Dylan est un surdoué et il n’a que 20 ans. Après avoir décidé d’arrêter ses études, il a eu la mauvaise idée de travailler sur un programme malicieux : une application malveillante pour Android. L’application était très simple, elle envoyait des SMS surtaxés à l’insu des propriétaires du téléphone. Il a ainsi réussi à infecter 17 000 smartphones Android et a récupéré 4000 euros. Seulement. 

Le fameux Dylan et son Galaxy S3

Il s’agit bien sûr d’une escroquerie, ce qui peut amener jusqu’à 5 ans d’emprisonnement. Heureusement pour lui, la sentence n’a pas été aussi lourde : 1 an de prison avec 6 mois ferme.

L’enquêteur de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux techniques de l’information est persuadé d’avoir affaire à un petit génie de l’informatique. Néanmoins, à la rédaction, on se demande s’il faut vraiment être un génie pour concevoir une application si simple et prendre autant de risque bêtement (pour un gain aussi faible).

Comment s’est-il débrouillé ? Il réalisait des fausses copies d’applications connues et reconnues, qu’il distribuait en dehors du Google Play. Par exemple, des applications payantes piratées. Bien sûr, les applications… n’étaient pas vraiment les applications recherchées et elles contenaient du code permettant d’envoyer des SMS en arrière plan. CQFD.

L’histoire ne nous dit pas si Dylan sera obligé d’utiliser un iPhone désormais…