Avec sa certification IP67, Samsung nous livre un smartphone apte à résister aux conditions les plus mauvaises.

Samsung Galaxy xcover 2

130,5 x 67,7 x 12 mm pour 150 grammes

Samsung a annoncé l’année dernière un smartphone orienté vers les personnes pratiquant des activités en extérieur (sports extrêmes, mais aussi certains métiers comme dans le BTP) : le Galaxy XCover. Il ne nous avait pas particulièrement marqué, mais si Samsung a annoncé une « version 2 » il y a tout juste un mois, c’est probablement parce qu’il s’est bien vendu.

Il est certifié IP67, c’est-à-dire qu’il est complètement étanche à la poussière (le 6) et protégé contre les effets d’une immersion temporaire dans l’eau jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes (le 7). Son design est à la fois différent des codes de la marque, mais aussi proche. Il n’a pas le fameux plastique glossy du Galaxy S3 et dispose d’un design travaillé pour résister, mais si on s’attarde sur la caméra, on reconnaît bien la même disposition que sur le modèle phare de Samsung avec un capteur placé entre le flash et le haut parleur.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

samsung-galaxy-xcover2

De plus en plus rare, la batterie est accessible, mais à condition de déverrouiller le capot arrière. Les différentes connectiques (jack, microUSB) sont protégées par des caches qui permettent au téléphone d’être étanche. La face avant contient ensuite des boutons physiques (non tactiles et non sensitifs) qui sont bien plus adaptés à l’utilisation prévue du téléphone. Sur les bords, exit l’aspect chromé et place à un revêtement qui ne glisse pas dans les doigts. Enfin sur le dos la texture nous fait énormément penser au Galaxy Nexus.

Pour ce qui est des caractéristiques techniques, il embarque un écran de 4 pouces avec une définition WVGA (800 x 480 pixels), ce qui lui offre une densité de pixels de 233 ppi. Il est traité pour être résistant aux rayures et autres chocs (la technologie utilisée n’est pas précisée). Comme souvent dans ce genre de cas, le processeur n’est pas le dernier du marché, mais suffisant pour offrir une expérience utilisateur correcte. Dans le cas du Xcover 2, il s’agit d’un double coeur cadencé à 1 GHz et accompagné de 1 Go de RAM. Puisqu’on parle du processeur, parlons de la réactivité de l’OS : pas de surprise de ce côté là,  l’interface est plutôt fluide.

samsung-galaxy-xcover2-boutons

En mémoire interne on retrouve 4 Go, mais seulement 1 à 1,5 Go sont disponibles pour l’utilisateur. Il faut alors se tourner vers la carte microSD qui peut fournir un espace de stockage supplémentaire (jusqu’à 64 Go). La caméra dorsale réalise des clichés de 5 mégapixels (et des vidéos en 720p) ; la caméra frontale se limite à du VGA mais c’est suffisant pour la définition de l’écran.

Côté interface, on est sur du Android 4.1.2 (Jelly Bean) avec la couche TouchWiz. On aurait pu penser que Samsung réaliserait des applications dédiées, mais ce n’est pas le cas. Seule CardioTrainer est présente… mais il s’agit d’une application facilement trouvable sur le Play Store. Rien de particulier à dire de ce côté par conséquent.

samsung-galaxy-xcover2-camera

Autres éléments à noter : une connectivité GPS, WiFi N, Bluetooth 4.0, une batterie de 1700 mAh.

Nous n’avons pas d’informations sur une éventuelle sortie en France, mais son prédécesseur était disponible aux alentours de 200 euros.

samsung-galaxy-xcover2-capot