Il est possible de se procurer la carte microSD de 200 Go SanDisk Ultra depuis quelques jours. Nous avons reçu cette carte microSDXC afin de réaliser quelques tests comparatifs avec d’autres cartes mémoire. La SanDisk Ultra 200 Go vaut-elle les 300 euros réclamés par les revendeurs ? Réponse dans ce test comparatif.

SanDisk Ultra 200

SanDisk avait profité du MWC de Barcelone en mars dernier pour annoncer une carte microSD de 200 Go (183,3 GiB dans la pratique). Une capacité étonnante puisqu’il fallait se limiter à des cartes de 128 Go avant cette annonce. Plus de trois mois après son officialisation, cette carte microSDXC hors normes est arrivée chez les revendeurs, à un tarif flirtant parfois avec la barre des 400 euros. Il est toutefois possible de se la procurer pour environ 300 euros. SanDisk nous a fait parvenir un exemplaire afin de pouvoir tester la carte et la comparer à ce qui se fait aussi sur le marché. Au niveau technique, elle est de type classe 10 et UHS-I U1.

Avant de débuter le test pratique, abordons rapidement la problématique de la compatibilité. La carte microSD de 200 Go est rangée dans la catégorie des cartes microSDXC. Ainsi, elle est compatible avec tous les appareils (smartphones, tablettes, appareils photo, caméras, etc.) supportant ce type de cartes. Si vous avez du mal à trouver cette information, une règle simple : si votre appareil est compatible avec les cartes microSD de 64 Go, alors il le sera avec les cartes microSD de 128 Go et 200 Go (mais aussi les futures cartes, jusqu’à 2 To). Pour plus de précisions, vous pouvez jeter un oeil à notre dossier sur les normes des cartes microSD. Nous avons testé la carte microSD dans différents smartphones compatibles microSDXC : aucun problème à signaler.

Nous avons comparé la SanDisk Ultra 200 Go à trois autres cartes microSD : une SanDisk Extreme Plus de 16 Go (UHS-I U3), une SanDisk Ultra de 32 Go (UHS-I U1) et une ADATA Premier de 8 Go (UHS-I U1). Le test est découpé en deux parties : un benchmark synthétique (CrystalDiskMark) et un transfert de deux fichiers (110 photos pour un total de 3,1 Go et une vidéo de 1 Go).

CrystalDiskMark

 

débits microSDXC SanDisk 200 Go Ultra

En lecture séquentielle, la SanDisk Ultra 200 Go se place quasiment au même niveau que la carte Extreme Plus de 16 Go. En écriture séquentielle, elle arrive en seconde position derrière la Extreme Plus. En lecture aléatoire, la carte microSDXC de 200 Go se positionne au même niveau qu’une Ultra 32 Go et se fait devancer par l’Extreme Plus et la Premier de 8 Go. Enfin, en écriture aléatoire, la Ultra 200 dépasse la carte d’ADATA, mais ne parvient pas à rattraper ses deux sœurs.

 

Transferts pratiques

débits photo vidéo cartes microSDXC

Sur les photos (de multiples fichiers de 30 Mo environ) et en écriture, la carte 200 Go de SanDisk fait mieux que la carte de 32 Go de la même gamme – cela s’explique en partie par le nombre de puces mémoire plus important -, mais se fait distancer par la carte Premier de ADATA et l’Extreme Plus de 16 Go. En lecture, les Ultra 32 Go et Premier 8 Go sont au coude à coude et se laissent distancer par la 200 Go Ultra et l’Extreme Plus 16 Go.

Avec la vidéo (un gros fichier unique), l’Extreme Plus creuse l’écart et l’Ultra 200 Go se place en avant-dernière position en écriture, mais réalise un très bon score en lecture en se plaçant juste derrière l’Extreme Plus 16 Go. Dans tous les cas, cela suffit pour filmer en 4K puisqu’à 60 Mbps, il faut un débit d’environ 10 Mo/s en écriture. Pour des photos en 12 mégapixels comme celle de la GoPro, un timelapse avec une prise de vue toutes les 0,5 seconde réclame un débit d’au moins 15 – 20 Mo/s en écriture séquentielle.

Pour imager, il faudrait 43 minutes pour vider entièrement des photos de la carte de 200 Go contre 36 minutes pour décharger des séquences vidéo.

Note finale du test 9/10
La carte microSDXC SanDisk Ultra de 200 Go n'a aucune concurrence. Elle est en effet seule sur cette capacité record de 200 Go. La carte dispose d'excellentes vitesses de lecture mais pêche en écriture. Son plus gros point faible est en fait son prix. Elle est en effet vendue à un prix trop élevé et on préfèrera acheter, pour le même prix, quatre cartes microSDXC SanDisk Ultra Plus de 128 Go ou quatre SanDisk Extreme Plus de 64 Go. Attention tout de même pour les premières, leur vitesse de lecture est annoncée comme deux fois moins rapide alors que les secondes sont largement plus rapides en écriture. La SanDisk de 200 Go conserve l'intérêt de pouvoir tout stocker - et tout perdre - dans un rectangle d'un petit millimètre d'épaisseur.
  • Points positifs
    • Capacité
    • Débits en lecture
  • Points négatifs
    • Débits en écriture
    • Prix