Spotify lance aujourd’hui Spotify Party, une fonctionnalité calquée sur Spotify Running, et qui promet d’animer vos soirées à votre place.

Capture d’écran 2015-12-16 à 14.32.28

Qui a dit qu’il fallait nécessairement être DJ pour contrôler le rythme d’une soirée ? Spotify, la plus célèbre des plateformes de streaming musical, vient de présenter Spotify Party à travers une vidéo publiée sur YouTube. La firme a également publié un billet sur son blog afin de présenter un peu plus précisément ce qu’est ce nouveau projet, composé de nombreuses playlists intelligentes.

En fait, Spotify Party ressemble beaucoup à Spotify Running, proposant d’accorder la musique diffusée au rythme/à l’ambiance que vous voulez donner à la soirée. Sur Running, la fonctionnalité fait varier la musique en fonction de l’allure. La différence est donc ici qu’on prévoit plus ce qui va ensuite être diffusé. Mais dans l’application, la fonctionnalité se présente de la même manière, avec des playlists triées par genres musicaux. Une fois une playlist lancée, on règle ensuite l’ambiance à l’aide d’un curseur qu’on incline de gauche à droite, selon si l’on souhaite donner envie de beaucoup bouger ou non. Les transitions sont assurées de manière fluide, comme si un DJ jouait un vrai set de musique.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Pour ce projet, Spotify a travaillé avec Diplo, célèbre producteur et artiste qui a notamment travaillé avec M.I.A et Major Lazer. « Quand il s’agit d’animer une fête, il vous suffit d’avoir les bonnes playlists – ou tout le monde va partir », indique Diplo. « Et si la recherche de musiques est amusante, cela prend aussi beaucoup de temps et d’efforts. Avec Spotify Party, vous êtes servis avec des musiques adaptées et des transitions parfaites, que vous pouvez facilement adapter à l’ambiance actuelle. Le meilleur de tout, c’est que vous n’avez pas à faire le travail de terrain ».

D’après l’équipe de Spotify, le déploiement de Spotify Party débute aujourd’hui sur Android et iOS. En France en tout cas, il n’y a pas encore l’ombre d’une mise à jour.