500 milliards de dollars de valorisation, qu'est-ce qui explique...