Le North American International Auto Show à Détroit, le salon dédié à l’automobile qui fait suite au Consumer Electronic Show (CES), a été l’occasion pour Samsung de faire une annonce. Samsung DSI, la division en charge du développement des batteries, n’a pas pris la parole sur le Samsung Galaxy Note 7 mais sur une nouvelle batterie à haute densité conçue pour les voitures connectées.

samsung-sdi-ford-battery

Ces batteries « à cellules prismatiques » présentent des caractéristiques assez folles : elles proposeront une autonomie de 600 kilomètres et pourront se recharger en seulement 20 minutes. De quoi lever les soupçons de nombreux utilisateurs sur les voitures électriques. Mais, cette annonce est surtout un moyen pour Samsung de dévoiler des ambitions importantes pour un nouveau secteur : Samsung est désormais le concurrent de Tesla et de Panasonic.

Samsung ne compte commercialiser ses batteries nouvelle génération qu’en 2020, en attendant le constructeur coréen introduit un premier modèle à son catalogue. Cette dernière batterie intègre deux fois plus de cellules, 24 cellules au total, qui fournit environ environ 6 à 8 kWh. Ce sont les batteries qui équipent les nouvelles voitures électriques de Faraday Future et Lucid Motors.

Les batteries actuelles, comme celles utilisées par Tesla, se nomment 21700. On les appelle format de cellules 21700, car elles mesurent 21 mm de diamètre pour 70 mm de long. Un des concurrents de Samsung SDI et Panasonic dans ce secteur est BMZ, qui a lancé la batterie 3Tron en novembre dernier. La concurrence s’intensifie ce qui devrait permettre d’accélérer l’innovation dans un secteur où l’autonomie et le temps de recharge sont stratégiques pour l’adoption des voitures électriques.