de la Founder Edition
  • L'écosystème Nvidia
Points négatifs
  • Rapport performance/prix moins bon que la 3080
  • Plus de puissance, mais consommation en hausse
  • (La pénurie qui flambe les prix, encore et toujours)

Les derniers articles