Hier, Lenovo organisait une conférence de presse à Paris pour montrer ses nouveaux produits aux journalistes et faire un point sur la situation du marché. C’est donc en toute logique qu’il a présenté ses nouvelles tablettes de la gamme Yoga, certaines sous Windows, d’autres sous Android. Et la star de la soirée était sans nul doute cette Yoga Tablet 2 Pro, un appareil de 13 pouces dont nous avions parlé il y a quelques jours, grâce à son pico-projecteur intégré et son système subwoofer JBL.

Yoga-Tablet-2-Pro-13

Un aspect soigné

À la prise en main, la première chose qui nous saute aux yeux, c’est l’impression de qualité qui se dégage des produits Lenovo, et de celui-ci. La Yoga Tablet 2 Pro n’échappe pas à la règle, et s’affiche dans des matériaux dits « premium » pour des appareils électroniques. Les finitions de l’appareil sont donc en aluminium, et le dos du produit donne une impression « cotte de mailles ». C’est à la fois visuellement agréable, mais le toucher ne l’est pas moins. Seul bémol : le format de la Yoga Tablet 2 Pro ne fera pas l’unanimité. Alors que la tendance semble aller vers des tablettes de plus en plus petites, celle-ci se pare d’un écran de 13,3 pouces, et arbore donc des dimensions de 333 mm x 223 mm x 3,7-12,6 mm. C’est effectivement assez grand et difficile à trimballer d’une main, alors même que son poids est relativement maigre : 950 grammes. 

Lenovo-Yoga-Tablet-2-Pro-4 Lenovo-Yoga-Tablet-2-Pro-5 Lenovo-Yoga-Tablet-2-Pro-6 Yoga-Tablet-2-Pro-10 Yoga-Tablet-2-Pro-11Yoga-Tablet-2-Pro-8

De visu, l’autre aspect démarquant de ce produit, c’est cette base cylindrique qui est véritablement l’élément différenciant de Lenovo. Ce socle contient la batterie et des enceintes, mais également un « pied » qui se déplie et permet d’utiliser la tablette dans différentes positions. Si vous connaissez la gamme YOGA du constructeur, vous savez bien qu’il vante les mérites de ses « quatre positions » de tablettes. Autre nouveauté sur ces nouveaux produits : le pied est agrémenté d’un jour permettant de suspendre la tablette à un clou, une branche ou que sais-je. On imagine effectivement que dans certaines situations, cet élément, aussi bénin soit-il, peut s’avérer pratique.

Des composants haut de gamme

La Yoga Tablet 2 Pro est une tablette qui fonctionne sous Android 4.4.2 avec une interface développée par Lenovo et donc la charte graphique ressemble beaucoup à celle d’iOS, avec des icônes semblables et leur rangement sur diverses pages. L’appareil propose donc une dalle de 13,3 pouces en QHD affichant 2560 par 1440 pixels. Cet écran est vraiment attirant, avec une dalle IPS collée à la vitre et une grande réactivité lors de la navigation. La luminosité y est d’ailleurs excellente, et l’on est impressionné par cet affichage judicieux sur une tablette de cette taille.

Lenovo-Yoga-Tablet-2-Pro-3

C’est un processeur quadricœur Intel Atom Z3745 cadencé à 1,86 GHz (64 bits) qui anime le produit. On y trouve aussi 2 Go de mémoire RAM LPDDR3, ainsi que 32 Go de mémoire interne (avec un port microSD jusqu’à 64 Go qui d’ailleurs semble fragile). Désireux de proposer une expérience multimédia bluffante, Lenovo a incorporé deux haut-parleurs JBL de 1,5W chacun à l’avant, ainsi qu’un caisson de basses JBL de 5W à l’arrière. Et effectivement, la puissance sonore qui en émane est réellement impressionnante. Ils se marient à merveille avec le pico-projecteur intégré et ses utilisations présumées. Projeter une image allant jusqu’à 50 pouces, c’est bien, mais encore faut-il que tout le monde puisse entendre.

Yoga-Tablet-2-Pro-7 Yoga-Tablet-2-Pro-6

Quant aux connectivités, la Yoga Tablet 2 Pro est compatible WiFi 802.11b/g/n (2,4 et 5 GHz), 4G dans certains pays seulement, et Bluetooth 4.0. Nous n’avons malheureusement pas pu faire tourner de benchmarks mais seulement naviguer un peu sur le produit. L’écran QHD ne semble pas causer de ralentissement à l’appareil, et la fluidité était au rendez-vous. Il faudra voir en phase de tests comment se comporte la tablette pour avoir un avis bien plus précis.

L’expérience multimédia

Comme indiqué précédemment, Lenovo pense avant tout à l’expérience multimédia pour ce produit et sa cible client. Et sa carte principale, c’est bien évidemment le pico-projecteur intégré, qui semble avoir bluffé de nombreuses personnes. Intégré dans la base cylindrique de l’appareil, ce projecteur s’allume en appuyant longuement sur la touche située au-dessus de son optique, tandis qu’en dessous se trouve la molette de mise au point. Le projecteur peut être activé quel que soit l’élément en lecture sur la tablette, et peut donc servir à la fois pour regarder un film sur un mur blanc qui traine chez nous, ou pour, on l’imagine, présenter un PowerPoint lors d’une réunion.

Yoga-Tablet-2-Pro-13 Yoga-Tablet-2-Pro-14 Yoga-Tablet-2-Pro-3 Lenovo-Yoga-Tablet-2-Pro-1

La mise au point est un véritable jeu d’enfant, et malgré la petitesse de son optique, le projecteur nous délivre une image – même à 50 pouces – plutôt nette malgré une résolution assez mince (WGA). On ne s’attendait pas à une facilité d’utilisation pareille dans un produit pourtant si mince, et la luminosité de l’image permet de regarder une vidéo, même dans des conditions qui ne semblent pas optimales. Nul doute que ce pico-projecteur saura séduire un bon nombre de potentiels clients. Par contre, la diffusion de contenu ne semble appropriée que lorsque la tablette est posée à plat, légèrement surélevée grâce au socle. Et du coup – pour chipoter un peu – l’histoire des quatre positions ne tient plus lors de cet usage.

Un produit franchement prometteur

Globalement, la Yoga Tablet 2 Pro est un appareil vraiment bien conçu. Elle mêle à la fois un aspect premium et des usages multimédias enrichis. L’incorporation des haut-parleurs (+ basses) JBL est un véritable argument de vente, surtout lorsqu’on le couple à ce pico-projecteur habilement intégré et plutôt performant. À 499 euros, ceux qui utilisent leurs tablettes pour les usages multimédias risquent bien d’être séduits par cette pièce maîtresse de la gamme Yoga. Notre premier sentiment est donc très positif, en attendant de tester et voir plus précisément ce que la belle a dans le ventre.