Tout savoir sur Disney+ : Loki est désormais disponible

Un héros Marvel et un nouveau Pixar également au menu

 

Disney+ n'en finit plus de gonfler son offre. En juin, la plateforme de streaming s'enrichit de films d'animation inédits. Après "Raya et le Dernier dragon" et le nouveau Pixar "Luca", c'est "Loki" qui arrive ce vendredi dans la galaxie Marvel. On vous explique comment le regarder sur Disney+.

Tom Hiddleston est Loki dans la nouvelle série Marvel

Tom Hiddleston est Loki dans la nouvelle série Marvel // Source : Disney+

Lancé en novembre 2019 aux États-Unis, puis en avril 2020 en France, Disney+ a atteint les 100 millions d’abonnés payants en un temps record. Avec son énorme catalogue de franchises, il s’agit sans nul doute du concurrent capable de faire le plus d’ombre à Netflix parmi les services de streaming vidéo.

Disney+ n’a eu de cesse d’enrichir son catalogue au fil des mois en proposant de nombreux contenus originaux, des séries Marvel à succès comme WandaVision ou Falcon et le Soldat de l’hiver notamment. Mais aussi des films d’animation et longs métrages qui auraient dû sortir en salle et qui s’offrent là une vitrine de premier plan. Ce fut le cas de Mulan et de Soul, primé aux Oscar. En juin, arrive Raya et le Dernier dragon ainsi que Luca. 

Offres, prix, catalogue, interface… On fait le point sur le service de SVoD et sur les programmes qui vous attendent en juin avec notamment l’arrivée des films d’animation Raya et le dernier dragon ainsi que le dernier Pixar Luca, ou encore la série très attendue Loki.

A découvrir en juin sur Disney+

Loki signe son retour ce mercredi 9 juin avec la disponibilité du premier épisode (puis un par semaine). Il reprend les traits de Tom Hiddleston qui hérite ainsi de sa propre série Marvel Studios. Le frère de Thor et dieu de la malice a enfin les mains livres, ou presque. La série se déroule après les événements d’Avengers : Endgame. Cet anti-héros qu’on aime autant qu’on déteste a quelque chose d’attachant dans ses envies de vengeance. Pour changer le cours de l’histoire, il compte bien sur les pouvoirs du Cube qu’il a dérobé. Mais le Tribunal des Variations Anachroniques, dirigé par Owen Wilson, se dresse sur sa route.

Raya et le dernier dragon est la grande attraction de Disney+ en juin. Attendu sur grand écran, le film d’animation sort finalement directement sur la plateforme de streaming. L’histoire d’une jeune gardienne de la pierre des dragons, Raya qui veut ramener la paix au royaume fictif de Kumandra et faire disparaître une force maléfique en ressuscitant les dragons, mais aussi les humains pétrifiés par le mal. Pour cela, elle va s’unir dans sa quête à la dernière dragonne et à une galaxie de personnages inattendues. Une épopée visuellement magnifique dans des décors qui rappellent l’Asie du Sud-Est et sa culture. Raya est un agréable moment qui a délaissé les chansons à outrance pour se concentrer sur les rapports entre les personnages. On sent un mélange d’inspiration entre Vaiana, Rebelle ou encore Mulan dans cette guerrière seule face au chaos et à des ennemis impitoyables. Le film regorge d’humour. Un excellent moment en famille en perspective.

Raya et le Dernier Dragon

Raya et le Dernier Dragon // Source : Disney

Et aussi :

  • Genius: Aretha (le 4 juin) : série sur la vie d’Aretha Franklin avec Cynthia Erivo
  • Luca (le 9 juin) : le nouveau film d’animation signé Pixar va faire vivre la dolce vita en Italie
  • Love, Victor (le 9 juin) : le retour de Victor et ses interrogations sur la vie au lycée et son identité (saison 2)
  • Le Mystérieux Cercle Benedict (le 25 juin) : une série à suspense avec Tony Hale (Arrested Development) en recruteur d’enfants pour un mystérieux projet.

Qu’est-ce que Disney+ ?

Il s’agit d’un service de streaming vidéo sur abonnement développé par la Walt Disney Company. Il regroupe désormais six univers avec des espaces consacrés aux films et séries Disney, Pixar, Marvel, Star Wars, National Geographic et désormais Star. Au total, ce sont plus de 10 000 heures de programmes qui sont disponibles (films, séries, émissions, documentaires, courts métrages, etc.), issus des catalogues du géant du divertissement, mais aussi de la Fox et ses entités, des studios du groupe (Disney Television Studios, FX, 20th Century Studios, 20th Television, Touchstone…).

Quels films et séries sont au catalogue de Disney+ ?

Disney+ propose un grand nombre de films et de séries de ces différents catalogues, mais aussi du contenu original conçu directement pour la plateforme au travers de ses six univers. Le gros du service de Disney+ se concentrait initialement sur du contenu « familial » et tout public, symbolisé par les héroïnes de l’univers Disney et des films mondialement connus. Mais il s’est depuis enrichi de Star, un espace aux contenus « plus adultes », avec des films et séries inédits, des films oscarisés ou au succès mondial.

National Geographic recense des documentaires en tous genres. L’espace Pixar regroupe tous les films d’animation et courts métrages du célèbre studio tandis que Marvel et tous ses superhéros ainsi que Star Wars sont des espaces proposant du contenu autour des franchises (films, séries, documentaires…). De quoi ravir les fans.

Parmi les contenus exclusifs à la plateforme qui ont fait la renommée de la plateforme, on trouve Star Wars the Mandalorian, L’Étoffe des héros ou encore le récent WandaVision, tiré de l’univers Marvel et qui a récemment boosté la cote de Disney+. Mais aussi les films Mulan et Soul qui sont sortis directement sur la plateforme, ou encore l’adaptation de La Belle et le Clochard.

La plateforme a accueilli d’autres superhéros avec la série originale Falcon et le Soldat de l’hiver avec Sebastian Stan (James Barnes/Le Loup Blanc) et Anthony Mackie (Sam Wilson/Le Faucon) dans la peau des nouveaux personnages Marvel. Tout au long des six épisodes, ils vont devoir prendre la relève de Captain America et surmonter leurs différends, dans une histoire qui se déroule après Avengers : Endgame. Une série qui ne trahit pas l’esprit MCU et en reprend les mêmes codes : de l’action, de la baston et de l’humour. Comme pour toutes les séries originales Disney+, il faudra se contenter d’un épisode par semaine, histoire de faire monter l’engouement autour du programme. Une tactique qui va à l’encontre du binge-watching institué par Netflix.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Disney a également annoncé que d’autres contenus sont en cours de production, notamment dans les univers Star Wars et Marvel. Des contenus made in France, conçus spécialement dans l’Hexagone, sont également annoncés. Ils viendront s’ajouter aux très nombreuses productions françaises qui ont été ajoutées récemment au catalogue du service de streaming (Jappeloup, The Artist, Je te promets, Fais pas ci, Fais pas ça…). Précisons par ailleurs que les catalogues sont différents en fonction des pays. La France est particulièrement stricte sur la chronologie des médias et certains contenus disponibles dans d’autres pays peuvent arriver bien plus tard chez nous pour cette raison.

Star est-il seulement pour les adultes ?

Non. Le nouvel univers de Disney+ prend ses distances avec les princesses, les films d’animation Pixar et les gentils films familiaux, mais n’allez pas imaginer trouver là du contenu censuré. Il s’agit avant tout de films et séries destinés à des publics plus matures (+16 ou +18), mais qui restent des programmes pouvant être diffusés sur de grandes chaînes nationales.

On y trouve notamment des séries célèbres (Grey’s Anatomy, Prison Break, Buffy, Desperate Housewives, Lost…), des films oscarisés (Titanic, 3 Bilboards, Black Swan…), des succès populaires (Piège de Cristal, Alien, Moulin Rouge, Pretty Woman…), mais aussi des documentaires sportifs issus d’ESPN ou des programmes historiques.

Le contenu de Disney+ est-il en 4K ?

Contrairement à Netflix qui fait payer la 4K dans son abonnement le plus onéreux, Disney+ propose directement des films et des séries en 4K dans son abonnement de base. Avec Disney+ il est donc possible de profiter de la « ultra haute définition sur une sélection de contenus ». Cette haute définition n’était pas disponible au lancement du service en raison de restrictions liées au confinement du début d’année 2020, mais cette contrainte a été levée par la suite. Les appareils compatibles peuvent également profiter du son Dolby Atmos.

Il est important de noter que, sur Android, Disney+ nécessite néanmoins un appareil certifié Widevine L1 pour lire du contenu. Aussi, certains smartphones par exemple n’ont tout simplement pas accès aux vidéos. C’est une politique plus restrictive que chez les concurrents comme Netflix qui diffusent tout de même leur contenu en 480 p sur ces appareils.

Comment fonctionne le service ?

Il est possible de se connecter à la plateforme depuis de très nombreux supports. Un compte Disney+ peut contenir 10 profils différents et diffuser sur 4 écrans différents en simultané. Il est possible de créer des comptes enfants, adolescents ou adultes, et de limiter l’accès pour les plus jeunes à l’aide d’un code PIN ainsi que d’un contrôle parental renforcé. Cela est surtout nécessaire pour le nouvel espace Star qui inclut notamment des programmes plus matures, réservés aux plus de 18 ans.

Disney+ propose également le visionnage en groupe (jusqu’à 7) avec sa fonction GroupWatch qui permet de déclencher un même programme à plusieurs, sans être au même endroit. Vous pourrez alors le regarder au même rythme, en mettant sur pause pour tout le monde ou en avance/retour rapide.

Comment regarder Disney+ en France ?

Comme les concurrents, Disney+ est accessible depuis de nombreux appareils dont :

Contrairement à Netflix, qui limite le téléchargement de films et séries, tous les contenus de Disney+ peuvent être téléchargés sur les appareils mobiles pour être regardés hors ligne. Rappelons que dans le cas de Netflix, il est possible de télécharger des épisodes sur mobiles et sur Windows, mais pas sur macOS.

Combien coûte Disney+ ?

Avec l’arrivée de Star, Disney+ a revu ses tarifs à la hausse. L’abonnement mensuel est désormais de 8,99 euros et de 89,90 euros pour l’année. Jusqu’au 22 août, il est encore possible pour les anciens abonnés de continuer à payer 6,99 euros (l’abonnement annuel à 69,99 euros n’augmentera qu’à la fin août s’il est en cours). Le tout est sans engagement.

Pour ce prix-là, le service n’inclut aucune publicité, aucun supplément, les contenus compatibles diffusés en 4K et le multiprofile.

Vous pouvez également retrouver les offres de Disney+ en passant par les abonnements Canal. Plusieurs offres sont disponibles,

  • Un pack Série limitée Disney à 24,99 euros par mois pendant 12 mois (au lieu de 30,99 euros par mois) avec Disney+ et les chaînes Disney Junior et Disney Chanel ;
  • Un pack Famille+ à 25,99 euros/mois pendant 24 mois (au lieu de 35,99 euros/mois) avec Disney+ et les chaînes Disney Junior et Disney Chanel  ainsi que d’autres chaînes;
  • Un pack Cine Series+ à 35,99 euros/mois pendant 24 mois (au lieu de 50,90 euros/mois) avec Disney+, Netflix (2 écrans), OCS, Cine+, d’autres chaînes Ciné & Series ;
  • Un pack + de Canal + à 30,99 euros/mois pendant 24 mois (au lieu de 35,99 euros/mois) avec toutes les chaînes Canal+ et Disney+ ;
  • Un pack Intégrale+ à 89,90 euros par mois pendant 24 mois (au lieu de 99,90 euros/mois) comprenant tout.

Nous vous conseillons le pack Cine Series+ qui intègre OCS, Canal+, Disney+ et Netflix. Cette offre est le meilleur rapport qualité-prix. De plus, c’est un abonnement sans engagement. Tous ces forfaits seront disponibles sur le site de Canal+.

Notre avis sur Disney+

Clairement, c’est certainement le concurrent le plus solide à l’hégémonie de Netflix, que ce soit pour son prix, son catalogue ou ses fonctionnalités (on peut même télécharger des contenus et continuer de les lire même après leur suppression de la plateforme).

Disney mise néanmoins beaucoup pour le moment sur son fond de catalogue. Après un démarrage avec du contenu très familial, la plateforme ne s’est pas reposée sur ses acquis et a dopé ses programmes avec de très nombreuses séries originales, mais aussi films inédits. Des séries comme The Mandalorian ou WandaVision ont fait beaucoup pour la popularité d’un service de qualité, au spectre très large, qui sait désormais séduire les petits et les grands avec une offre pléthorique. Et ce n’est pas près de s’arrêter, a promis la célèbre souris.

Entre Disney+, Netflix, Amazon Prime Vidéo, Apple TV+ et d’autres encore, il existe désormais un certain nombre de plateformes de vidéo en streaming par abonnement en France, mais il n’est pas évident de décider laquelle…
Lire la suite

Les derniers articles