Gartner confirme la suprématie d’Android, qui a occupé près de 82 % des smartphones vendus au troisième trimestre de cette année.

101212-Android_NYCC_Wallpaper

Google et Android sont encore une fois à l’honneur dans le rapport trimestriel du cabinet d’étude Gartner. Le système d’exploitation a, selon le rapport, dépassé la barre symbolique des 80 % de smartphones vendus au troisième trimestre pour atteindre les 81,9 %, soit une hausse de 9,3 % par rapport à la même période de l’année dernière. Des chiffres à nuancer puisque la Chine accapare 41 % du total des smartphones Android vendus de par le monde, soit plus de 84 millions de smartphones (+7 %) sur un total de près de 205 millions d’androphones écoulés. Ce chiffre est dopé par les ventes des smartphones Coopad et Xiaomi notamment. Malheureusement pour Google, la majorité des smartphones sous Android circulant en Chine n’utilise pas le Play Store mais d’autres types de marchés d’applications. Rappelons qu’en octobre dernier, l’analyste Benedict Evans a évoqué un chiffre pour le moins effarant : seules 6 % des applications installées en Chine ont été téléchargées à partir du marché d’applications de Google.

Capture d’écran 2013-11-14 à 14.58.37

iOS en déclin

Par ailleurs, l’étude précise que le système d’exploitation d’Apple perd du terrain passant de 14,3 % à 12,1 % de parts de marché en un an (- 2,2 %). Microsoft avec Windows Phone continue toutefois de gratter des parts en passant de 2012 à 2013 de 2,3 à 3,6 % de PDM. Nokia y est évidemment pour quelques chose, notamment sur le marché américain et en Italie où Windows Phone 8 a récemment dépassé iOS en termes de ventes.

Capture d’écran 2013-11-14 à 14.58.32

Samsung toujours au top

Du côté des constructeurs, Samsung culmine toujours en haut des meilleurs vendeurs de téléphones mobiles (smartphones et téléphones classiques) avec plus de 117 millions d’appareils écoulés au 3e trimestre, dont 80,3 millions de smartphones. Le fabricant chinois ZTE, 5e meilleur vendeur, derrière LG, a moins vendu de terminaux que l’année dernière avec des parts de marché passant de 3,9 à 3 %, une chute à laquelle a contribué Lenovo, qui a réalisé un sacré bond en avant, passant de 7,2 à près de 13 millions de téléphones vendus en un an. Il se place ainsi à la 7e place des fabricants de téléphones mais 3e en tant que vendeur de smartphones. Nokia reste pour sa part deuxième, boosté par les téléphones mobiles classiques, devant Apple, qui ne vend, lui, que des smartphones.

Capture d’écran 2013-11-14 à 14.55.33