Microsoft profiterait de la vente des terminaux sous Android pour empocher 3,4 milliards de dollars en royalties.

microsoft-smartphones-steve-ballmer-windows-phone-8

Ce n’est plus une vache à lait mais une véritable machine à cash. Les brevets font décidément les bonnes affaires de Microsoft qui profiterait des ventes de terminaux fonctionnant sous Android. Et c’est en négociant les royalties que le géant américain a su tirer profit du succès que connait le système d’exploitation de Google. Android a été fabriqué en négligeant les brevets déjà existants. Voilà pourquoi les fabricants trouvent ce système assez raisonnable.

Ces accords, s’ils existent, demeurent sous le sceau du secret. Néanmoins, certains chiffres ont filtré. Le constructeur taïwanais HTC reversait par exemple 5 dollars à Microsoft pour chaque terminal Android vendu. Le développeur de Windows aurait ainsi signé plus d’une vingtaine d’accords de licence avec autant de constructeurs différents, dont Samsung, Amazon, ou encore Foxconn.

3,4 milliards de dollars

Une estimation réalisée par le site spécialisé Digital Trends révèle que pour chaque smartphone Android vendu, à raison d’un dollar par appareil, Microsoft pourrait toucher 430 millions de dollars par an. Or, cette fourchette reste basse et le montant réel s’approcherait plutôt des 8 dollars. Ainsi, ce serait 3,4 milliards de dollars qu’empocherait annuellement Microsoft. Ce chiffre faramineux viendrait s’ajouter aux bénéfices que la société tire de… Windows Phone 8.

Source: Digital Trends