Samsung vient d’annoncer le développement d’un écran de smartphone supportant une définition 11K afin de permettre d’afficher de la 3D sans lunettes. Avec une résolution record de 2550 PPP, la diagonale serait d’environ 5 pouces.

3D sans lunettes

Le site coréen ETNews vient d’annoncer une nouvelle assez surprenante : Samsung – et 13 autres entreprises – travaillerait actuellement (depuis le 1er juin dernier) sur le développement d’un écran de smartphone supportant une définition 11K alors que les écrans 4K sont pour le moment inexistants sur nos terminaux mobiles. La société coréenne compte réaliser une démonstration de cette technologie en 2018 lors des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang. L’objectif est de permettre l’affichage d’une image 3D visible sans lunette.

Samsung précise que l’écran dispose d’une résolution de 2250 PPP. Après un rapide calcul approximatif (puisque les spécifications de la définition 11K sont pour le moment inconnues), on tombe sur une diagonale d’écran d’environ 5 pouces. Mais à quoi va servir un écran 11K sur un smartphone de 5 pouces, avec une définition pratiquement 3 fois supérieure aux écrans 4K en développement ? Tout simplement à l’affichage d’une interface en 3D sans avoir besoin de chausser des montures spéciales. L’image est en fait projetée à plusieurs reprises avec différentes orientations. Sur les télévisions, les constructeurs prévoient des modèles 8K projetant 16 images différentes pour une définition finale de 2,1 mégapixels similaire à la Full HD. On comprend donc mieux l’intérêt d’une définition 11K à la base, qui sera grandement diminuée au final une fois que l’image atteindra l’œil de l’utilisateur.

Ce projet pose toutefois de nombreuses questions et la première est assez simple : a-t-on vraiment besoin d’une interface en 3D ? Jusqu’à présent, toutes les tentatives de produits avec des images 3D ont fini dans un carton. Les constructeurs ne feraient-ils pas mieux de dépenser l’argent de la R&D dans la baisse de la consommation des dalles ? Enfin, on peut craindre la gourmandise d’une telle définition sur le SoC des smartphones et donc une probable baisse d’autonomie.