Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ce vélo électrique de 14,8 kilos et 100 km d’autonomie n’a pas l’air d’en être un

Si le salon milanais de l’EICMA fait généralement la part belle aux scooters électriques et motos électriques, la catégorie des vélos électriques, elle, n’est pas abandonnée pour autant. En témoigne la présence de la jeune entreprise italienne Noko, dont le premier modèle de VAE a été intronisé durant l’événement transalpin (communiqué de presse).

Son produit a été décliné en trois déclinaisons : le NoKo Forza, le Noko Tempo et le Noko Volcano. Le trio partage une grosse base technique commune et se distingue sur quelques petits éléments mineurs. Le premier opte pour un cadre fermé, le second pour un cadre ouvert, le tout pour le même prix de 3990 euros et un usage avant tout urbain.

Poids plume

Le troisième, vendu 4350 euros, a été pensé pour la route et les petits chemins de terre avec des pneus adaptés et une transmission à onze vitesses. Voilà pour les différences. Les similitudes, elles, s’accumulent : moteur brushless signé FSA (250 W) sur le moyeu arrière, 42 Nm de couple, freins à disque hydrauliques ou encore cadre en aluminium.

Mais surtout, les modèles Forza se démarquent par leur poids plume de 14,8 kilos, situé dans la moyenne basse du marché. Leur transmission à courroie est également un atout, tout comme leur autonomie de 100 kilomètres grâce à la présence d’une batterie de 250 W dans le tube oblique du cadre (rechargeable en 4h).

Personnalisation

Si l’on se base sur notre expérience et nos nombreux tests, ce rayon d’action devrait vraisemblablement correspondre au niveau d’assistance le plus faible -- le Noko en compte 5. Avec le mode le plus puissant, l’autonomie devrait logiquement chuter en raison des ressources énergétiques requises.

Le site officiel du constructeur donne l’opportunité de « customiser » son modèle avec diverses options au choix : taille du cadre (S, M, L), coloris (noir, vert, orange) ou encore guidon plat ou surélevé. D'après le configurateur, les livraisons françaises sont prises en charge.

https://www.frandroid.com/produits-android/mobilite-urbaine/velo-electrique/1127891_jai-failli-me-faire-voler-mon-velo-electrique-4-conseils-pour-eviter-que-ca-vous-arrive