Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Starlink interdit en France : que vont devenir les clients actuels ?

Depuis le 5 avril 2022, le couperet est tombé : le service de satellites est privé de ses fréquences hertziennes en France, après un recours gagnant d'associations environnementales devant le Conseil d'État. Cela signifie que Starlink est interdit en France.

Une décision qui contredit l'Arcep

Cette information intervient tout juste après l'annonce d'un partenariat entre Jeff Bezos et le groupe européen Arianespace, Amazon envisage de lancer jusqu’à 3236 satellites placés en orbite basse pour couvrir toutes les zones de la Terre à terme, que ce soit pour des particuliers, des hôpitaux dans des zones reculées, des équipes de secours ou des entreprises et des organisations.

En attendant, Starlink — service concurrent déployé par SpaceX — perd son autorisation d'exploiter deux bandes de fréquences qui sont obligatoires pour les échanges entre les antennes Starlink et les satellites. Cela signifie que le service Starlink est interdit en France, l'offre était disponible depuis 2021 et avait séduit des centaines d'utilisateurs en France.

Starlink est l'une des alternatives pour ceux qui ne sont pas éligibles à la fibre optique en France. Ce sont principalement les zones denses qui sont privilégiées, le déploiement étant très couteux. Quant à l'éligibilité théorique à l’ADSL en France, elle est très disparate. 59 % des lignes téléphoniques cuivrées permettent un accès ADSL à plus de 8 Mb/s, 16 % sont éligibles à un accès entre 4 et 8 Mb/s, 13 % peuvent accéder entre 2 et 4 Mb/s, et enfin 12 % ont moins de 2 Mb/s. Avec l’essor de la SVoD et l’usage de plus en plus intensif d’internet dans les foyers pour le loisir et le travail, l’ADSL est souvent insuffisant.

Cette décision est historique, car elle contredit une décision de l'Arcep, le régulateur des fréquences. Ces fameuses radioélectriques concernent les bandes 10,95-12,70 GHz (sens espace vers Terre) et 14-14,5 GHz (sens Terre vers espace).

Ce n'est pas définitif

Théoriquement, le service Starlink doit être stoppé en France. Starlink n'a pas commenté cette décision. Théoriquement, Starlink doit stopper son service auprès des utilisateurs actuels qui ont certainement l'opportunité de renvoyer le matériel qu'ils ont acquis.

Notez que la décision du Conseil d'État n'est pas définitive, l'opérateur devra redemander une autorisation d'utilisation des fréquences auprès de l'Arcep et cette dernière devra lancer une consultation publique, point de faiblesse retenu par le Conseil d'État dans sa décision. En attendant, il est fort probable que la vente du service soit stoppée, à l'heure où nous écrivons ces lignes il est toujours possible de s'inscrire à Starlink. Le cout matériel est de 634 euros, avec 71 euros de frais d'expédition, l'abonnement revient ensuite à 99 euros par mois.

https://www.frandroid.com/telecom/843707_starlink-france-satellite