Google est en train de travailler sur Fuchsia, un nouveau système d’exploitation qui pourrait aussi bien être pensé pour les smartphones, les montres connectées que les ordinateurs, mais également tout un tas d’autres appareils électroniques, à l’image des casques de réalité virtuelle. Fuchsia pourrait ainsi remplacer Android et Chrome OS.

Google Pixel C

Le site Phoronix a trouvé sur les services d’hébergement de code source GitHub et Google Source des lignes de code relatif à Fuchsia. Si l’on en croit les commentaires laissés sur le projet, il est question d’un nouveau système d’exploitation. Google a laissé un petit indice pour tenter de cerner un peu mieux ce nouveau système d’exploitation : « Rose + Violet == Fuchsia (un nouvel OS) ». Dans la pratique, Fuchsia utilise Little Kernel (LK) et Magenta ce qui laisse supposer une intégration de cet OS dans de nombreux produits.

 

Des systèmes embarqués aux puissants ordinateurs

Little Kernel est en effet un système d’exploitation ultra léger pour les appareils embarqués et les bootloaders. D’un poids de seulement quelques dizaines de kilo-octets, on trouve LK dans certains bootloaders Android. Magenta est quant à lui pensé pour des systèmes beaucoup plus puissants, dotés de plusieurs Gigaoctets de mémoire vive avec le support de pilotes pour relier de nombreux périphériques, mais aussi le support des utilisateurs et des processus pour un OS multitâche. On trouve de nombreux ajouts par Google comme le langage de programmation Dart, JSON, SSL ou encore Google Go. On trouve même Flutter qui permet aux développeurs de bâtir une application Android et iOS avec une même base.

Pour le moment, Google n’a rien annoncé à propos de Fuchsia et la question de l’utilité de ce nouvel OS reste donc entière. Fuchsia va-t-il remplacer Android et Chrome OS pour unifier ces deux OS ? Pourquoi pas, mais il est aussi possible que Fuchsia soit pensé en priorité pour d’autres usages, comme l’intégration au sein des objets connectés de Google (les produits Nest, le routeur OnHub, etc.), mais aussi d’autres produits à l’image des casques de réalité virtuelle ou même des ordinateurs, comme l’indique la documentation de Google.

 

Fuchsia déjà dans la nature

Fuchsia commence à être testé sur différents ordinateurs comme les NUC d’Intel, mais également l’ordinateur portable Switch Alpha 12 d’Acer. Selon l’un des développeurs du projet, Fuchsia devrait bientôt être compatible avec le Raspberry Pi 3. Ce nouvel OS devrait donc être disponible assez rapidement, mais encore faudrait-il que Google officialise son existence.

À lire sur FrAndroid : Le Play Store sur Chrome OS, voilà un nouveau souffle pour les Chromebooks