Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

LinkBuds : Sony lance ses écouteurs sans embouts intra, en réponse aux AirPods 3

Après plusieurs fuites ces dernières semaines, Sony vient de lever le voile sur sa nouvelle paire d'écouteurs sans fil, les Sony LinkBuds. Contrairement aux WF-1000XM4, les nouveaux écouteurs du constructeur japonais ne misent pas sur une réduction de bruit active mais, au contraire, sur un format ouvert, de manière à proposer une alternative aux AirPods 3 d'Apple ou aux Samsung Galaxy Buds Live.

Non seulement les LinkBuds ne sont pas des écouteurs à réduction de bruit active mais, plus encore, ils ne proposent aucune isolation passive. L'objectif de ces écouteurs true wireless est ainsi de permettre aux utilisateurs d'être totalement conscients de leur environnement. Pour ce faire, Sony a développé un transducteur unique, non pas en forme de disque, mais d'anneau. Les écouteurs ont ainsi une partie vide au beau milieu du haut-parleur, laissant ainsi passer librement les bruits extérieurs.

Un format compact et des écouteurs légers

Les écouteurs sont par ailleurs particulièrement compacts. Sony communique ainsi sur un format 51 % plus petit que les WF-1000XM4 pour les écouteurs en eux-mêmes et sur un boîtier 26 % plus compact. Il en va de même pour le poids des écouteurs, de 4,1 grammes. Il faut dire que le format ouvert des LinkBuds leur permet de ne pas utiliser d'embouts en silicone pour entrer dans les oreilles. Afin, d'assurer un bon maintien, les écouteurs sont tout de même dotés d'arcs de stabilisation pour assurer le meilleur maintien possible. Cinq paires d'arcs sont ainsi fournies avec les écouteurs.

Particularité de ces écouteurs, les Sony LinkBuds ne sont pas dotés de boutons ou de surface tactile, mais de capteurs de vibration. Pour contrôler la musique, il suffit donc de tapoter deux ou trois fois à côté de l'oreille. Les écouteurs sont également compatibles avec Google Fast Pair et Microsoft Swift Pair pour un appairage rapide sur Android et sur Windows. Ils intègrent également la mise en pause automatique ainsi que le processeur Sony V1 -- déjà utilisé sur les WF-1000XM4 -- ainsi que l'algorithme DSEE pour upscaler les titres encodés avec une faible qualité audio. Du côté des codecs audio Bluetooth en revanche, seuls le AAC et le SBC sont de la partie.

Les écouteurs Sony LinkBuds sont d'ores et déjà disponibles. Ils sont proposés en noir ou en gris clair au prix de 200 euros.