Même si du contenu sort du catalogue de Disney+, les abonnés pourront continuer d’en profiter s’ils l’ont téléchargé en amont.

Tous les abonnés Netflix, ou presque, ont déjà rencontré cette situation : s’apercevoir que sa nouvelle série préférée ou le film que l’on venait d’ajouter à sa liste a tout simplement disparu du catalogue, faute d’une licence renouvelée avec les ayants droit.

Les services de séries et films par abonnement ne sont jamais à l’abri de voir du contenu disparaître de leur catalogue du jour au lendemain, même Disney et son futur service Disney+. La firme va pourtant essentiellement héberger du contenu qui appartient à ses filiales (Marvel, Fox, Pixar, etc.), mais même dans ce cas, le catalogue pourrait fluctuer de mois en mois.

Le téléchargement à la rescousse

Disney l’a déjà annoncé, tous les contenus de Disney+ seront téléchargeable en local pour une lecture hors-ligne. C’est un vrai point fort du service.

Bob Iger, le patron de Disney, a été interrogé par Vanity Fair sur la question des contenus expirés du catalogue. Il a d’abord voulu rassurer en expliquant qu’une très maigre partie du contenu de Disney+ serait susceptible de disparaître un jour. Il a aussi expliqué que les films et séries qui auront été téléchargés seront toujours lisibles même si le contenu est supprimé du catalogue officiellement. La seule condition sera de rester abonné au service.

C’est une bonne solution à ce problème, qui garanti qu’il sera au moins possible de finir de découvrir le contenu avant sa disparition, si Disney+ prévient suffisamment à l’avance.

Disney lancera le service aux États-Unis le 12 novembre. Il faudra attendre début 2020 pour le découvrir en France.

Disney+ : tous les films et séries disponibles en streaming sont dévoilés