Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Huawei : une prochaine concurrente à l'iPad Pro 12,9" sur Harmony OS

Si les constructeurs de smartphones Android redoublent d'efforts pour concevoir des terminaux toujours plus performants et plus optimisés, le secteur de la tablette reste majoritairement dominé par Apple. Même Google a jeté l'éponge sur ce marché.

Selon Statcounter, le mois dernier, la firme de Cupertino détenait 58,73 % du marché avec ses iPad devant Samsung à 22,6 % et Amazon à 5,37 %. Huawei (3,89 %) n'entend pas baisser les bras.

Un concurrent à l'iPad Pro

En parallèle de son prochain smartphone P50, Huawei sortirait l'année prochaine une nouvelle tablette de 12,9 pouces. L'appareil reprendrait ainsi les dimensions du modèle le plus volumineux l'iPad Pro. Il pourrait s'agir d'une évolution de la MatePad Pro 5G affichant aujourd'hui une diagonale de 10,8 pouces.

À en juger par une publication sur le réseau Weibo, cette prochaine tablette embarquerait un écran OLED avec un taux de rafraîchissement à 120 Hz. L'actuelle MatePad Pro 5G dispose d'une dalle LCD QHD en 90 Hz. Pour Huawei, en intégrant du 120 Hz, l'objectif serait donc de proposer une technologie concurrente à ProMotion sur iPad Pro. Samsung s'y est déjà essayé avec sa Galaxy Tab S7+ et son écran super AMOLED de 12,4 pouces.

Ce prochain terminal de Huawei afficherait de fines bordures ainsi qu'un châssis en métal. Sans grande surprise, le constructeur chinois la positionnerait donc sur le haut de gamme.

PadOS, une version de Harmony OS

Cette prochaine tablette accueillerait également PadOS, une variante de Harmony OS spécifiquement conçue pour les tablettes.

On le sait, pour ses prochains smartphones, Huawei entend faire usage de Harmony OS. Déjà déployé sur ses téléviseurs, Harmony OS est un système multiplateforme au sein duquel Huawei n'a d'autre choix que d'investir. Quitte à être privé des services de Google dans le cadre des restrictions commerciales imposées par l'administration de Trump, autant apporter une expérience maison uniformisée.

Si la société peut se permettre de plancher sur PadOS, c'est donc que la version de Harmony OS sur smartphone est déjà bien avancée. Pour Huawei, cette tablette offre un point fort : Harmony OS peut exécuter les applications Android. Si les services de Google sont absents, les détenteurs d'un smartphone Android pourraient donc plus facilement se laisser tenter.

On imagine que cette prochaine tablette sera propulsée par le SoC Kirin 9000. Gravé en 5 nm, cette puce octa-core se compose de 3 Cortex-A77 cadencés à 3,13 GHz, 4 Cortex A-77 à 2,54 GHz et de 1 Cortex-A55 à 2,04 GHz.