Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Galaxy Watch : Samsung pourrait à nouveau embrasser Wear OS pour ses montres connectées

Au début du mois, certaines indications dans le code source du Galaxy S20 lançaient la piste d’une future montre connectée Samsung équipée non pas de Tizen, l’OS maison du constructeur, mais de Wear OS.

Ce mardi, c’est le leaker américain Max Weinbach qui a découvert d’autres éléments qui s’orientent vers la même piste. Dans une série de tweets, il fait part de sa découverte d’un nouveau plug-in, baptisé « Water » pour l’application Samsung Wearables.

https://twitter.com/MaxWinebach/status/1376655830917898242

« Lorsque j’ai partagé le leak sur les Buds 2, j’ai trouvé quelques éléments à propos de futures Galaxy Watch. Il y a un plug-in baptisé 'Water'. Je pense que 'Water' est la couche de compatibilité entre Samsung Wearable et Wear OS », indique Max Weinbach : « Il mentionne 'Merlot' qui doit être la puce pour les montres 'Wise' et 'Fresh'. Il s’agit des Galaxy Watch Active 3/4 et Watch 4. Là-dedans, j’ai découvert la mention d’un 'newos' [NDLR : nouvelOS] et tous ces noms de codes, en plus de Water, correspondent à ce qu’on a lu jusqu’à présent ».

Il semble donc que le nouveau plug-in permette de connecter plusieurs montres dotées de ce « nouvel OS ». Au moins deux montres seraient ainsi prévues, connues sous les noms de code Wise et Fresh. Il pourrait ainsi s’agir d’une Galaxy Watch Active 3, d’une Galaxy Watch Active 4 ou d’une Galaxy Watch 4.

La dernière montre Samsung sous Android Wear date de 2013

Quant au « nouvel OS », il pourrait bel et bien s’agir de Wear OS de Google. Il faut dire que la dernière montre Samsung dotée d’Android Wear, la Samsung Galaxy Gear, est sortie il y a plus de sept ans, en septembre 2013. Depuis, le constructeur coréen avait délaissé l’OS de Google en faveur de sa solution maison, Tizen.

Concrètement, l’intégration de Wear OS pour ses prochaines montres pourrait permettre à Samsung de profiter d’un bien plus large catalogue d’applications. Néanmoins, les montres Wear OS sont réputées pour proposer une autonomie moindre et des performances plus erratiques si elles ne sont pas associées à un processeur à la hauteur. Il convient cependant de noter que la dernière puce de Qualcomm, le Snapdragon Wear 4100, parvient à améliorer considérablement ces deux points.