Google Music va-t-il passer de l’envoi de musiques dans le cloud, à un vrai concurrent à Apple iTunes ? C’est ce que des indices laissés sur le nouvel Android Market laissent croire.

Les rumeurs sur un concurrent d’iTunes pour la vente de musique par Google existent depuis de nombreuses années. Elles se révèlent justes, car le géant de la recherche est très intéressé. Cela lui permet d’une part de lui attribuer des revenus supplémentaires, mais surtout d’offrir une expérience utilisateur enrichie. Combinée à Android, une telle plateforme aurait une réelle valeur ajoutée. Mais les discussions avec les majors du disque sont bloquées et à l’heure actuelle, les utilisateurs doivent se tourner vers des alternatives comme Amazon MP3. C’est un segment du marché qui échappe à Google, mais nous savons que le géant n’est pas prêt de laisser filer sa proie.

Le lancement de Google Music était en mai dernier lors de la Google I/O. Le service permet d’envoyer des morceaux dans le cloud et de les lire depuis une interface web ou depuis une application Android. A l’inscription, il est possible de recevoir des titres gratuits, en indiquant uniquement ses goûts musicaux. La sélection est composée de musiques variées, mais cela n’empêche pas de retrouver des chansons actuelles. Le gros problème de ce Google Music est l’absence d’une boutique. De ce que l’on sait, les accords avec les majors n’ont pas été signés. Par conséquent, l’ajout de musiques sur les serveurs sert à renforcer le poids de Google dans les discussions.

Une fonctionnalité qui pourrait être appréciable dans l’envoi de musiques depuis son ordinateur est la reconnaissance. En effet, si Google possédait déjà un catalogue légal, il pourrait ajouter directement les musiques, sans que l’utilisateur n’envoie ses fichiers. Cela faciliterait beaucoup les choses pour les deux parties.

Mais il semblerait que la situation ait évolué. Le nouvel Android Market n’est pas encore disponible pour tous, mais l’apk se trouve très facilement sur Internet. En regardant les ressources (les éléments qui ne constituent pas le code : images, sons, fichiers…) de cette application, on se rend compte que du contenu est actuellement inutilisé :

Si vous avez testé ce nouveau market, vous aurez certainement remarqué que chaque section (musiques, livres…) dispose d’une icône avec un colori différent. Les films sont en rouge, les applications/jeux en vert et les livres en bleu. En fouillant, on s’aperçoit qu’un thème orange est actuellement inutilisé. Les noms des fichiers sont plutôt explicites : ic_menu_music***. Or regardez la première illustration de l’article : on y voit clairement une dominante orange. Sachant que le Market est une boutique et non un simple service dans le cloud, on peut facilement faire le lien pour dire qu’un Market de musiques est en préparation. Les ressources étant déjà incluses, la manoeuvre d’activation sera très simple pour Google.

Plusieurs cas peuvent expliquer cette intégration, mais nous ne savons pas encore dans quel scénario nous nous trouvons :

– Google a réussi à trouver un accord avec les majors. Il ne reste plus qu’à patienter que les différents services soient lancés et qu’une annonce soit faite.
– Google se prépare à l’arrivée de ce service, mais n’a pas toujours pas signé et il est donc impossible de prédire une date de sortie.

L’annonce de Google Music à la Google I/O n’était qu’un début, mais dès que le géant aura toutes les cartes en main, il pourra enfin venir concurrencer Apple, Amazon, Spotify (qui vient tout juste d’arriver aux Etats-Unis)…

Source : Android And Me