Depuis son lancement il y a maintenant dix ans, l’iPhone utilise Google comme moteur de recherche par défaut. ce que l’on sait moins, c’est que Google investit pour maintenir cette place.

 

Google reste le partenaire principal de Apple, en tant que moteur de recherche par défaut sur le navigateur Safari. Pour rappel, en 2014, Google avait payé pas moins d’un milliard de dollars à Apple pour maintenir cette avantage, à la fois sous iOS et Mac.

Apple gagne de l’argent grâce à Google

La firme de Mountain View aurait tout intérêt à garder cette première place privilégiée. Notons tout de même qu’avec Siri, c’est Bing, le moteur de recherche de Microsoft, qui est utilisé par défaut. L’iPhone reste l’une des meilleures portes d’entrée sur le web et l’analyste Toni Sacconaghi Jr de Bernstein (Wall Street) est persuadé que Google va effectuer un nouveau versement d’environ 2,5 milliards d’euros en 2017. Avec son moteur de recherche, Google contribue ainsi à hauteur de 5 % du bénéfice d’exploitation annuel de la société de Cupertino. Un joli don — et de plus en plus élevé — pour Apple qui n’a nul besoin de lever le petit doigt… Mais attention tout de même, Apple a lui aussi besoin de Google.

Google indispensable ?

50 % des revenus publicitaires de Google sont garantis par iOS. Rien n’empêcherait cependant à la société de réduire la somme versée à Apple, en faisant valoir son statut de moteur de recherche incontournable. Apple pourrait en effet perdre beaucoup en changeant celui-ci qui est actuellement, rappelons-le, configuré par défaut. Sa popularité est telle, que son propriétaire pourrait exiger d’être automatiquement le moteur de recherche par défaut, sans mettre sa main au portefeuille. Pour cela, il faudrait que celui-ci soit capable de générer assez de revenus.