Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Netflix va bien, mais Netflix n’a jamais connu une croissance aussi faible depuis 2015

La santé de Netflix est au beau fixe. Le service SVOD a publié ses résultats trimestriels et annuels de l’année 2021, avec un constat sans appel : le nombre d’abonnements continue d’augmenter, mais pas aussi rapidement qu’on le pensait. Les projections tablaient en effet sur 8,5 millions de nouveaux abonnés au Q4, contre 8,3 millions après décompte.

Les chiffres restent évidemment excellents, mais Netflix se garde bien de communiquer la quantité de désabonnements observés sur cette même période, et plus largement sur l’ensemble de l’année. 2021, justement, a permis à la plateforme d’enregistrer 18 millions de nouveaux forfaits. Un chiffre qui peut donner le tournis, mais qui reste loin derrière 2020.

L'ombre de Disney+

La pandémie mondiale du Covid-19 a en effet dopé les chiffres de Netflix il y a deux ans, avec pas moins de 37 millions d’abonnements supplémentaires sur l’année. En scrutant tous ces éléments, difficile d’imaginer Netflix tomber de son piédestal. Et pourtant, la croissance de ses nouveaux abonnés n’a jamais été aussi faible… depuis 2015, relève TechCrunch.

Netflix est d’ailleurs conscient de ce constat, puisque ses estimations du premier trimestre 2022 ne sont pas aussi généreuses qu’en 2021 : 2,5 millions de nouveaux abonnements, contre 4 millions l’an passé. C’est certes beaucoup, mais cela correspond aussi à un léger recul d’une année sur l'autre. À l’issue du Q4 2021, Netflix comptait 222 millions abonnés dans le monde.

Plusieurs raisons peuvent venir expliquer cette tendance. Premièrement, la concurrence exacerbée sur le marché du streaming tend à freiner les ambitions de Netflix. Amazon Prime Video fait partie des soldats en première ligne, au côté de Disney+, qui a rencontré un énorme succès depuis son lancement.

Hausses de prix

C’est simple : en l’espace de deux ans, Disney+ a séduit plus de 118,1 millions de personnes dans le monde. C’est bien au-delà des espérances du groupe. Son catalogue attractif (Disney, Pixar, Star Wars, Marvel, National Geographic, Star) plaît à de plus en plus d’utilisateurs, qui font aussi face à des prix agressifs - moins de 9 euros par mois.

À l’issue de l’année 2021, Disney a poursuivi son ascension avec 179 millions d’abonnements recensés pour l'ensemble de ses plateformes (Disney+, Hulu+ et ESPN+ non disponibles en France). Certes, les utilisateurs peuvent tout à fait s’inscrire à plusieurs services de SVoD, mais cette ascension fulgurante montre à quel point Netflix ne fait plus cavalier seul sur l’échiquier du streaming.

Par ailleurs, la firme de Los Gatos a ajusté à plusieurs reprises sa stratégie tarifaire, par le biais d’augmentations pas toujours bien accueillies par la communauté. En France, une hausse a été actée durant le second semestre, alors qu’une autre majoration observée aux USA début 2022 laisse présager le pire pour les clients de l’Hexagone.

Diversification

Ces augmentations, bien que légères, ne plaisent forcément pas à l’ensemble des utilisateurs, qui peuvent être tentés d’aller chez la concurrence. Surtout après la tentative de la plateforme d’interdire le partage de compte, une façon aussi d’obliger certains utilisateurs à prendre leur propre abonnement. Netflix a fait machine arrière, mais l’idée trotte dans les têtes.

Mais la firme de Reed Hastings a plus d’un tour dans son sac pour contenir son portefeuille client, grâce à une nouvelle stratégie qui se concentre petit à petit sur le gaming. Netflix Jeux a en effet pris forme en 2021, mais il en est encore qu’à ses balbutiements. Dans une moindre mesure, Tudum, le nouveau site qui montre les coulisses de nos films et séries préférées, tente de vous prendre par les sentiments avec son lot d’anecdotes et de conseils, tout comme Top 10 référence les programmes les plus populaires chaque semaine à travers le monde et même en France.