Des batteries à base de sodium-ion et de fibre de cellulose permettraient à un smartphone de garder une autonomie six fois supérieure à celle des batteries lithium-ion

android-samsung-galaxy-grand-batterie-1

Une alternative aux batteries li-ion a été trouvée. Et vous serez étonnés de connaître le matériau utilisé dans sa conception. Des chercheurs de l’université du Maryland ont mis au point une batterie composée d’accumulateurs à base de sodium-ion, auquel s’ajoute une légère couche de fibre de cellulose (10nm), un matériau extrait du bois.

Cette batterie permettrait d’atteindre une autonomie de 6 jours. Mais attention, elle ne survit pas au-delà de 400 cycles de charge. En revanche, cette technologie peut être intéressante dans la mesure où les résultats de recherche indiquent une capacité de 339 mAh par gramme. A titre de comparaison, une batterie li-ion classique de 33 grammes dispose d’une capacité de 1 800 mAh.

Pour 33 grammes, cette batterie sodium-ion proposerait donc une capacité de plus de 11 000 mAh, ce qui lui permettrait de tenir jusqu’à 6 jours d’autonomie pour un usage normal. Cette technologie ne risque cependant pas de venir révolutionner le secteur de sitôt. La technique qui permet d’insérer de la fibre de cellulose de 10 nm n’en est qu’à ses balbutiements. Il faudra encore attendre quelques années avant de voir ce procédé se répandre parmi les laboratoires scientifiques.