Il existe actuellement trois organismes différents qui portent chacun leur propre technologie de recharge sans fil. Deux d’entre eux (le Wireless Power Consortium et l’Alliance For Wireless Power) viennent d’annoncer la fusion de leurs deux technologies pour faciliter leur mise en place dans les appareils mobiles.

broadcom-wireless-charging

Et si on pouvait rêver à un seul et même standard pour la recharge sans fil ? Ce doux rêve pourrait bien se réaliser puisque deux des trois acteurs de la recharge sans fil viennent d’annoncer la création d’un seul et même organisme. Ainsi, la technologie Rezence du A4WP et la technologie inductive du PMA vont bientôt être réunies au sein d’un seul et même standard. Dans les faits, les deux technologies existeront encore mais les produits intégreront les deux techniques de recharge sans fil pour n’en laisser aucune sur le côté. Pourtant, sur le long terme, on imagine qu’une des deux technique laissera sa place à l’autre. À moins que le troisième acteur (Wireless Power Consortium) et sa technologie Qi ne mette tout le monde d’accord.

En effet, ce troisième organisme possède la technologie la plus répandue dans le domaine des smartphones et tablettes. De plus, elle regroupe déjà les deux types de techniques : la charge par induction et celle par résonance magnétique. Il serait donc cohérent que les trois organismes joignent leurs forces. D’ailleurs, John Perzow, vice président du WPC a précisé que le rapprochement avec les deux autres organismes était inévitable. Mark Hunsicker de Qualcomm (qui fait partie de l’alliance A4WP) a annoncé qu’ils étaient prêts à entrer en discussion avec le WPC. Encore un peu de patience et on devrait voir émerger un seul et même standard de recharge sans fil.