Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ford et Tesla ne veulent plus que vous puissiez acheter les voitures après les avoir louées

La LOA (Location avec option d'achat) offre de nombreux avantages, dont celui de pouvoir racheter, si vous le souhaitez, la voiture que vous avez loué pendant plusieurs mois ou années, moyennant une certaine somme. Une alternative qui séduit aujourd'hui de plus en plus d'automobilistes, et qui permet alors de ne pas forcément devoir s'engager dans un achat.

Néanmoins, il semblerait que tous les constructeurs ne soient pas des adeptes de cette solution. C'est notamment le cas de Tesla, qui, aux États-Unis, n'autorise plus aux clients d'acheter la voiture à la fin du contrat de location, comme le rappellent nos confrères d'Electrek. Ce qui en fait donc un contrat LLD (Location Longue Durée). Les autos pourraient en effet être utilisées par le réseau de VTC autonomes en cours de développement par la marque, ou alors revendues d'occasion, à des prix bien supérieurs à la revente en LOA.

Au tour de Ford de revoir sa LOA

Mais la firme d'Elon Musk n'est désormais plus la seule à interdire l'achat de ses voitures électriques à la fin du contrat de location. En effet, c'est dorénavant au tour de Ford de mettre en place cette mesure, qui concerne pour l'instant 38 États en Amérique du Nord, depuis le 15 juin dernier. Mais la firme à l'ovale bleu prévoit de l'étendre au reste des États-Unis d'ici à la fin de l'année.

Comme le précisent nos confrères de Cars Direct, cette décision s'explique par la volonté de Ford de mettre l'accent sur le recyclage des batteries. L'ensemble des véhicules électriques de la gamme sont donc concernés, à savoir le F-150 Lightning, le Ford Mustang Mach-E ainsi que le Ford E-Transit. Tous les clients louant ces modèles devront ainsi rendre leur voiture une fois le contrat terminé, ou pourront signer un nouveau contrat de location.

Une politique de recyclage des batteries

Alors que les spécialistes craignent une pénurie de batteries, Ford souhaite accélérer le recyclage de celles issues de ses véhicules. Un porte-parole de la division financement souligne en effet que "la stratégie de batterie de Ford comprend le recyclage et la localisation de la production de batteries, et le programme de Ford Credit pour la location de véhicules électriques permet aux clients de remplacer leurs véhicules par le modèle le plus récent à la fin du bail tout en gardant le véhicule dans le réseau Ford plus longtemps afin que Ford puisse mieux gérer le recyclage des batteries et les matériaux".

Le recyclage des batteries est un sujet de taille pour la marque américaine, qui prévoit de fabriquer 600 000 véhicules électriques d'ici à la fin de l'année prochaine, et 2 millions d'ici à 2026. Mais les problèmes d'approvisionnement liés à la pénurie de semi-conducteurs et de métaux rares compliquent fortement la situation. D'où l'importance pour les marques de réutiliser les composants présents dans les batteries déjà existantes.

De son côté, Volkswagen souhaite également louer ses voitures électriques à plusieurs propriétaires d'affilés, comme l'avait indiqué Herbert Diess en septembre 2021. L'idée étant de garder la main sur la batterie qui aurait une durée de vie supérieure à celle de la voiture.

https://www.frandroid.com/produits-android/automobile/voitures-hybrides/1216951_lld-ou-loa-avantages-inconvenients-et-differences-entre-ces-systemes-de-location-de-voiture