Netflix, Disney+, OCS, myCanal… quel service de SVoD choisir en 2020

Un dossier Frandroid Original

 

Entre Disney+, Netflix, Amazon Prime Vidéo, Apple TV+ et d'autres encore, il existe désormais un certain nombre de plateformes de vidéo en streaming par abonnement en France, mais il n'est pas évident de décider laquelle ou lesquelles choisir. Voici donc un comparatif complet qui passe en revue les prix, les catalogues ou encore la qualité des différents services de SVoD.

Logos des services de SVoD

2020 signe l’arrivée de Disney+ en France, quelques mois après Apple TV+. Ces deux services de SVoD viennent s’ajouter à une longue liste déjà existante, dont les principaux acteurs sont Netflix, Amazon Prime Vidéo, OCS et myCanal. Si vous ne souhaitez pas vous abonner à tous, voici un guide qui vous aidera à choisir entre tous ces services en fonction de vos besoins et vos préférences.

Précisons que cela ne concerne pas les plateformes de streaming d’animés, disponibles dans un autre dossier dédié.

Qu’est-ce qu’un service de SVoD ?

Il est une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Non, nous ne parlons pas de la bohème, mais des vidéoclubs. Derrière ces enseignes souvent bariolées et aux devantures lumineuses, il était possible de louer un film en cassette VHS, puis en DVD, et enfin en Blu-ray pour les plus téméraires d’entre eux.

Peu à peu, avec l’essor de l’ADSL et une volonté certaine des majors de l’industrie de lutter contre le piratage (les fameux DivX, en rapport avec le codec utilisé pour compresser le fichier), les films ont commencé à être proposés légalement sur internet, à l’achat ou à la location. C’est la vidéo à la demande, ou VoD, acronyme de Video on Demand.

Puis est arrivé la SVoD, ou subscription video on demand, la vidéo à la demande avec abonnement. Il s’agit ici d’accéder de manière illimitée à un large catalogue de films ou de séries en échange d’un paiement généralement mensuel.

Quel est le prix de l’abonnement à Netflix, OCS, Disney+… ?

Bien souvent, le prix de l’abonnement va jouer un rôle crucial dans le choix du ou des services de SVoD. Les prix sont bien moins uniformes que ce qui se fait du côté du streaming musical par Spotify, Deezer et compagnie, et pour cause : les forfaits sont bien loin d’être égaux les uns aux autres, notamment en raison de la différence de catalogue, mais aussi de la qualité vidéo proposée et du nombre d’écrans simultanés utilisables.

OffreQualité vidéoNombre d'écransPrix mensuel
Amazon Prime VidéoUltra HD (4K) 35,99 € ou 49 €/an
Amazon Prime Vidéo -24 ansUltra HD (4K) 324 €/an
Apple TV+Ultra HD (4K) + HDR64,99 €
Canal+ Ciné Séries+Ultra HD (4K) 1 à 249,90 €
Canal+ SériesUltra HD (4K)1
2
4
6,99 €
9,99 €
11,99 €
Disney+4K46,99 € (ou 69,99 €/an)
Netflix essentialSD (définition standard)17,99 €
Netflix standardHD211,99 €
Netflix premiumUltra HD (4K) + HDR415,99 €
OCSFull HD (4K sur box Orange)29,99 ou 11,99 € (option TV)

On remarquera donc que certains services comme Canal+ Séries, Amazon Prime Vidéo ou Disney+ sont disponibles à petit prix, même avec une excellente qualité d’image. Cela permet de les envisager facilement en tant que catalogues « complémentaires » d’une offre peut-être plus étoffée comme Netflix ou OCS.

Notons par ailleurs qu’Apple TV+ ne coûte rien pendant un an à l’achat d’un nouveau produit de la marque à la pomme et qu’il existe une offre Canal+ Intégrale+ comprenant tous les services du groupe ainsi que Netflix (HD, 2 écrans) et Disney+. Ce forfait s’élève cependant à 99,90 euros par mois.

Quel service de SVoD a le meilleur catalogue ?

Les catalogues des principaux services de SVoD évoluent très régulièrement, quasi quotidiennement pour certains. Il est donc très difficile de les comparer de manière concrète et objective. Il faudra donc se baser sur les points forts de chacun pour les départager, en fonction des goûts de chacun évidemment.

Netflix : le plus complet

Netflix est certainement la plateforme de streaming disposant du catalogue le plus rempli et le plus varié, ce qui explique son succès. On y retrouve toutes sortes de programmes, dont des films, des séries, des animés, des spectacles, des documentaires, etc.

En plus de son énorme fond de catalogue, l’entreprise de Reed Hastings met un point d’honneur à acheter les droits de diffusion exclusive de certains programmes (comme La Casa de Papel par exemple) ou de produire du contenu lui-même en masse. Si sa spécialité était plutôt les séries (Elite, Stranger Things, Bojack Horseman, Sabrina, Sex Education…), on voit apparaître depuis quelque temps des films à la qualité assez variable (Okja, El Camino, Marriage Story, The Highwaymen, Le Roi…).

Netflix, interface web

Netflix est aussi certainement celui dont le catalogue évolue le plus rapidement. En 2019, on comptait plus de 30 000 heures de contenu sur la plateforme, mais ce chiffre a déjà dû bien augmenter depuis. Comprenez par là que si vous avez du mal à trouver un programme à regarder, c’est davantage parce que vous hésitez parmi tout ce choix que par manque de films ou de séries.

Amazon Prime Vidéo : l’étoile montante

Prime Vidéo a longtemps été délaissé par rapport aux autres services de l’entreprise tentaculaire de Jeff Bezos, mais Amazon semble vouloir rattraper sa concurrence sur ce point également. Après l’ajout des sous-titres sur ses contenus (qui n’étaient pas présents au lancement en France), Prime Video a également commencé à investir pour proposer des séries à fort potentiel (The Office, The Handmaid’s Tale, Vikings…), ainsi que du contenu original (The Man in the High Castle, American Gods, The Expanse, The Boys…).

Amazon Prime Vidéo, interface catalogue

Point fort : Amazon Prime Vidéo possède également de vieilles légendes dont on ne se lasse jamais (American History X, Fight Club, les Rambo…) et un très large catalogue de vieux films qui ne sont pas forcément des chefs-d’œuvre du 7e art, mais qui passeront agréablement le temps.

Disney+ : la madeleine de Proust

Le catalogue de Disney+ est surement le plus spécialisé de tous. Disney n’a pas acheté de contenu et ne propose que les créations de ses nombreuses branches, qu’elles soient d’époque (Aladdin, La Belle et la Bête…), ou récentes. Au total, ce sont des milliers de films et de séries qui sont disponibles, car rappelons-le : Disney a racheté Marvel, la Fox, Pixar, National Geographic et Star Wars.

Si vous êtes fan de Luc Skywalker, des Avengers ou encore des Simpsons, vous trouverez forcément votre bonheur, d’autant que certains programmes inédits comme The Mandalorian viennent étoffer un peu ces univers. Et si vous avez des enfants, c’est certainement un incontournable.

OCS : les séries HBO en 24 heures

L’offre d’OCS n’est pas la plus attractive par sa quantité, loin de là. Le service mise en revanche sur la qualité de ses contenus pour attirer sa clientèle. On y trouve des classiques (Pulp Fiction, Battle Royale, la Liste de Schindler, Mad Max, Kill Bill, S.O.S/ Fantomes, Les Temps Modernes…), des productions françaises, des dessins animés et des films très récents, ce qui est rare dans l’Hexagone en raison de la chronologie des médias. Bref, si le choix est plus restreint, la variété reste au rendez-vous.

OCS, le catalogue HBO, interface web

Mais l’une des plus grandes forces d’OCS, c’est son partenariat avec HBO et certaines autres chaînes américaines qui lui permet de diffuser des épisodes de séries dans les 24 suivant leur diffusion aux États-Unis. C’était le cas par exemple de Game of Thrones, mais aussi de Westworld, His Dark Materials, The Walking Dead, Chernobyl ou encore Euphoria pour ne citer qu’elles.

Apple TV+ : l’original

La plateforme de SVoD d’Apple est l’une des plus récentes. Lancé en novembre 2019, Apple TV+ ne propose que du contenu original. Vous pouvez en faire le tour en quelques jours seulement (un mois en prenant votre temps). C’est bien moins que la concurrence, mais le budget d’Apple a permis un lancement tonitruant à grand renfort de têtes d’affiche comme Jennifer Aniston, Steve Carell, J.J. Abrams, Oprah Winfrey et d’autres encore.

Canal+ : le Frenchy

Pépite de l’audiovisuel française, Canal+ a toujours été le synonyme de films récents (dès 6 mois après leur sortie au cinéma pour certains) là où la chronologie des médias obligeait les chaînes gratuites à ne les proposer que bien plus tard (à partir de 20 mois). Le groupe continue de surfer sur cette idée et y rajoute des séries étrangères (Killing Eve, Vikings, Young Sheldon, Gomorra…), comme originales (Engrenages, Le bureau des Légendes, Baron Noir…).

Les différentes fonctionnalités de chaque plateforme

Le prix et le contenu ne sont pas les seuls critères de choix d’un service de SVoD. Il y a également les petites fonctionnalités bonus et les plateformes compatibles.

À ce petit jeu, c’est une nouvelle fois Netflix qui sert de mètre étalon. Le numéro un est disponible à peu près partout, des smartphones aux ordinateurs en passant par les téléviseurs connectés, les Chromecast, les consoles de jeu et les box opérateur, il est possible de télécharger du contenu sur nos appareils mobiles et sur les PC Windows (voire télécharger automatiquement les épisodes suivants d’une série), on peut sauter les génériques, régler les lectures automatiques, voire des bandes-annonces à la verticale pensées pour nos téléphones, ou encore reprendre la lecture sur un autre terminal sans perdre l’avancement.

Disney+ est également accessible depuis la plupart des supports et propose de télécharger des films et séries depuis un smartphone ou une tablette, de même que Canal+, via l’application myCanal, et OCS. Pour ce dernier, l’app Android a été revue en début d’année 2020 afin d’en changer le lecteur. Dans l’ensemble, les performances étaient très critiquables, mais la qualité du streaming et des vidéos a augmenté.

Pour ce qui est d’Amazon Prime Vidéo et Apple TV+, c’est un peu plus compliqué. Même si les applications se trouvent à de nombreux endroits, la guerre qui oppose Amazon et Google fait que le service de vidéo du géant de Seattle ne propose pas de fonction Chromecast et celui d’Apple fonctionne essentiellement sur un appareil de la marque. La lecture depuis un navigateur sur Windows est par exemple très souvent buguée.

Il est important cependant de rappeler que l’abonnement Amazon Prime ne donne pas uniquement accès au service vidéo, mais aussi aux livraisons gratuites sur Amazon, aux avantages Twitch Prime, à Prime Music, Prime Reading…

Quelle est la meilleure plateforme de streaming ?

Au regard de tous ces éléments, il est désormais temps de réponse à la question du titre, à savoir : quelle plateforme choisir ? Netflix ou Amazon Prime Vidéo ? OCS ou Disney+ ? Cela dépend bien évidemment de votre budget et il est toujours possible de profiter ponctuellement d’un service ou d’un autre en profitant de ne pas être engagé pour passer de l’un à l’autre.

Si l’on devait n’en conseiller qu’un seul, c’est sans aucun doute Netflix qui remporterait nos faveurs en raison de la largesse de son catalogue et de ses ajouts très réguliers, mais aussi de son universalité. Ne souffrant d’aucune querelle de chapelle, le N rouge au désormais mythique « TOU DOUM » est présent à peu près partout.

Il est clair néanmoins que Disney+ est parfait pour ceux qui ont des enfants, qu’Apple TV+ possèdent de très bons programmes, même s’ils ne sont pas nombreux pour le moment et qu’Amazon Prime Vidéo possède de plus en plus de contenu intéressant, le tout avec un abonnement qui offre de nombreux autres avantages (livraisons gratuites sur Amazon, Twitch Prime…).

Netflix

Netflix

Les derniers articles

  • PS Now : les jeux ajoutés en décembre 2020

    Sony

    PS Now : les jeux ajoutés en décembre 2020

    01 décembre 202001/12/2020 • 19:05