Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

iOS 16 va vous permettre de désinstaller davantage d'applications Apple

Comme le note 9to5Mac, on peut, depuis iOS 10, supprimer des applications préinstallées sur l'iPhone et qui sont développées par Apple. Dans la liste, on trouve notamment « la calculatrice, le calendrier, la messagerie, la musique, les notes et les podcasts ». Les applications natives Localiser (Find My), Santé et Horloge rejoignent cette liste dans iOS 16.

Des applications natives qui peuvent être désinstallées de l'iPhone

C'est le média anglophone qui a repéré cette nouveauté ; on peut dans cette première beta du nouvel iOS et du nouvel iPadOS désinstaller ces applications. Ce qui enlève certaines fonctionnalités bien pratiques (par exemple le réveil que vous faites sonner quinze fois avant de daigner vous lever). Cependant, ces trois applications peuvent être réinstallées sur l'App Store. D'autres applications natives ne peuvent pas être désinstallées comme Téléphone, Safari, Messages et l'App Store (on comprend bien pourquoi).

Concernant l'application Localiser, « la suppression de l'application ne désactive pas les fonctionnalités de Localiser, telles que Localiser mes amis » note 9to5Mac. Si vous tentez de désinstaller l'application, un message vous avertit que « toutes les personnes, appareils ou éléments associés » à votre identifiant Apple seront toujours stockés dans l'iPhone. Des données que l'on pourra gérer dans les paramètres du smartphone d'Apple.

Pourquoi Apple permet-il de désinstaller des applications natives ?

Selon 9to5Mac, qui s'est penché sur la question, cela permettrait à Apple de se conformer à de possibles nouvelles réglementations en matière de concurrence. En octobre 2020, on apprenait que la Commission européenne voulait obliger les constructeurs de smartphones à faciliter la suppression des applications préinstallées. Aussi, Apple est régulièrement accusé de pousser ses propres services sur les appareils qu'il vend. Laisser la possibilité aux utilisateurs de supprimer les applications préinstallées, c'est une manière de réduire les risques de nouvelles accusations et/ou de sanctions.

Dans le même temps, Apple a dévoilé des nouveautés pour iMessage, Apple Pay, Cartes ou encore Dictée à l'occasion de la WWDC 2022 qui s'est déroulée il y a quelques jours.