Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Meilleur boîtier PC : quelle tour choisir pour monter son PC gamer ?

Vous avez déjà une vision très claire de votre futur PC gamer ? Vous avez déjà sélectionné chaque composant avec soin ? Il ne vous reste plus qu’à choisir le boîtier qui sera le corps de votre machine. Nous avons choisi cinq boîtiers gaming incontournables pour accueillir la configuration de vos rêves en fonction de différents critères, comme le prix bien sûr, mais aussi la taille, la personnalisation ou encore le bruit.

Les meilleurs boîtiers PC gamer en un clin d'œil

Nous proposons aussi plusieurs guides dédiés au montage d'un PC gamer :

Fractal Design Define 7 Compact : notre recommandation silencieuse

Fractal Design est une référence dans le domaine des boîtiers de PC et sa dernière gamme Define a la particularité de proposer un nouveau modèle relativement compact, mais toujours aussi silencieux. Il dispose d’une jolie robe noire en aluminium brossé noir, qui affiche de séduisants reflets légèrement irisés.

Sur le côté droit, nous avons un large panneau en verre trempé. Ses dimensions sont de 47,7 x 21 x 42,7 cm pour un poids de 11 kg. Les connectiques supplémentaires se trouvent sur le dessus, à l’avant du boîtier, avec un port USB 3.1 Gen 2 Type-C, deux USB 3.0, deux USB 2.0 et un port Jack et au centre le bouton marche.

Notez l’absence de baie en façade pour un lecteur optique. À l’intérieur, nous avons 2 baies de 3,5", 4 baies de 2,5" et de l’espace pour 7 slots PCI.

Il est livré avec un ventilateur en façade de 140 mm (avec assez d'espace pour en installer un second) et un extracteur de 120 mm au dos. Il est possible d’en ajouter deux de plus sur le dessus, mais aucune ventilation sur la partie basse. Le « câble management » est facilité par des passages sur le fond du boîtier, là où s’installe la carte mère ATX. Nous avons même assez de place pour ranger les plus gros câbles et limiter la pollution visuelle du côté verre trempé.

Bon point : la partie dédiée à l’alimentation est pensée pour accueillir des tailles différentes, le tout caché dans un joli coffret en métal. Son excellente conception, associée à une bonne isolation, en fait un produit très silencieux comparé à la concurrence. Enfin, nous apprécions la présence de filtres anti-poussière microperforés sur toutes les surfaces ouvertes.

Élégant, discret... un excellent boîtier pour monter une machine puissante sans avoir l’impression d’avoir un Airbus 380 au décollage quand vous l’allumez.

Le Fractal Design Define 7 Compact en bref

Lian Li PC O11 Dynamic : tout en élégance

Plutôt connu pour ses châssis en aluminium très épurés, Lian Li revient ici avec un modèle faisant la part belle au verre puisque les faces avant et latérale en sont habillées. Le but est donc de donner un maximum de visibilité à vos composants.

L'intérieur est très épuré et surtout modulaire. Le module pour disque dur est ainsi amovible, ce qui ouvre la porte à de nombreuses possibilités de fixation pour ce qui est du watercooling ou des cartes graphiques très longues. Le cable management est de son côté facilité par de nombreux passe-câbles.

Les emplacements disques durs (au format 3,5 et 2,5 pouces) sont de leur côté dissimulés au dos de la carte mère. Lian Li vend aussi en option un riser pour installer la carte graphique verticalement.

Reste une grosse faiblesse : malgré ses six emplacements, le boîtier est livré sans ventilateurs. Il faudra donc en ajouter quelques-uns pour garantir un flux d'air minimum. On apprécie toutefois la très bonne isolation phonique fournie par les panneaux en verre.

Un très beau boîtier, bien pensé et silencieux disponible en prime en plusieurs couleurs.

Le Lian Li PC O11 Dynamic en bref

NZXT H510 : le bon rapport qualité-prix

Le NZXT H510 est une référence dans le milieu des boîtiers PC. La proposition de NZXT s'axe principalement autour d'un design réussi et d'une installation simplifiée. Pari gagné ?

Ses quatre pieds hauts sont surplombés d’un coffre aux traits acérés en acier et d’un beau blanc. Il est agrémenté de verre trempé sur le côté gauche. Il affiche des mensurations de 46 x 21 x 42,8 cm pour 7,5 kg.

La connectique se trouve sur le dessus, à l’avant du boîtier, mais en nombre limité : un port USB 3.0, un port USB 3.0 Type-C et un port jack. Un peu chiche, mais suffisant dans la majorité des cas. Le bouton de mise en marche est tout à droite et joliment rétroéclairé. Ses entrailles cachent deux baies de 3,5", quatre de 2,5" et de la place pour 7 slots PCI et deux latéraux en plus.

Ici encore, aucune baie de 5,25" pour un lecteur Blu-ray par exemple.

Il est livré avec deux ventilateurs de 120 mm, le premier pour l’aspiration sur le dessus et un à l’arrière pour l’extraction. À l’avant, il est possible d’ajouter deux autres ventilateurs de 120 mm ou 140 mm.

La partie inférieure blanche du boîtier permet de placer l’alimentation, sans nuire à l’esthétique intérieure. Le plancher qui accueille la carte mère ATX propose des orifices de belles tailles pour y passer les plus gros câbles, comme les plus fins. Les grosses mains auront un peu de mal à s’y glisser, mais rien de rédhibitoire, et le résultat final est très propre. La poussière par contre, n’est pas très bien filtrée, donc pensez à investir dans une grosse bombe à air…

Un boîtier qui sait se faire remarquer par son design, l’intelligence de son agencement intérieur et surtout un prix très concurrentiel au vu des prestations offertes.

Le NZXT H510 en bref

Corsair Obsidian 500D RGB SE : le RGB

Le Corsair Obsidian 500D est déjà une référence des boîtiers gaming, et sa version Corsair Obsidian 500D RGB SE reprend le même design avec un corps en aluminium, un dessus avec une surface en creux et perforée. Il respire la qualité et le style.

Le grand changement vient de l’avant où la plaque en aluminium est remplacée par du verre trempé et teinté du plus bel effet. Matériaux que nous retrouvons sur le côté droit. Avec autant de transparence, il se fait un plaisir d’afficher les plus beaux ventirads RGB pour un look très gaming.

Sur le dessus nous avons de gauche à droite, le bouton Power, deux ports USB 3.0, un USB 3.1 Type-C, une entrée micro et une sortie casque. Il affiche un certain embonpoint avec des mensurations de 50 cm x 23,3 x 50,7 cm pour 11,75 kg.

Il ne dispose d'aucune baie pour un lecteur optique, mais deux baies de 3,5" et 3 de 2,5" à l’intérieur. Il propose au dos l’espace pour sept slots PCI.

En façade, Corsair propose 3 ventilateurs RGB de 120 mm (que vous pourrez remplacer par deux de 140 mm). Il vous sera possible d’ajouter deux ventirads de 120 mm ou deux de 140 mm sur le dessus. Par contre, à ce niveau de prix, comment Corsair peut-il ne pas inclure un ventilateur arrière ?

Le constructeur intègre son Corsair Commander Pro dédié à la gestion du RGB. Il aurait gagné à se trouver derrière le panneau droit, espace où l’on peut placer proprement les câbles les plus disgracieux. Malgré sa structure assez ouverte, il est très silencieux tant que les ventilateurs ne se lancent pas à pleine vitesse.

Un boîtier plaisir, fait pour le grand spectacle, mais aussi pensé pour être pratique. Il est un peu cher, mais c’est le prix à payer pour un véritable show lumineux. Et même hors tension, son verre teinté lui donne un look renversant.

Le Corsair Obsidian 500D RGB SE en bref

Corsair Carbide SPEC-05 : le premier prix

Corsair propose une belle solution d'entrée de gamme avec son Carbide SPEC-05, un bon choix pour un boîtier de qualité avec un budget limité. Un boîtier au design très classique, certes, mais qui a ses petits atouts charme comme son sillon rétro éclairé de rouge en façade qui brise sa monotonie monolithique.

Avec des dimensions de 48,3 x 43,4 x 19,9 cm pour 4 kg, il est dans la bonne moyenne. Sur le côté droit se trouve une face transparente en plastique et non pas en verre, comme c’est le cas pour les produits présentés ci-dessus. Sur le dessus, vous trouverez un port USB 3.0, un second en USB 2.0, un jack pour le micro et un second pour le casque.

Toujours pas de baies pour lecteur optique ici, mais l’intérieur est plus généreux avec deux baies de 3,5" et 3 de 2,5".

Un seul ventilateur, équipé d'une LED rouge, est livré pour l’aspiration de l’air, il vous faudra acheter celui pour l’extraction. Si vous désirez plus d’efficacité, il est possible d’installer deux ventirads de 120 mm au-dessus, un autre à l’arrière et complétez celui livré à l’avant par un second de 120 mm.

Le « câble management » est moins poussé que les autres produits présentés ici, mais il saura au moins camoufler les plus gros câbles.

Oui, ce boîtier n’est pas le plus complet ni le plus séduisant, malgré un design réussi. Toutefois, avec un tarif tout léger , il a de quoi faire de l’œil aux joueurs au budget serré.

Le Corsair Carbide SPEC-05 en bref

Pour vous aider à choisir votre boîtier PC gamer

Boîtier PC RGB ou pas RGB ?

Certains boîtiers autorisent l’ajout de nombreux éclairages RGB. Reliés à votre carte mère, ils vont illuminer votre machine grâce à des ventilateurs lumineux ou des guirlandes de LED à installer dans la machine. Sans oublier que des cartes graphiques comme des modules de mémoire vive à LED existent également. Si vous rêvez d’un PC gaming qui s’illumine comme un sapin de Noël, il faut privilégier les boîtiers avec une façade latérale transparente au minimum.

La taille du boîtier compte-t-elle ?

Plus un boîtier offre de volume interne, plus il pourra accueillir de composants et offrir une meilleure aération. Vous pensez installer deux cartes graphiques et 5 SSD ou plus ? Dans ce cas, ne lésinez pas sur l’espace, surtout si vous êtes un néophyte. Cela vous aidera à réaliser un assemblage le plus propre possible. Mais avant même de penser à sa taille, il faut déterminer les formats de carte mère qu’il peut intégrer. Il existe 3 tailles de boîtiers pour trois formats de cartes mères.

Qui fait le plus fait le moins, donc un boîtier taillé pour les cartes E-ATX pourra en général recevoir les modèles plus petits. Dernier détail qui a son importance : la longueur de votre carte 3D. Certaines sont très longues, donc vérifier que celle qui a votre préférence n’est pas trop longue pour votre boîtier. Même attention à porter sur la hauteur du ventirad, en particulier sur les modèles les plus haut de gamme. Cela vous évitera quelques mauvaises surprises.

Quel refroidissement pour quel boîtier ?

Pour profiter pleinement et le plus longtemps possible de votre machine, le refroidissement est un aspect essentiel. Vous aurez deux types d’armes pour obtenir le meilleur résultat, à commencer par le refroidissement de votre processeur. Il peut être effectué par un ventilateur spécifique ou être « watercoolé ». Ici, le ventilateur est accompagné d’un système à refroidissement liquide qui démultiplie l’efficacité. De plus, il peut apporter une touche esthétique très gaming, mais le prix n’est pas anodin.

Seconde arme : au minimum deux ventilateurs. Le premier à l’avant du boîtier aspire de l’air frais pour refroidir les composants. Le second placé au dos, extrait l’air chaud. Évitez d’ailleurs de coller votre PC contre un mur, sinon l’air chaud ne pourra pas s’évacuer correctement. Nous parlons ici d’un système basique, les besoins en refroidissement d’un PC gaming sont bien plus importants que pour un simple PC de bureautique. Pour faire simple et un peu grossier, plus il y’a de ventilateurs, plus la ventilation sera efficace. Il faut juste trouver le bon équilibre entre efficacité, prix et bruit.

Les boîtiers gaming autorisent l’ajout de nombreux ventilateur en façade, au dos, sur le dessus et même en dessous. Tout dépend du matériel que vous allez embarquer. Une configuration à base de Core i9 et d’une GeForce RTX 2080 à des besoins en refroidissement bien plus conséquents qu’une configuration à base de Core i5 avec carte graphique embarquée. L’importance de la qualité et de la « propreté » de l’assemblage est essentielle. Tout doit être fait pour éviter d’entraver la circulation de l’air.

Comment doit se présenter l’espace intérieur d'un boîtier PC ?

Dématérialisation oblige, de plus en plus de boîtiers ne proposent plus du tout de baie pour accueillir un lecteur de DVD ou de Blu-ray (ou une seule à la limite). Si vous avez ce besoin, pensez à vérifier leur présence. En interne, il vous faut assez de baies pour placer vos disques durs et vos SSD. Ne voyez pas trop juste : l’espace numérique se remplit toujours plus vite qu’on ne l’imagine et installer un nouveau support de stockage non prévu au départ n’est pas rare.

Les ports USB ou jack sont importants pour connecter facilement et rapidement des périphériques. Enfin, privilégiez les modèles qui assurent une bonne gestion des câbles, cela facilitera votre assemblage et favorisera une configuration propre.