Après plus de six mois de développement, la première version du portage de Counter Strike 1.6 sur Android est disponible. Si vous vous n’avez pas peur d’être systématiquement bon dernier du serveur, l’installation est très simple.

counter strike 1-6 android 1

Counter Strike 1.6 tel qu’il tourne sur un smartphone Android.

Le développeur russe a1baomarov a annoncé sur Reddit avoir terminé la première version du portage de Counter Strike 1.6 sur Android. Il s’agit d’un véritable portage du célèbre FPS en ligne du début des années 2000 : il ne s’agit ni d’une version au rabais, ni d’un stream du jeu original vers le smartphone, mais bel et bien du même jeu que sur PC. Il est possible de jouer contre des bots, mais aussi de monter un serveur et de jouer contre d’autres joueurs sur mobiles. Pour l’instant, ces serveurs sont très peu nombreux. Et comme le montre la vidéo ci-dessous, les contrôles, intégralement tactiles, ne sont pas ce qui se fait plus instinctif.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Pour installer Counter Strike 1.6 sur son smartphone, il suffit de se rendre sur cette page et de suivre les instructions, en anglais. Il est ainsi nécessaire de télécharger deux fichiers .apk, cs16-client-release-omp.apk et xash3d-android-0.17.1.apk et de les installer sur le téléphone. Une fois fait, il est nécessaire de transférer les dossiers « cstrike » et « valve », les fichiers locaux du jeu Counter Strike de Steam présent sur PC (dans C:/Steam/steamapps/common/Half-Life) dans un nouveau dossier intitulé « xash » sur son téléphone. Une fois les opérations terminées, il ne reste plus qu’à lancer l’application CS16Client de son téléphone et à lancer le jeu.

counter strike 1-6 android 3

Il est possible de personnaliser les contrôles tactiles.

Pour l’avoir installé sur mon OnePlus One, le jeu se montre extrêmement fluide et tourne en Full HD à 60 images par seconde. Les contrôles tactiles sont évidemment beaucoup moins précis qu’au clavier et à la souris (qu’il est a priori possible de brancher à son smartphone et de faire fonctionner sur le jeu mobile), mais ils répondent bien et de nombreux boutons sont présents dans l’interface pour accéder plus facilement aux menus d’achats, de rechargement de l’arme, d’affichage des scores ou de sélection des équipes. Bref, un portage indéniablement réussi, mais à l’intérêt plus que discutable.