Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Meilleurs picoprojecteurs 2021 : comparatif des vidéoprojecteurs portables

Les meilleurs picoprojecteurs en 2021

Autrefois lourds et encombrants, les vidéoprojecteurs sont devenus portables, de plus en plus petits et efficaces. Ajoutez à cela des systèmes d’exploitation embarqués de plus en plus complets, allant parfois jusqu’à Android TV et vous tenez des appareils parfaits pour regarder un film ou un match en grand format partout où vous le souhaitez.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, ces picoprojecteurs ne sont pas uniquement utiles en vacances : ils pourront également séduire ceux qui ne veulent pas s’encombrer d’un téléviseur, mais aiment regarder une série ou un film sur un écran plus grand que celui de leur PC ou smartphone.

Le Nebula Mars II Pro représente le modèle le plus avancé de la gamme de projecteurs Anker. Au menu : un appareil assez lourd (1,8 kg) et imposant, mais que l’on transportera aisément avec son anse en simili cuir.

Pour se distinguer de la concurrence, il embarque une batterie imposante, des haut-parleurs puissants et surtout une luminosité maximum de 500 lumens. De quoi, en théorie, profiter d’une bonne diagonale sans trop perdre en clarté. En pratique, tout cela reste utilisable jusqu’à 80 pouces. Contrairement à d’autres modèles, il faudra en revanche se contenter d’une définition 720p.

Du côté de la partie logicielle, on retrouve une version maison d’Android. Elle fait le travail, mais est nettement moins polyvalente qu’un véritable Android TV, en particulier en niveau des mises à jour à plus long terme. On apprécie tout particulièrement les doubles haut-parleurs de 10 W qui peuvent être utilisés comme une enceinte Bluetooth pendant 30 h.

S’il n’offre pas la définition la plus élevée du marché, l'Anker Mars II Pro séduit par sa haute luminosité et sa batterie intégrée.

Avec la Capsule première du nom, Anker avait surpris son monde avec un projecteur à peine plus gros qu’une canette de soda. Cette seconde version prend toutefois de l’embonpoint... on est désormais plus proche de la pinte de bière. Ajoutez à cela un poids qui passe à 680 g et elle devient tout de suite moins facile à garder sur soi tous les jours.

L’utilisation est en revanche simplissime avec une molette pour la mise au point et un autofocus efficace. Coté qualité d’affichage, pas de miracle : on doit se contenter de 720p et d’une luminosité de 200 lumens. C’est toutefois suffisant pour un usage nomade s’il fait bien noir dans la pièce.

Avec 2 h 30 sur une charge, l’autonomie n’est pas fantastique. En revanche, la charge se fait en USB-C, ce qui permet de la brancher à n’importe quel chargeur ou une batterie externe. Rien à redire non plus sur la partie logicielle, c’est Android TV 9.0 et sont large catalogue d’applications qui est ici présent.

Un appareil très nomade, polyvalent et en prime relativement abordable.

Véritable touche-à-tout de la tech, Xiaomi propose bien évidemment un projecteur portable. Ce dernier est d’ailleurs relativement encombrant avec tout de même 1,3 kg sur la balance. Contrairement à d’autres modèles de cette sélection, il fait l’impasse sur la batterie. L’alimentation sera donc obligatoire et l’on regrette que Xiaomi n’ait pas fait le choix de l’USB-C. Un chargeur de moins en voyage est toujours un plus.

Ces compromis lui permettent toutefois d’embarquer une matrice Full HD et de proposer une luminosité bien plus élevée qu’un modèle 100 % autonome. On arrive donc à une diagonale de 2,5 m tout en gardant une bonne lisibilité. L’audio surprend agréablement, avec des haut-parleurs intégrés qui font un travail très correct.

Niveau logiciel, on retrouve Android TV et donc la grande majorité des services de streaming. Pour lire des fichiers en local, passer par VLC fonctionne très bien.

Xiaomi troque ici de la mobilité contre une qualité d’image revue à la hausse et force est d’avouer que ça fonctionne plutôt bien. On tient là un bon candidat pour un usage à domicile.

Relativement anonyme dans nos contrées, Xgimi propose cependant des produits qui gagneraient à être plus connus comme ce Mogo Pro. Haut d’une quinzaine de centimètres, ce projecteur pèse 900 grammes et propose une image Full HD.

Cette dernière est correcte pour son format, mais il ne faudra pas dépasser 1,5 m de recul si l’on veut conserver une luminosité suffisante. On apprécie également la mise au point et correction du trapèze automatique à chaque déplacement de l’appareil. Une batterie est intégrée, mais elle tient à peine plus de deux heures, mieux vaudra garder le chargeur propriétaire près de soi si l’on compte binger ou même regarder un film un peu long.

L’un des gros points forts du Mogo Pro est la présence d’Android TV qui ouvre la porte à un large nombre de services. Un connecteur USB et une entrée sont également de la partie.

En bref, un bon modèle, polyvalent malgré une luminosité un peu faible.

Comment choisir le meilleur picoprojecteur ?

Sur quoi projeter l’image ?

Si vous utilisez un picoprojecteur, vous n’aurez probablement pas d’écran de projection à disposition. Le plus simple sera donc d’utiliser un mur blanc, le plus lisse possible. Si vous n’avez vraiment rien sous la main tendre un drap blanc au mur peut produire des résultats corrects.

Faut-il un pied pour son picoprojecteur ?

Contrairement à un projecteur classique, un picoprojecteur n’a pas vocation à être installé de manière fixe sur un mur ou un plafond. Cela peut toutefois poser des soucis, car il faut que ce dernier soit à hauteur du mur utilisé, ce qui peut rapidement être compliqué selon la hauteur voulue.

Si le système D à base de chaise et d’empilement de bouquins est toujours possible, une solution plus confortable et élégante est un trépied. La plupart des projecteurs disposent en effet d’un pas de vis. Selon vos besoins, on vous conseillera un modèle compact ou un plus imposant.

Peut-on brancher une enceinte Bluetooth au projecteur ?

On déconseille fortement de brancher une enceinte Bluetooth pour regarder de la vidéo. En effet, la latence du Bluetooth crée un décalage son/image importante et particulièrement distrayante. Si votre enceinte dispose d’une entrée Jack, cette dernière sera en revanche tout à fait adaptée.

Mon projecteur sera-t-il utilisable en plein jour ?

Disons-le tout de suite : même les picoprojecteurs les plus puissants n’ont pas une lampe assez puissante pour proposer une image visible. D’une manière générale, on vous recommande de créer un noir le plus complet possible pour profiter de vos films dans de bonnes conditions.

Quel contenu pour mon projecteur ?

La plupart des modèles disponibles sont équipés d’Android. Cela leur donne accès à des services de streaming variés, mais aussi à des lecteurs de fichiers vidéo. Ces derniers ne sont pas à oublier, en particulier si vous partez en vacances loin d’un accès Internet.