Le Motorola Moto G est un produit populaire : il s’agit du smartphone le plus vendu chez Motorola. Le fabricant sino-américain a donc misé beaucoup sur ce lancement, avec la troisième génération de son terminal. D’ailleurs, nous ne connaissons pas son « nom » véritable : Moto G 2015, Moto 3e Génération ou Moto G tout court, peu importe, puisque nous avons pu mettre la main dessus.


c_Motorola Moto G 2015 3e generation DSC09607

Contrairement à ce que j’ai pu lire, je trouve que le Moto G 2015 est très convaincant sous les 200 euros. Je vous explique pourquoi.

c_Motorola Moto G 2015 3e generation DSC09598

Son design correspond aux anciens appareils de Motorola, avec un dos courbé, une coque en plastique… mais une nouveauté de taille. Le Moto G adopte Moto Maker et peut donc être personnalisé. Sa coque arrière en finition texturée peut être retirée… il existe plus de 15 coloris de coques différentes. Avec deux coloris de base (noir et blanc) pour l’armature, et des trois coloris pour le module central sur la coque arrière. Vous pouvez ensuite créer de nombreuses combinaisons, près d’une centaine théoriquement. Personnellement, j’ai opté pour un bleu azur et du noir, avec une finition gris métallique au niveau du capteur photo arrière (où se trouve le logo Motorola). Notez que si vous prenez un Moto G personnalisé sur Moto Maker, il faudra débourser 30 euros de plus. La personnalisation a un prix.

c_Motorola Moto G 2015 3e generation DSC09599

Il respire la qualité, même si le format ne m’attire pas, et donne une vraie impression de solidité. La certification IP67 vient me confirmer mes premières impressions, le Motorola Moto G édition 2015 est résistant à l’eau, il peut même être immergé. Une nouveauté bienvenue sur un produit à moins de 200 euros, d’autant que les prises Jack et micro-USB sont accessibles sans trappe.

c_Motorola Moto G 2015 3e generation DSC09610

Côtés caractéristiques, il s’agit d’un smartphone que l’on peut ranger dans la catégorie de « haut du panier de l’entrée de gamme ». C’est vrai que pour ma part, j’estime que jusqu’à 200 euros, on reste dans l’entrée de gamme, même si les prix démarrent à 40 euros. Pour du « haut panier de l’entrée de gamme » en 2015, le Moto G offre des caractéristiques honnêtes : un Qualcomm Snapdragon 410 avec 2 Go de RAM, 8 ou 16 Go de stockage disponibles, un écran de 5 pouces en définition 720p (suffisant, pour rappel – c’est la définition de l’iPhone 6), une caméra arrière de 13 mégapixels (d’ailleurs le même capteur que le Nexus 6, c’est dire…) et bien entendu de la 4G LTE. Enfin, la capacité de la batterie a augmenté… avec 2470 mAh. Bref, c’est franchement honnête. Nous pourrons assez vite vous donner nos premiers retours sur les performances du Snapdragon 410, mais les premières impressions sont bonnes : c’est fluide sous Lollipop. On regrette juste de ne pas bénéficier de la version double-SIM en France.

c_Motorola Moto G 2015 3e generation DSC09605

Car il est disponible nativement sous Lollipop 5.1.1. Bref, en magasin dès aujourd’hui chez les principaux revendeurs (Darty, Amazon, etc.) mais aussi chez certains opérateurs (Orange, Free Mobile et Bouygues Telecom), le Moto G a des arguments solides. Je vous encourage néanmoins à attendre une semaine… nous aurons le temps de lui faire passer nos différents tests techniques, et nous pourrons vous livrer un avis complet. Vous n’êtes pas à quelques jours près ?