Effectivement, c’est un énième cas de smartphone qui explose. iPhone, HTC, Acer, Huawei, ZTE… ces anecdotes arrivent à tous les fabricants, néanmoins cette fois-ci c’est un Samsung Galaxy S3 et nous avons de nombreux détails.

SCHLATTER

Fanny Schlatter, une Suissesse de 18 ans, a été brûlée par son smartphone lundi dernier. « D’un coup, j’ai entendu un bruit d’explosion type pétard, puis j’ai senti une odeur chimique bizarre et mon pantalon de travail a commencé à prendre feu ». 

En quelques secondes, c’était trop tard. « La jambe était salement amochée et ça sentait le cochon brûlé» ». Fanny est brûlée au deuxième et au troisième degré. Une photo de sa cuisse a été postée, je vous préviens que c’est vraiment moche à voir.

SCHLATTER

Fanny en est désormais persuadée : « Mon smartphone était carbonisé et sa batterie avait triplé de volume. L’acide qu’elle contient a très probablement aggravé mes brûlures ! ». Fanny est en arrêt maladie et ses médecins envisagent la greffe de peau. « Pour l’instant, je n’ai plus aucune sensation à ma cuisse droite ». Fanny a bien sûr déposé une plainte pénale contre Samsung.

Effectivement, cela reste une anecdote rare, mais loin d’être unique. Faut-il avoir peur de son smartphone ? Non, néanmoins il faut prendre quelques précautions. Une fois encore, c’est une batterie défectueuse qui serait à blâmer.

Notre première recommandation est d’éviter d’acheter des composants non-reconnus, les batteries sont souvent défectueuses et n’ont pas été suffisamment testées. Sur la photographie, vous remarquerez que le Galaxy S3 est équipé d’une coque arrière non officielle façon kevlar, mais ça ne veut absolument pas dire que Fanny avait changé sa batterie de téléphone.

Deuxièmement, nous vous préconisons de passer par un réparateur agréé lorsque votre smartphone est défectueux. Pourquoi ? De nombreux iPhone ont pris feu, néanmoins une autopsie d’un iPhone qui avait pris feu dans un avion australien a révélé que le problème venait du fait qu’un réparateur, qui avait changé la batterie de cet iPhone peu de temps avant l’incident, avait mal replacé une vis. Cette dernière avait fini par s’enfoncer dans la batterie, causant un début de combustion. Or, le réparateur en question n’était pas agréé Apple.