Motorola, qui a annoncé il y a quelques semaines la commercialisation prochaine du Moto X Force en France, a organisé un évènement de présentation du téléphone à Paris. L’occasion de découvrir un smartphone réputé très résistant, notamment parce que son écran arbore une nouvelle technologie développée par Motorola. Prise en main.

Moto x force 3

Incassable, ce n’est pas qu’un film d’action avec Bruce Willis et Samuel L. Jackson, c’est aussi le titre auquel prétend le Motorola Moto X Force qui arrive en France. Variante européenne du Motorola Droid Turbo 2, ce terminal a beaucoup fait parler de lui à sa sortie puisque nos confrères américains ont dû user de moyens matériels (pioche, marteau…) ou naturels de haut niveau (cheval, voiture…) pour en venir à bout. Et lors de l’évènement de présentation du Moto X Force qui s’est tenu à Paris, les journalistes présents sur place s’en sont donnés à coeur joie.

Les cinq ou six mobiles éparpillés dans la salle ont fait de belles chutes de plus d’un mètre cinquante sans que l’on voie apparaitre des plaies sur l’écran. Seule la tranche en aluminium finit par prendre quelques marques, mais on s’attendait à pire. Il est vrai que la solidité du produit est assez impressionnante, et pourrait bien être une alternative haut de gamme aux smartphones de chantiers comme savent si bien les faire Cat ou Kyocera. Ils ont en tout cas un vrai adversaire face à eux, et qui plus est un dont le nom est célèbre.

Moto x force 6

Motorola a développé une technologie nommée Turbo Shatter Shield, qu’on ne devine d’ailleurs pas à l’œil, alors que la façade du mobile comprend désormais 5 éléments, dont un châssis en aluminium pour renforcer la solidité de l’appareil et une vitre de protection extérieure très solide. Pour avoir testé le Moto X Style, difficile de voir la différence, si n’est que le métal donne l’impression que le mobile est lourd (168 grammes) alors qu’il est plus léger que le Moto X Play (179 grammes) bien que ce dernier fasse 5,7 pouces. Il ne semble d’ailleurs pas plus épais que ce dernier alors que sa batterie est nettement plus imposante.

Moto x force 7
DSC07012

Côté fiche technique, ce Moto X Force ne change pas par rapport à la version US. Il est équipé d’un écran de 5,4 pouces AMOLED d’une définition QHD (2560 × 1440 pixels), d’un SoC Snapdragon 810 épaulé par 3 Go de RAM LPDDR4, et de 32 ou 64 Go de mémoire interne selon les versions, extensible par une carte microSD de 2 To maximum. Il possède également des capteurs photo de 21 mégapixels (à l’arrière) et 5 mégapixels à l’avant. L’autre argument notable du mobile est sa batterie, dont la capacité annoncée est de 3760 mAh.

DSC07013Moto x force 4

Si on a un smartphone de qualité face à nous, sa prise en main ne nous est pas apparue idéale. Les tranches biseautées rapent un peu sous la main, d’autant qu’on est souvent obligé de le faire bouger pour naviguer dans l’interface de ce grand téléphone de 5,5 pouces. Ce qui est plutôt agréable, et même si ce détail fera évidemment débat, c’est le dos du mobile façon tissu tressé. En fait, il s’agit de nylon balistique, ancêtre du kevlar, et originellement utilisé dans des gilets de protection. D’abord, cela change, un peu comme LG avait fait avec le cuir de son LG G4, mais cela donne aussi un peu de douceur sous les doigts et une bonne accroche. Mais on risque de lire des avis très contradictoires sur ce détail esthétique, qui est aussi un argument marketing de plus pour jouer sur le côté « incassable » du mobile.

Moto x force 8

En parlant de détails esthétiques qui changent par rapport à ce qu’on a pu voir récemment sur des mobiles Motorola, on peut évoquer les boutons d’allumage et de volume, qui sont placés légèrement en retrait de cette tranche. C’est esthétique, mais on doute que cela améliore grandement l’aspect pratique, d’autant qu’à l’usage, ce n’est pas très agréable (toujours cette sensation de découpage du métal). Sur la façade du terminal, Motorola n’a pas fait dans la symétrie et place une sortie audio et microphone divisés en deux au bas de l’écran. Ce n’est pas franchement élégant, mais pourquoi pas.

Moto x force 1

Dans l’ensemble, le smartphone fait à la fois résistant et premium, arguments utilisés pour justifier son tarif – élevé – de 699 euros. Mais après tout, c’est bien à ce prix que les grands acteurs du marché mobile commercialisent leurs smartphones à caractéristiques techniques équivalentes, à l’exception de quelques constructeurs. Constructeurs dont faisait il y a encore peu partie Motorola, justement.