La fin de l’itinérance 3G entre Free Mobile et Orange démarrée en 2016 marquait une nouvelle étape au premier janvier avec une chute du débit théorique à 1 Mbit/s pour les abonnés du trublion.

La couverture du réseau Free Mobile avec ou sans itinérance. Crédit : NPerf

Le 1er janvier marquait une nouvelle étape pour la fin de l’itinérance entre Free Mobile et Orange. Le quatrième opérateur de téléphonie mobile avait précisé au milieu de l’été 2016, le calendrier en plusieurs étapes de la fin du contrat d’itinérance.

Ce contrat permettait pour rappel aux clients de Free Mobile de bénéficier de la large couverture du réseau 3G d’Orange et ce, depuis le lancement de l’opérateur en 2012. Il avait d’ailleurs valu aux deux opérateurs des poursuites de la part de Bouygues Telecom et SFR.

 

Une baisse à 1 Mbit/s imperceptible ?

Après avoir annoncé la baisse du débit théorique à 5 Mbit/s en septembre 2016 pour les clients connectés aux antennes 3G d’Orange, Free Mobile a lancé la deuxième étape de la fin de cette itinérance le 1er janvier en baissant encore un peu plus le débit à 1 Mbit/s en téléchargement, et 448 kbit/s dans le sens montant.

On peut toutefois se demander si cette baisse sera réellement perceptible par les clients. En effet, on parle ici du débit maximal théorique pour les abonnés sur le réseau 3G d’Orange en itinérance. Or depuis 2012, les abonnés se plaignent déjà de débits très faible et chaotique dans ces conditions. Il faut souvent une bonne couverture en 4G LTE pour réellement bénéficier d’internet avec un forfait Free Mobile.

Heureusement, depuis le 30 novembre dernier, les clients de Free Mobile passe plus de 75 % de leurs de temps sur le réseau propre de l’opérateur.

À lire sur FrAndroid : Free, Cdiscount, Prixtel, SIM+ : quel forfait mobile choisir à 2 euros ?