Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Voiture autonome : Apple n'a pas lâché l'affaire et augmente ses tests

Verra-t-on un jour des « Apple Car » en circulation ? La rumeur circule depuis de longues années, mais le projet Titan semblait plutôt à l’arrêt, avec le départ de nombreux ingénieurs et cadres.

Or, selon le site MacReports, la marque à la pomme n’aurait pas abandonné l’idée de lancer des voitures autonomes, bien au contraire. Depuis quelques mois, elle a même augmenté le nombre de véhicules en circulation et remis le travail sur l’ouvrage.

Apple reprend la route autonome

La DMV californienne, l’organisme d’enregistrement des immatriculations dans l’État, a indiqué que 69 voitures avaient un permis de circulation en tant que voitures autonomes et 92 conducteurs avaient obtenu leur habilitation en parallèle, contre 76 en mai. Néanmoins, le nombre de conducteurs est en baisse depuis octobre 2020 (154 permis), ajoute le site spécialisé.

Le signe aussi que les envies de la firme de Cupertino d’avoir un jour une voiture autonome, en son nom propre ou bien développée en partenariat avec des constructeurs reconnus (Nissan, BMW ou encore Hyundai ont été approchés), sont toujours vives. L’entreprise a même obtenu un brevet pour un système de capteurs à infrarouges pour une vision nocturne d’un véhicule autonome qui permettrait de « voir trois fois plus loin qu’un conducteur humain ».

La flotte d’Apple grossit, mais reste néanmoins loin de Waymo qui a enregistré 615 véhicules autonomes en circulation pour 1244 conducteurs, ou Cruise (201 voitures, 903 conducteurs). À noter qu’en deux mois, Waymo a augmenté sa flotte de manière assez impressionnante (365 véhicules, 871 permis en mai). Zoox, propriété d’Amazon, compte moins de véhicules (16) pour un nombre très important de permis enregistrés (196).

Pas encore de véritable voiture sans chauffeur

Zoox occupe aussi la 3e place du classement des incidents enregistrés (32), loin derrière cependant Waymo (111) et Cruise (153). Les Apple Cars ont été impliquées dans trois collisions.

Parmi les 8 entreprises qui ont fait des demandes d’autorisation de circulation pour des voitures autonomes sans conducteur, Waymo caracole évidemment en tête (34) devant Nuro (18). Cette dernière est d’ailleurs la seule à avoir réellement déployé un véhicule autonome en service. Il livre des commandes pour Domino’s Pizza à Houston (Texas).

Apple ne figure par dans cette liste pour le moment et se contente de tester ses véhicules avec la présence d’un conducteur capable de reprendre les commandes à tout moment. Ainsi, l’entreprise californienne continue tranquillement ses essais avant, un jour peut-être, de voir une voiture autonome made in Apple sur la route. Ce ne sera sans doute pas avant 2024 au plus tôt. À moins que ce ne soit qu’une technologie embarquée et développée pour d’autre, sorte de CarPlay nettement amélioré…