Google Maps annonce une nouveauté intéressantes pour ceux qui cherchent à se repérer dans des lieux sans adresse, ou du moins sans adresse aussi précise que le sont celles des grandes villes occidentales. Ses Plus codes, basés sur l’Open Location Code, font leur entrée dans les service de cartographie et de navigation GPS.

Google Maps

En avril dernier, Google évoquait Open Location Code, une librairie open-source dérivée des coordonnées géographiques de lieux sans adresse précise. L’idée était d’afficher ces lieux sous une forme simplifiée, beaucoup plus que la saisie de coordonnées GPS classiques : Google prenait alors l’exemple d’un code de la longueur d’un numéro de téléphone, les lieux voisins les uns des autres portant des codes partiellement semblables. Cette librairie était jusqu’alors indépendante, et à disposition des développeurs.

Aujourd’hui, c’est au tour de l’équipe en charge de Google Maps d’annoncer du nouveau. Il n’est plus question d’enrichir l’affichage des cartes ou d’ajouter de nouvelles options de partage, mais bien d’autoriser la recherche des adresses au standard OLC, pour Open Location Code. Un outil destiné aux zones où les adresses ne sont pas nécessairement formulées sous forme de numéro et de nom de rue. « Il n’y a pas de système d’adresses traditionnelles à Kibera [au Kenya], et donc pas d’identifiant simple de type numéro-et-rue. Rien de facile à taper sur votre téléphone« , explique Rasťo Šrámek, un des ingénieurs en charge de Google Maps. Il évoque également d’autres cas, dans des circonstances qui parleront certainement aux vacanciers, « pour localiser des amis à la plage » ou au beau milieu de la foule des Buttes-Chaumont, un dimanche d’été. Ces codes OLC, Maps les surnomme désormais « Plus codes » : vous pouvez trouver celui du lieu où vous vous trouvez à cette adresse. Notez donc qu’il vous faut une connexion Internet pour accéder à ces codes courts.