La récente mise à jour de Snapchat, ayant invité les utilisateurs à valider de nouvelles conditions d’utilisation, a fait naître l’inquiétude quant à la réutilisation de snaps privés. Le réseau social s’en est défendu dans un billet posté hier sur son blog.

snapchat

Snapchat fait peur. L’application de partage de photographies et vidéos éphémères a récemment mis à jour ses conditions générales d’utilisation (CGU), et a ainsi relancé le débat autour de la conservation et l’utilisation de nos images. Il faut dire que le service a déjà dû faire face à des histoires de piratage sur ses serveurs et que le doute subsiste sur la prétendue suppression de nos photos après visionnage.

 

Mise à jour controversée…

En mettant à jour ses conditions d’utilisations, Snapchat a fait naître de nouvelles critiques à cause d’un long passage en particulier. « Vous accordez à Snapchat une licence perpétuelle, dans le monde entier, sous-licenciable et transférable, et sans redevance pour héberger, stocker, utiliser, afficher, reproduire, éditer, adapter, modifier, publier, créer des œuvres dérivées à partir de, exécuter publiquement, diffuser, distribuer, promouvoir, exposer et afficher publiquement le contenu sous quelque forme et dans tous les médias ou moyens de distribution (déjà connus ou développés ultérieurement). Nous allons utiliser cette licence dans un but limité afin d’exploiter, de développer, de fournir, de promouvoir et d’améliorer nos services », peut-on ainsi lire dans la section relative à notre contenu.

Le réseau social a ainsi réagi hier sur son blog, expliquant que « les snaps et chats que vous envoyez à vos amis restent aussi privés qu’ils l’étaient avant la mise à jour » et que les CGU continuent de dire, comme elles le faisaient avant, que les messages « sont automatiquement effacés des serveurs une fois qu’ils ont été détectés comme lus ou expirés ». D’après lui, il n’y a donc aucune inquiétude à avoir concernant le partage de notre contenu avec des publicitaires ou des partenaires commerciaux. Ces autorisations sont nécessaires pour la publication de snaps dans les Live Stories, par exemple.

 

…mais nécessaire

Si Snapchat a mis à jour ses CGU, et s’est ainsi exposé aux critiques, c’est pour plusieurs raisons. Et la firme l’évoque d’ailleurs dans son billet explicatif cité précédemment. Ces nouvelles conditions vont en effet permettre à Snapchat de se protéger vis-à-vis de la récente « monétisation de replays, et de fonctionnalités à venir ». Snachat explique également vouloir rendre « plus facile pour vos amis de vous trouver sur Snapchat » et avoir ainsi « clarifié quelles informations – comme votre nom -, seront visibles pour d’autres Snapchatters et comment vous pouvez modifier ces informations ».

En savoir plus : Snapchat : le guide de survie à l'usage des plus de 25 ans