Le Sony Ericsson LiveView a fait l’objet du premier test « collaboratif » de FrAndroid. Découvrons ensemble les résultats !

Le Sony Ericsson LiveView est un accessoire pour les smartphones Android capable de communiquer par Bluetooth. Il peut facilement être transporté par un clip ou même un bracelet, pour lui donner l’apparence d’une montre. Lors de son lancement, le fabriquant a mis en avant la capacité d’être utilisable sur d’autres téléphones que ceux de la gamme Xperia.

Lors de la mise en vente chez The Phone House (seul vendeur en France), vous avez été nombreux dans les commentaires à nous faire part de votre intention de l’acquérir. Rapidement nous avons pu nous apercevoir que plusieurs d’entre vous l’avez acheté. Dès lors nous avons pensé à lancer un test collaboratif. Jusqu’alors tous les tests rédigés sur FrAndroid étaient réalisés par des membres du site. Ce test bouleversera les habitudes, car ce sont les participants qui auront la parole. J’ai également acheté un LiveView et je vous ferai part de mes observations (avec un Nexus One et S).

Le test est séparé en deux parties :

– La 1ère a duré un mois : du 14 novembre au 14 décembre. L’objectif est uniquement de donner ses premières impressions

– La 2ème n’est accessible qu’aux personnes ayant participé à la 1ère partie : du 2 au 12 décembre. Elle vise à avoir les avis après plusieurs jours d’utilisation

Dans cet article, nous vous parlerons uniquement de la 1ère partie. La 2ème suivra dans les prochains jours. Ce test a été réalisé sans aucun partenariat : ni The Phone House, ni Sony Ericsson ne sont intervenus dans le processus. Nous avons essayé de les contacter pour une éventuelle interview, mais nos demandes sont restées sans réponse. On apprécie le geste, alors que ce test est en quelque sorte une publicité gratuite.

Nous sommes très satisfait de cette première expérience, car vous avez été plus de 77 à participer. Ceci explique notamment pourquoi la rédaction de l’article final a pris autant de temps. Nous avons été très heureux de recueillir tous vos avis et allons faire de notre mieux pour les retranscrire le plus fidèlement possible, sans prendre parti. Afin que les participations soient validées, nous avons demandé à chaque personne une preuve de possession du LiveView. La participation a donc été très importante.

Intéressons nous maintenant à l’échantillon de testeurs, tout d’abord par téléphone :

Le Sony Ericsson LiveView ne fonctionne que sur les téléphones sur Android 2.0+, il est donc normal de ne pas tous les trouver. Dans l’ordre, il y a eu 22 HTC Desire, 11 HTC Desire HD, 8 Nexus One et 10 Samsung Galaxy S. Le Sony Ericsson Xperia X10 n’a malheureusement récolté que 5 tests peut-être à cause de la mise à jour vers Android 2.1 (Eclair) qui a été faite quelques jours seulement avant la mise en vente du LiveView. Rares sont ceux qui ont installé une rom personnalisée, même si cela interfère peu dans le fonctionnement global de l’appareil.

L’échantillon inclut même 2 possesseurs de HTC HD2, qui est pourtant un téléphone sur Windows Mobile, mais qui peut avoir facilement Android.

Si on classe par constructeur, on obtient :

HTC est majoritaire avec plus de 41 téléphones (voir même 49 si on inclut le Nexus One). Suivent ensuite Samsung, Google, Sony Ericsson, Motorola et Dell.

Le LiveView est un micro écran de dimensions 11 x 35 x 35 pour un poids de 15g. Son écran de 1,3 pouces permet d’afficher du contenu sur 128×128 pixels. Afin de contrôler l’appareil, deux boutons physiques sont présents et quatre touches « invisibles » se trouvent aux quatre coins de l’écran. La communication s’effectue en Bluetooth (version 2.1) et doit être dans une rayon de 10m. La batterie est inaccessible et le chargement s’effectue par un connecteur standard microUSB. L’autonomie annoncée est de 4 jours.

Le coffret contient le Liveview, un clip (ou pince), un bracelet pour le transformer en montre, un chargeur micro USB et guide de l’utilisateur.

La première question du test s’intéressait à la raison d’achat du Liveview. Plusieurs choix étaient proposés : gadget, objet geek, montre, intégration avec votre téléphone, « ca tourne sur Android » et la possibilité d’inscrire une autre raison.

C’est l’intégration avec le téléphone qui arrive en première position, suivi par le fait que ce soit un objet geek et enfin un gadget. L’utilisation en tant que montre est partagé par un peu moins de la moitié de l’échantillon. Le fait que Liveview utilise lui-même Android n’est pas un réel atout. En lisant plus particulièrement la deuxième partie, vous vous rendrez compte que l’intégration d’Android est invisible pour l’utilisateur.

Les autres motifs évoqués sont (certains reviennent plusieurs fois) :

– Le LiveView change des « montres anciennes »
– C’est pratique
– C’est fun
– Il est possible de télécommander le lecteur musical du téléphone
– Possibilités d’interaction avec du contenu multimédia
– Acheté pour développer de futures applications
– L’intégration de plugins
– Le plugin d’application sportive
– Le LiveView a été offert par une entreprise et ne fait donc pas l’objet d’un motif d’achat

Nous savons qu’Apple mise beaucoup sur le packaging de ses produits. Voyons ce que Sony Ericsson propose :

Seulement quatre éléments accompagnent le LiveView (qui ne mesure que 11 x 35 x 35), ce qui laisse présager une petite boîte. Elle est plutôt grande et laisse une grande place non utilisée.

Les avis sont très tranchés sur la boîte, mais la majorité trouve qu’elle est plutôt bien réussite, notamment grâce à sa forme particulière. On peut y voir facilement le produit. D’autres le trouvent un peu « cheap » pour un appareil à un tel prix. Les pistons pour raccorder le Liveview au bracelet sont dans une petite pochette et peuvent facilement être perdus au déballage.

On peut y voir un logo Android et la mention des smartphones Xperia. Pour autant aucun élément n’indique que le produit est compatible avec d’autres téléphones. Il est simplement mentionné Bluetooth 2.1. Sony Ericsson fait une mauvaise opération de côté-ci, même si ce sont plutôt les vendeurs qui proposeront ce type de produit à Madame Michu.

Il faut noter que les achats ont eu lieu sur Internet et par conséquent, cet élément n’a pas été déterminant pendant la phase d’achat/vente.

Les dimensions du LiveView sont de 11 x 35 x 35, ce qui est très petit comparativement à un téléphone. Pour autant, est-ce assez fin pour un accessoire qui peut être utilisé comme montre ?

Tous les avis (ou presque) s’accordent à dire que le LiveView est trop épais. Une montre d’une telle épaisseur est très rare (à moins de vouloir donner un certain côté bling-bling). Mais le fait qu’il soit petit et carré laisse assez facilement présager que l’accessoire peut être transformé en montre.

La taille de l’écran semble être la bonne, même si quelques voix aimeraient un écran de 1,5 pouces. Il est vrai que les bandes noires auraient pu être moins importantes, pour grappiller quelques millimètres.

A la vue des différentes critiques, il semble que Sony Ericsson ait fait un bon choix, car ici les faibles dimensions sont un atout de vente.

Sur la photo précédente, on peut remarquer un emplacement vide, qui permet d’y mettre le clip pour la pince ou le bracelet. Le connecteur d’alimentation se trouve en bas de l’écran.

Intéressons nous maintenant à la finition du LiveView. L’écran est petit (1,3 pouces) mais la qualité OLED se remarque dès le premier coup d’œil à son téléphone. Les pixels sont fortement visibles, mais après tout, le but n’est pas d’afficher une photo ou une vidéo sur un tél écran ! Le contenu est imprimé de manière distincte, le contraste est suffisamment bien ajusté pour distinguer les différents éléments. On regrettera que la luminosité de l’écran baisse aussi vite, pour économiser de l’énergie. L’interface non tactile est un point négatif, même si pour ce prix cela aurait été quasi-impossible.

Le bracelet est très décrié, car offrir un simple scratch relève de la provocation. De nombreuses personnes envisagent d’utiliser un bracelet personnalisé, car l’élément de fixation peut facilement y être réutilisé. En effet, le système classique de tiges est repris.

Le système de clips n’est pas très simple à comprendre, car la documentation est pauvre et mal expliquée. La qualité plastique des éléments d’accueils sont remis en cause, car ils peuvent facilement se désolidariser du Liveview et ainsi le laisser tomber. Il est impossible de recharger en mode bracelet, car le connecteur est en dessous et empêche l’accès au connecteur. L’écran est légèrement bombé, ce qui laisse croire que les premières rayures vont rapidement apparaître.

La marque Sony Ericsson est absente sur le devant, ce qui lui confère un aspect pro grâce à sa robe toute noire. Le LiveView possède deux boutons physiques sur le dessus. Celui de gauche permet d’allumer/éteindre et dispose d’une led. En bleu clignotant, un appel entrant est en cours ; en rouge clignotant, la batterie est faible ; en vert clignotant : une nouvelle notification est disponible ; en rouge et vert clignotant alternativement : le jumelage est en cours ; en rouge : la batterie est en charge ou son niveau se situe entre faible et plein ; vert : la batterie est complètement chargée. Le deuxième bouton est multi fonction : retour / sélection / lecteur multimédia (appui long) / allumage de l’affichage.

Vos retours sur les boutons physiques sont mitigés. Les arguments en faveur saluent le placement sur le côté comme sur une montre/chronomètre, ce qui empêche par ailleurs un appui indésiré. Le temps entre le clic et la réponse est rapide, laissant présager une bonne fluidité.

Les arguments en défaveur indiquent qu’ils sont mal pensés. Ils nécessitent un temps d’adaptation avant de comprendre le fonctionnement exact. Le bouton de gauche sert simplement à allumer/éteindre le périphérique. S’il est veille, un simple clic relance l’écran avec l’heure et non le menu principal. Le deuxième bouton remplit beaucoup trop de tâches différentes. Lorsqu’on se trouve sur le menu, un appui simple lance la sous-application ; un appui-long démarre l’application destinée à contrôler le lecteur multimédia. Lorsqu’on se trouve dans une sous-application, un appui-long permet de revenir au menu principal. Expliqué de la sorte, l’utilisation devient compréhensible car le manuel est si pauvre que de telles informations capitales n’y sont que brièvement retranscrites. Vous êtes nombreux à vous demander si l’ajout d’un ou plusieurs boutons n’aurait pas été nécessaire pour faciliter la manipulation.

Le placement des boutons permet certes d’éviter d’y appuyer de manière indésirée, mais en contre partie, la diode des notifications est toujours invisible. Il faut forcément tourner le LiveView pour pouvoir distinguer l’arrivée de ces informations. La qualité vous laisse globalement croire qu’ils ne devraient pas être résistants sur une longue période.

Passons maintenant aux premières impressions sur l’application Liveview, ainsi que sur l’échange d’informations entre le téléphone et le périphérique. Pour avoir la vision la plus juste possible, vous pourrez retrouver les informations dans le tableau ci-dessous. Certaines informations en plusieurs exemplaires n’ont été retranscrites qu’une seule fois.

Nom du téléphonePremières impressions sur l’applicationPremières impressions sur l’échange d’informations entre le téléphone et le LiveView
Dell StreakIl manque encore des pluginsEfficace
Google Nexus OneApplication très intuitive. Il suffit de bien lire le manuel pour la première connexion et de bien suivre les étapes. Dommage qu'il n'y ait pas plus de plugins. Il manque surtout un plugin Gmail/Mail. Le plugin Agenda ne marche pas chez moi.

Pas très bien fichue et instable.

Le système en lui même est bien mais peut-être pas assez fini.

L'application est buguée. La fonction qui sert à réinitialiser le compteur des news ne fonctionne pas.
Plutôt bien. Mais le LiveView ne réceptionne plus les données lorsqu'elle s'éloigne d'environ 4 m du téléphone.

Pour le moment, je n'ai pas eu de déconnexions entre les appareils mais après un plantage du téléphone, la connexion est, il semble, toujours existante mais le téléphone informe que le LiveView est déconnecté.

C'est correct mais très bugué... Ca ne marche pas toujours très bien (notamment l'Agenda, les appels en absences…) et l'appareil se désynchronise tout seul au bout d'un moment, je suis alors obligé de couper et rallumer le Bluetooth pour le reconnecter...

Complètement déçu. Je le garde en espérant que tout sera corrigé. Mais l'appareil se déconnecte très très très souvent. Il n'est ainsi pas fonctionnel, puisqu'il faut sortir le téléphone de veille pour reconnecter l'appareil. Il faut pour cela sortir de veille puis appuyer sur le bouton droit du LiveView sinon la connexion ne se fait pas.
Des fois mon LiveView marche très bien pendant quelques, mais c'est trop peu souvent.

Des fois il se connecte bien, et à peine deux seconde après la connexion est perdue.

Perte de connexion fréquente, obligé de redémarrer le Bluetooth dès que le LiveView s’éteint.
HTC DesireL'application est fonctionnelle. En revanche il faut bien suivre l'ordre d'installation indiqué dans le manuel et ne pas installer LiveView manuellement mais par l'intermédiaire de LiveWare (sous peine d'avoir des problèmes de non reconnaissance du périphérique).

Minimaliste : il y a vraiment peu de choses paramétrables. Vivement l'arrivée de plus de plugins (Gmail, Galk, véritable lien avec une APPLI Twitter ou Facebook plutôt qu'avec le site directement, etc…).

L'application est bien pensée, mais il manque un lien vers le téléchargement de plug-ins que l'on retrouve sur l'application LiveWare.

Assez bonne, mériterait peut être davantage de plug-ins, et une meilleure intégration aux téléphone, comme décrocher un appel.

Aucune interface personnalisée il y à un effort à faire sur l'application vraiment.

Nécessaire certes, des paramètres là où il en faut, mais manque de paramètres là où il en faut absolument tels que le réglage de la sonnerie, décrocher lors d'un appel... A suivre avec les mises à jour... s'il y a.

Il n’est pas simple de comprendre ce que font les applications avant de recevoir une notification. On ne sait parfois pas si c'est parce que l'application (ex : agenda) ne marche pas ou bien si on n'a pas de notifications

Extrêmement buguée, fuite de mémoire qui fait planter HTC Sense et qui rend même le téléphone inutilisable !

Très mauvaise gestion de l'énergie! Je pense qu'il y a 2 raisons à cela : le boitier du LiveView ne peut pas contenir une grosse batterie et les échanges Bluetooth sont gourmands.
Concernant le reste, l'application LiveWare conseillée dans le fascicule n'est pas très utile (heureusement qu'elle est facultative). Par contre, l'application LiveView (obligatoire) marche très bien : les menus sont clairs et le paramétrage des différentes fonctions est simple.
Les déconnections sont assez fréquentes. Mais je ne sais pas si cela vient du téléphone (éventuellement suite à une mise en veille du Bluetooth?) ou du LiveView. Mais lorsque l'appareil est connecté, les informations arrivent rapidement.

Se connecte de façon aléatoire : associé mais jamais connecté dans les paramètres Bluetooth. Provoque des "gels" du désire (obliger de retirer la batterie et de rebooter). Gels du LiveView.

Aucun problème avec le LiveView : ils se connectent et même la musique est pilotable.

Quand le système fonctionne normalement : parfait ! un appui sur une touche et la réaction est instantanée ! (surtout dans la fonction de lecture audio).

Et en fonctionnement, il perd trop souvent la connexion avec le téléphone, donc on ne peut être notifié des éléments nouveaux du téléphone sans vérifier manuellement s'il y a quelque chose.. un peu dommage car ce n'est pas l'intérêt du LiveView.

De plus, la portée du Bluetooth est ridicule: 2m grand maximum sans perdre la connexion... plus loin, la connexion ne dure pas très longtemps. Donc bien si le téléphone reste dans la poche.. en dehors : inutile.
HTC Desire HDL'application est très perfectible, surtout en ce qui concerne la gestion de l'appairage et la connexion qui est tout le temps coupée (mauvaise gestion d'économie d'énergie ?)

Application fonctionnelle, pratique et claire.

Dommage que le soft soit aussi instable, on dirait plus un premier jet qu'un produit vraiment fini.

La fonction appelant en cours et SMS reçus est un vrai bonheur mais pour le reste il est dommage de ne pouvoir explorer que les nouveaux évènements et non pas tout la base de SMS/agenda voir de pouvoir supprimer les SMS lus du LiveView.
Un échange ? Quand le LiveView arrive à se connecter ? Je n'ai pas encore eu l'occasion de juger ce point étant donné les pertes de connexion !

S'est connecté une fois et une seule. Les données n'arrivaient pas en même temps, mais beaucoup plus tard sur le LiveView. Déconnexions intempestives, reconnexion impossible. LiveView finalement inutilisable pour le moment.

L'échange se passe parfaitement... quand les 2 appareils arrivent à se connecter !

Il est possible d’avoir une synchronisation. 10 min plus tard, plus rien ! impossible de refaire une synchronisation sans raison apparente.
Pire, le problème peut vous amener à ne pas pouvoir allumer le LiveView (l'écran) ni l’éteindre complètement ce qui est embêtant (le téléphone le voit comme connecté mais impossible d’obtenir quelque chose de l’appareil).
HTC DreamQuelques options sympas, mais se déconnecte régulièrement. Ce n'est qu'un début…Bien, succinct.
Le principal est affiché.
Le lecteur mp3, est bien géré au niveau son, mais je n'arrive pas à changer les titres.
HTC HD2Mauvaise, des déconnexions intempestives, des reconnexions aléatoires ... autant dire que mon LiveView dans l'état actuel ne me sert à rienLent très lent. Et surtout instable je l'ai depuis 4 heures et j'envisage déjà de le revendre !

Il manque un peu de réactivité à la réception de certain éléments, mais dans l'ensemble c'est plutôt bon, quand il veut bien se connecter à mon téléphone.
HTC HeroApplication basique, il manque pas mal de fonctions très utiles (chronomètre par exemple) mais on attend le SDK pour réparer ça !Un peu trop de déconnexions...
HTC LegendTrès sommaire et pas très conviviale. Pour moi, ce sera un gros problème pour s'adresser au grand public. Il est difficile de comprendre cette interface avec de nombreux sous-menus.

Gros point noir. Très difficile à faire fonctionner, d'autant qu'on nous parle de LiveWare dans le mode d'emploi alors que cette application ne me sert à rien, et qu'il faut en télécharger une autre sur le Market !
Une fois que la connexion est établie, c'est super plaisant. Mais il se déconnecte facilement et ce n'est pas pratique pour le connecter à nouveau. Je pense qu'il aurait fallu une fonctionnalité permettant de se connecter au téléphone à partir du LiveView (et non pas le contraire).

Peut être amélioré. Il a tendance à planter, en démarrant l'appli LiveView et en reconnectant, la connexion repart assez rapidement. C'est un gadget qui s'apprivoise (on apprend à patienter quand il le faut ou relancer la connexion à d'autre moment).
HTC TatooTrès stable sur mon téléphone, testé sur : appels en absence, SMS, trouver son téléphone et derniers évènements.
Pas de Facebook, pas de contrôle sur la musique, et pas encore de plugins.
Non testés : ni Twitter, ni les RSS
Après une configuration fastidieuse cela se révèle de bon augure. Connexion Bluetooth stable.
HTC WildfireEn attente de pluginsSynchronisation Bluetooth très difficile : point faible de cette montre.
Motorola DextLe concept est génial mais la synchronisation n’est pas très stable, les mises à jour corrigeront surement le problème, possibilités infinies avec le SDK. C'est géant ! Contrôler à distance le lecteur MP3 « stock » d’Android 2.1, les tweets, RSS, SMS, l'essayer c'est devenir accroc !
Motorola FlipoutMauvaise : on ne peut pas forcer le rafraîchissement, l’effacement des notifications ne fonctionne pas, la synchro avec les flux RSS et Twitter sont très aléatoires.
Par contre la détection et l'appairage marchent parfaitement, à condition de respecter ce protocole :
A l'allumage :
1 allumer Bluetooth sur le téléphone
2 allumer le LV, puis le mettre en mode synchro
3 aller sur le téléphone dans l'application LiveView puis connecter
A l’extinction :
1 éteindre le LiveView par un appui long (pas trop long)
2 couper le Bluetooth (si nécessaire) sur le téléphone
Pour les appels entrants et manqués, les SMS, Facebook, ca marche.
Pour le reste, c’est très aléatoire. Il n'y a pas de synchronisation email
le pilotage de la musique ne fonctionne pas.
Motorola MilestoneNe fonctionne tout simplement pas, la liaison entre les appareils est faite mais impossibilité de se servir de l'application, du coup le LiveView devient strictement inutile sauf pour avoir l'heure et la date. Je me demande s'il n'y a pas un conflit avec une application car mon collègue a strictement le même téléphone que moi et la même version Android et sur le sien cela marche très bien...
J'ai pu m'en servir 2h avec mon Milestone, le temps de faire ces différents essais. Après un redémarrage du téléphone, retour au même point, l'application me demande de forcer la fermeture et l'appareil ne fonctionne donc pas.
L'application est vraiment mal conçue. La touche "menu" n'est pas utilisée, la gestion du LiveView est bancale.
Le premier jour tout fonctionnait, puis j'ai eu un gros problème le soir même: le LiveView s'est déconnecté. Quand je le reconnectais, l'application plantait et lançait l'application Musique de base pendant 1/4 de secondes.
La solution a été de supprimer cette application. Le contrôle de la musique est inutilisable. (J'attends un plugin pour Winamp ou Meridian...)
J'ai pu constater quelques heures que ça marchait très bien. Mais seulement quelques heures...
En espérant qu'une éventuelle mise à jour vienne régler les problèmes rencontrés.

L’échange se fait parfaitement (si j’omets le bug cité plus haut). Les SMS sont bien affichés sur le LiveView. S'ils sont lus sur ce dernier, ils sont marqués "Lu" sur le tel. Par contre l'inverse n'est pas vrai : s'il sont lu sur le tel en premier, ils apparaissent toujours en non lus sur le LiveView.
Samsung Galaxy S2 applications différentes pour au final gérer le même matériel...un peu inutile.. une seule aurait suffit.
L'idée de pouvoir ajouter des plugins est bonne et permettra au LiveView de vite évoluer.

Le fait d'avoir le code barre 2D dans le manuel est pratique mais on ne peut pas configurer beaucoup de chose.
J'aurais aimé pouvoir voir mes rendez-vous à venir (je pense qu'il n'affiche que les rendez vous de la journée ou les notifications de rdv --que je désactive tout le temps).

J'ai l'impression que l'application fait bugger et ramer le téléphone au bout d'un moment (obligé de rebooter le tel en enlevant la batterie, ca ne m'était jamais arrivé avant).

Très pratique pour les appels et SMS, le contrôle du lecteur audio ne fonctionne qu'a moitié (seul le contrôle du volume fonctionne), Facebook est parfait même si j'aurais préféré un temps de rafraichissement plus court (10 min), Twitter a un bug : je n’ai pas tout mes contacts.

Coté LiveView, c'est en deçà de ce qu'on nous promet sur le papier, je l’ai depuis une semaine, et franchement, ça ne tient pas du tout ses promesses :
- Déconnexions et reconnexions aléatoires
- Pilotage mp3 : Seul le volume fonctionne, le reste non
- Calendrier : fonctionne pas. Il n'y a pas rappel ni de "prochain rdv", rien !
- Mail : Pas de fonction de réception d'un nouveau mail

L'application donne une impression de manque de maturité. Très peu de paramétrage possible.
La connexion ne me parait pas tout le temps stable, et parfois difficile à remettre. J'ai l'impression qu'il faut lancer la connexion en même temps sur le téléphone et le LiveView pour que cela fonctionne.
L'autonomie ne me parait pas géniale, même pas une journée.

Se déconnecte souvent mais je pense que c'est dû au Bluetooth du téléphone qui se met en veille.

Beaucoup de déconnections et un long moment pour retrouver l'appareil une fois déconnecté.
Seuls 10% (grosso modo) de mes tweets apparaissent sur le LiveView et mes notifications Facebook n'apparaissent pas du tout...
En revanche je suis prévenu de chaque appel ou chaque SMS sans problème.
Samsung Galaxy SpicaBrouillon et instable.Je n'ai pas réussi à connecter correctement les 2 appareils.
Lors de la connexion Bluetooth, le spica ne demande pas de code pin.
Du coup, le LiveView est pairé mais pas connecté. Malgré cela de temps en temps, il se synchronise (pas longtemps) et fonctionne avec le téléphone.
Samsung Galaxy TabLa version actuelle pourrait être qualifiée de version pré-alpha tellement elle est bugée, tellement elle marche avec peu de téléphone, tellement elle a fait planter ma tablette à de nombreuses reprises. L'échange d'information a marché quelques fois, depuis le Bluetooth bug, j'arrive seulement à synchroniser l'heure !
Sony Ericsson Xperia X10Difficile à mettre en place la première fois (LiveWare, puis LiveView...). Sinon, correcte. Manque cependant un élément crucial : le choix du logiciel de musique pour le LiveView.
Bilan, pour le X10 en 2.1, où l'appli de SE "MediaScape" remplace l'appli de base "Music", le LiveView ne lit pas de musique !!! C'est le comble pour deux appareils SE...
Du coup, il est nécessaire de télécharger, via XDA, une petite appli permettant de faire un raccourci vers l'appli native "Music" (qui existe encore mais est dissimulée), afin de pouvoir faire lire de la musique avec son LiveView.
Il serait sympathique que le LiveView puisse lire la musique à partir d'un logiciel choisi (Music, MediaScape, Winamp, etc.)

J'ai été impressionné par la simplicité de cette application!
Il serait bien que l’application soit munie du minimum : réglages vis a vis de l’écran, la durée du retro éclairage... A cela s’ajoute le fait que l'application est bâclée visuellement !

Pas très intuitive et surtout pas très paramétrable. J'attends les plug-in avec impatience.
Pas eu de gros problèmes.
Le LiveView semble avoir besoin de se resynchroniser une fois de temps en temps, mais l'opération dure une 10e de secondes au maximum et échoue rarement.

L'échange d'information est en Bluetooth. Mais ce dernier à tendance à rechercher assez souvent le téléphone. Et il ne se reconnecte pas forcément automatiquement, ce qui est dommage.
Sony Ericsson Xperia X10 Mini ProL'application est simple, mais fait ce qu'on lui demande. J'aimerais avoir en plus la possibilité de pouvoir supprimer les notifications déjà lues.
Il faut bien suivre les instructions de "pairing", attendre que LiveWare Manager demande l'installation de l'application LiveView ; sinon LiveWare ne reconnait pas le périphérique...
Je n'ai pas rencontré de problème de connexion entre mon téléphone et le LiveView. Je reçois les notifications instantanément.
Les forums sont remplis de problèmes de déconnexions, ce n'est pas le cas.

Pour terminer ce test, nous avons demandé la satisfaction suite à l’achat. Les différentes possibilités sont : très satisfait, satisfait, sans surprises, déçu et très déçu.

Les résultats généraux donnent 5 personnes très satisfaites, 40 satisfaites, 21 déçues et 11 très déçues. La majorité des personnes est satisfaite, mais la forte proportion de déçus laisse fortement présager que le Liveview ne doit pas toujours très bien fonctionner. Vous comprendrez mieux dans la deuxième partie.

Les possesseurs de téléphones Sony Ericsson sont très satisfaits, certainement car c’est le même fabriquant. Les Samsung Galaxy S sont partagés : 50/50, mais globalement avec HTC, Motorola et Dell les gens sont plutôt comblés.

Pour ma part, juste après l’achat j’étais plutôt déçu car toutes les fonctionnalités ne fonctionnaient pas : calendrier et RSS. De même, les propos de Sony Ericsson laissaient croire qu’il fallait attendre plusieurs semaines avant que le SDK ne soit proposé à tous. Jusqu’alors seuls certains développeurs fidèles au constructeur y avaient accès, ce qui laissait un goût amer à de nombreux développeurs tiers.

Nous nous arrêtons ici pour cette première partie. Dans quelques jours (comptez sur moi !), la deuxième va être publiée avec cette fois-ci un échantillon réduit. Vous pourrez également voir mon test vidéo.