Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du Amazon Fire TV Cube : il prend littéralement le contrôle de votre téléviseur

Après le test du Fire TV Stick 4K en 2019, voici le test du Fire TV Cube. Lorsque je teste un nouveau produit, mon entourage me demande souvent : « Qu'est-ce que c'est ? À quoi ça sert ? ». La réponse n'est pas si simple à donner avec le Fire TV Cube. En gros, c'est un boitier vendu à 119,99 euros, doté de microphones pour l'assistant vocal Alexa d'Amazon, vous pouvez lancer des vidéos via des applications, écouter de la musique et contrôler le volume de votre téléviseur sans jamais toucher à une télécommande. On pourrait aussi résumer ce produit à une fusion entre une enceinte Echo et un Fire TV Stick 4K.

L'exemplaire testé nous a été fourni par Amazon

Un cube très complet

C'est la deuxième itération de ce cube, mais la première à fouler officiellement le sol français. Ce boîtier TV est en plastique et c'est un cube qui mesure environ 8,6 centimètres d'arête.

Lorsque vous appelez Alexa, une bande lumineuse apparaît en bleu sur le devant, signalant qu'il écoute votre commande vocale. Cette bande lumineuse affiche du jaune lorsque le Cube ne peut pas se connecter à un réseau sans-fil. Sur le dessus de ce cube noir se trouvent les boutons physiques traditionnels des enceintes Echo, pour couper les microphones, modifier le volume et lancer manuellement l'assistant Alexa.

Le Fire TV Cube se branche à votre TV en HDMI 2.0, il peut ainsi envoyer un flux vidéo en définition 4K à 60 ips. À l'arrière, il y a quatre connectiques : du HDMI, du micro-USB compatible OTG (pour brancher des accessoires externes), une prise d'alimentation et une prise infrarouge. La prise infrarouge permet de brancher un récepteur IR fourni dans la boîte. Ce récepteur infrarouge sert à capter les signaux IR pour contrôler l'ensemble de votre système (comme une barre de son par exemple).

D'un point de vue des performances vidéo, il n'y a aucun changement technique par rapport à l'Amazon Fire TV 4K. Il s'agit d'une puce ARM très similaire (ici hexacœur) avec 2 Go de RAM, 16 Go de stockage, la prise en charge du HDR (Dolby Vision, HDR 10, HDR10+ et HLG) et du Dolby Atmos. Ce petit cube gère donc l'audio jusqu'à du surround 7.1. L'interface est fluide, au niveau de ce que peut offrir une Shield TV souvent citée comme la référence de ce secteur. Aucun lag ni de ralentissement observé, même sur des applications tierces.

Pour ce qui est de la connexion sans-fil, c'est assuré par du Wi-Fi 5 et du Bluetooth 5.0 (pour connecter des manettes de jeu). Vous pouvez également le brancher en Ethernet (RJ45) via un adaptateur fourni qui se connecte en micro USB. Enfin, la télécommande est très classique avec des boutons physiques ainsi qu'un micro pour envoyer des commandes vocales à Alexa.

Alexa prend le contrôle de votre TV grâce à Alexa

C'est la force du Fire TV Cube. Avec la norme HDMI-CEC et la capacité de gérer les signaux IR, le Fire TV Cube permet de contrôler complètement son téléviseur via Alexa. À partir de là, Alexa peut lancer des applications, mettre en pause des vidéos et contrôler les fonctions du téléviseur telles que le volume et l'alimentation via les émetteurs infrarouges intégrés du Cube. Oui oui, le Cube permet de simuler les pressions sur les boutons de la télécommande. C'est également possible de contrôler votre barre de son ou encore votre lecteur Blu-ray.

Vous pouvez également utiliser le Cube comme un haut-parleur Amazon Echo pour écouter de la musique, écouter la météo, vérifier des résultats sportifs, rechercher des programmes télévisés... De plus, le Fire TV Cube peut également contrôler les appareils connectés. En d'autres termes, il peut remplacer une enceinte Echo Dot que vous auriez placé à côté de votre téléviseur.

Pour capter votre voix, Amazon utilise 8 microphones. De plus, la puce intégrée de la box prend en charge une bonne partie des calculs d'analyse pour accélérer le temps de réponse d'Alexa. En pratique, c'est vraiment un appareil très efficace qui capte très bien les commandes vocales et répond plus rapidement qu'un simple Echo Dot. Si les microphones intégrés sont efficaces, c'est moins le cas du haut-parleur (situé sous le cube). C'est au niveau d'une enceinte Echo Dot, et encore... c'est vraiment pour un usage occasionnel si vous lancez quelques requêtes vocales sans avoir besoin d'allumer votre TV. Dis autrement : ne comptez pas écouter de la musique avec ce haut-parleur.

La fonctionnalité Alexa est très attrayante avec la capacité d'ouvrir une application, rechercher du contenu ou lire de la musique. Ce n'est pas tout, vous pouvez également contrôler vos lumières connectées, afficher le flux vidéo de votre caméra ou accéder aux autres compétences d'Alexa avec une simple demande vocale. Vous pouvez dire « Alexa, montre-moi des films 4K » et obtenir une liste de choix tirés de Prime Video et de Netflix.

Cela dit, l'habitude d'Amazon de placer son propre contenu sur l'écran d'accueil principal peut être ennuyeuse au bout d'un moment. Il existe une ligne « Netflix recommande » qui mélange le contenu de différentes applications de streaming pour aider à équilibrer les choses. Mais parfois, vous faites défiler suffisamment de contenus... pour vous rendre compte qu'il y a surtout du contenu Amazon.

Une interface un peu trop désorganisée

L'interface de Fire OS, l'OS qui équipe cette box est basée sur Android, est relativement simple pour une interface conçue pour la télévision. Les contenus s'affichent sous forme de vignettes avec une navigation latérale. Bref, c'est très similaire à ce que propose Android TV par exemple.

Alors ça, c'est la première impression. Une fois que l'on a paramétré ses différentes apps, la mise en page devient trop désorganisée. Il n'y a aucun moyen de masquer ou de réorganiser les lignes de recommandation, avec des contenus souvent redondants. Le plus souvent, je me surprends à demander à Alexa d'ouvrir l'application de mon choix, puis de contrôler les choses avec la télécommande à partir de là. Malgré ces reproches, l'interface du Fire TV Cube se révèle tout de même relativement efficace la plupart du temps.

L'OS Fire TV nécessite obligatoirement un compte Amazon. Cela semble évident pour vous, mais c'est important de le mentionner. Vous êtes complètement dans l'écosystème Amazon avec Prime Music, Photos, Prime Video, mais aussi avec l'assistant Alexa. Bien entendu, vous avez un accès à d'autres apps via le store d'applications App Store d'Amazon, cela vous donne accès à de nombreuses applications dont Apple TV+, Disney+, Netflix, YouTube, Molotov, Arte, Twitch... et même quelques jeux (comme Asphalt 8) ainsi que des navigateurs web (dont Firefox).

Nous avons noté l'absence d'apps populaires en France comme MyCanal, Telefoot, mais aussi ADN. Vous pouvez toujours installer manuellement ces apps Android, néanmoins cela nécessite tout de même une manipulation technique loin d'être facile d'accès. Il n'y a pas de fonctions Chromecast, étant donné que ce n'est pas un produit Google, néanmoins nous avons remarqué la présence d'une fonction Cast sur certaines applications y compris les plus populaires dont Netflix et Disney+. Vous pourrez donc diffuser quelques contenus depuis votre smartphone, c'est pratique.

Prix et disponibilité au Amazon Fire TV Cube

Le Fire TV Cube est à 120 euros sur le site d'Amazon et chez Boulanger.

Les alternatives au Amazon Fire TV Cube

L'alternative la plus intéressante est le Fire TV Stick 4K qui coûte deux fois moins cher.

Mais vous trouverez d'autres alternatives, dans notre guide d'achat, équipées d'Android TV (et Google TV), mais aussi de tvOS avec l'Apple TV.