Après six mois de bêta fermée, Google Domains vient de passer au statut de bêta ouverte aux Etats-Unis. Les intéressés peuvent maintenant réserver des noms de domaines via Google.

android 2015-01-14 à 12.00.56

La firme de Moutain View vient de lancer officiellement Google Domains, son service d’enregistrement et de gestion de noms de domaines, en bêta ouverte. Pour le moment, le service n’est disponible qu’aux États-Unis, mais on a bon espoir de la voir traverser l’Atlantique prochainement. Google avait annoncé la sortie d’une version bêta fermée il y a quelques mois, en juin dernier, et il semblerait donc que les tests soient concluants. À l’époque, nous avions soumis une candidature, qui avait été laissée sans suite par Google. Du coup, nous ne disposions d’aucune information concernant les extensions disponibles, ni leur prix.

android 2015-01-14 à 12.00.36

Aujourd’hui, et même si le service n’est pas disponible en France, il est possible d’accéder à Domains et d’effectuer quelques recherches. Le site fonctionne comme le moteur de recherche Google et il suffit de taper le mot clé recherché – ici FrAndroid – pour voir la disponibilité des noms de domaine. Les extensions indisponibles sont grisées et celles disponibles apparaissent en vert, avec le montant à débourser pour l’acquérir sur un an. Et pour ceux qui ne se satisfont pas d’un .net ou .com, Google propose des dizaines d’extensions plus absurdes les unes que les autres. Il est donc possible de faire un frandroid.technology, ou un frandroid.guru. Cela ne manquera certainement pas de donner des idées à certains.

Ensuite, Google propose d’accompagner les utilisateurs dans leur création de sites. Il ne fait aucun doute que les grands hébergeurs actuels, à l’image d’OVH, 1and1 ou Gandi, doivent faire grise mine.