La GMF et l’institut de sondage OpinionWay ont publié une étude sur l’utilisation des téléphones portables et des smartphones dans la rue. Les jeunes, tout particulièrement, concentrés sur leur téléphone sont plus souvent victime d’accidents de collision, que ce soit avec un piéton, du mobilier urbain ou un véhicule.

telephone rue

Regarder des deux côtés de la rue en traversant, faire attention aux voitures ou s’arrêter aux feux rouges est certainement la première chose que l’on apprend aux enfants lorsqu’on les emmène dans la rue. Mais avec l’arrivée des smartphones, ces bonnes habitudes semblent se perdre. Dans une étude publiée hier par la société d’assurance et l’institut de sondage OpinionWay sur « Les piétons et le téléphone en ville », on apprend que l’utilisation des smartphones en marchant a introduit de nouveaux comportements à risques.

Les plus jeunes sont aussi les moins attentifs

Plus gros consommateurs de mobiles et de contenus mobiles, ce sont évidemment les jeunes, les 18-24 ans et 25-34 ans qui prennent le plus de risque dans la rue. Ainsi, si 77 % des sondés affirment utiliser des smartphones pour téléphoner dans la rue, le chiffre monte à 95 % pour les 18-24 ans.

L’écart est encore plus important lorsqu’il s’agit de prendre des photos (65 % des 18-24 ans le font contre 49 % pour l’ensemble ou pour utiliser des applications (65 % contre 28 %). D’une manière générale, les hommes ont plus tendance à utiliser leur smartphone dans la rue en marchant que les femmes.

risque utilisation smartphone rue mai 2016 gfm opinionway

risque utilisation smartphone rue mai 2016 gfm opinionway 2

Et comme les jeunes utilisent plus leur téléphone dans la rue, ce sont également ceux qui ont eu le plus d’accidents. Ainsi, si 16 % des sondés se sont déjà pris un poteau dans la rue en utilisant leur smartphone, ce sont 23 % des 18-24 ans qui ont déjà été victime de ces obstacles urbains.

13 % des 18-24 ans et 19 % des 25-34 ans ont également déclaré avoir été renversés par un véhicule à cause de l’utilisation de leur téléphone alors que la moyenne des sondés se situe à 8 %.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Pour la GMF, il ne fait aucun doute que le téléphone portable et le smartphone représentent un véritable danger et peuvent occasionner la mort. L’assurance vient donc de lancer une campagne de prévention et de publier une première vidéo (à 360 degrés) à destination des adolescents pour mettre en garde contre les risques du pianotage sur smartphone en marchant.

infographie gfm pieton smartphone