Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Huawei éjecté du top 5 des constructeurs : la descente aux enfers continue

La descente aux enfers continue de plus belle pour Huawei. Confrontée à un embargo américain depuis maintenant presque deux ans (mai 2019), l’entreprise chinoise subit de plein fouet les conséquences de ce blocus économique et industriel. Et ses parts de marché dégringolent partout dans le monde.

Le dernier rapport publié par Strategy Analytics et relayé par Android Authority reflète encore plus cette tendance. Le premier trimestre de l’année 2021 -- qui enregistre au passage une croissance de 24 % avec 340 millions de smartphones livrés -- voit ainsi Samsung, Apple, Xiaomi, Oppo et Vivo composer le top 5. Sans Huawei.

Spirale infernale

Éjecté de ce cercle restreint, Huawei accuse le coup et essuie un net recul sur le marché des smartphones. Au Q4 2020 en Europe, les parts de marché du groupe chinois ont chuté de 15 à 7 %. Plus globalement, le nombre de smartphones vendus par le fabricant pour le millésime 2020 a baissé de 21,5 %, par rapport à 2019.

Force est de constater que cette spirale infernale tend à se poursuivre en ce début d’année 2021. En janvier, Oppo a même doublé son compatriote sur leur marché natal et terrain de jeu favori, la Chine. Un bouleversement qui s’expliquait par les problèmes d’approvisionnements et le fort dynamisme de la concurrence.

Les autres constructeurs s’en sortent très bien

Si l’heure n’est clairement pas à la fête pour Huawei, l’histoire est tout autre chez ses concurrents. Les autres grands acteurs de la filière enregistrent tous une croissance à deux chiffres sur un an. Samsung a ainsi envoyé 77 millions de téléphones au Q1 2021, pour une croissance de 32 % et des parts de marché de 23 %.

À n’en pas douter, le constructeur sud-coréen a été porté par sa gamme Galaxy S21 lancés en début d’année. Derrière, Apple ne démérite clairement pas avec 57 millions de smartphones vendus, constituant une croissance de 44 % et des parts de marché de 17 %. Xiaomi talonne d’ailleurs le fabricant californien avec 15 % de PDM.

Oppo et Vivo progressent à vive allure

Celui qui a enregistré une belle percée en Europe au Q4 2020 -- et aussi en France -- poursuit son ascension avec une impressionnante croissance de 80 % et un total de 49 millions de smartphones commercialisés. Il semble que la stratégie de Xiaomi, qui consiste à inonder le marché d’une kyrielle de modèles en tous genres, porte ses fruits.

Derrière, les marques Oppo et Vivo ferment la marche avec 11 % de PDM chacune, et une très forte croissance de 68 et 85 %, respectivement. Il sera dans tous les cas intéressant d’observer l’évolution de Xiaomi : va-t-il parvenir à doubler Apple au second trimestre 2021 ? Réponse dans quelques mois.