En Europe, Xiaomi tire son épingle du jeu dans un marché des smartphones morose

 

Xiaomi enregistre une belle croissance et des parts de marché en hausse dans le secteur des smartphones en Europe alors que le contexte est particulièrement difficile.

Xiaomi Mi 11

Le Xiaomi Mi 11 // Source : Frandroid

La crise sanitaire de 2020 a eu des effets très néfastes sur la santé du marché des smartphones. Toutefois, malgré ce contexte difficile, Xiaomi a enregistré une croissance importante en France au quatrième trimestre selon le cabinet Canalys, confortant sa place de numéro 3 dans l’Hexagone.

Cette tendance se vérifie maintenant à l’échelle de l’Europe. Un autre cabinet d’analyses réputé, Counterpoint Research, publie ses observations pour le quatrième trimestre de 2020.

Un marché européen en berne

L’occasion d’apprendre que le secteur des smartphones sur le continent européen a chuté de 15 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Or, malgré cela, Xiaomi — ici aussi en troisième position — a vu ses ventes monter à 9,1 millions d’exemplaires sur ces trois derniers mois de 2020, enregistrant ainsi une croissance de 85 %. La marque chinoise passe ainsi de 8 à 17 % de parts de marché.

Marché des smartphones en Europe

Xiaomi, 3e sur le marché des smartphones en Europe, continue de progresser // Source : Counterpoint Research

Devant Xiaomi, Apple et Samsung gardent une bonne longueur d’avance avec respectivement 30 et 29 % de parts de marché. Mais les deux géants ont vendu moins de smartphones par rapport au quatrième trimestre de 2019, l’ogre sud-coréen accusant une régression de 12 %.

Les malheurs de Huawei, les affaires de Xiaomi

Il faut surtout observer que Xiaomi semble profiter des malheurs de Huawei qui est sanctionné par l’embargo américain. Le géant chinois, privé des services Google, a vendu beaucoup moins de smartphones en Europe, passant ainsi de 15 à 7 % de parts de marché.

Attention cependant à ne pas crier victoire trop tôt. Xiaomi est également dans le collimateur américain et a été inscrit sur liste noire par Washington. Les conséquences sont moins graves que pour Huawei, mais la marque risque de perdre ses investisseurs aux États-Unis et a donc décidé de contre-attaquer en justice.

Oppo et Realme dans la course

En plus de Xiaomi, deux autres acteurs pleins d’ambitions réalisent de bonnes performances. Oppo tout d’abord, à la cinquième place, passe de 2 à 5 % de parts de marché tandis que Realme, septième, passe le seuil du 1 % avec une croissance très forte de 420 %.

Une progression impressionnante, mais à tempérer : la marque partant de plus bas, ce genre de pourcentage n’est pas très significatif.

Omdia dévoile son Top 10 des smartphones les plus vendus de 2020. Apple domine largement le classement en positionnant trois appareils sur le podium, l’iPhone 11 en tête. Des modèles commercialisés par Samsung et Xiaomi figurent aussi…
Lire la suite

Les derniers articles