CompeGPS TwoNav est un GPS multifonctions : on-road/off-road et avec cartes en ligne ou sur la carte SD !

Je vais vous parler d’un GPS sur route et tout-terrain, qui est selon moi une référence. Avant de commencer, et pour éviter des commentaires inutiles, je tiens à préciser que cette application coûte 41,50€ (une version de 15 jours est proposée). J’ai tendance à vous partager mon agacement lorsqu’une application est trop chère sur l’Android Market. Si je vous donne un avis positif sur TwoNav, ce n’est pas parce que le billet a été sponsorisé, mais bien parce que je pense que l’application vaut la peine d’être découverte. CompeGPS m’a uniquement prêté des cartes, pour que je puisse faire un test approfondi du GPS. Ce logiciel est notamment inclus dans les GPS IGN (maintenant vendus sous la marque Medion), preuve de la qualité.

Sur Android, il existe de très bons GPS avec les cartes « online » (Google Maps, MapQuest…) ou « offline » (Ndrive, Copilot Live…). Seulement tous sont dédiés à une navigation routière. Pour l’offroad, il existe Geolives, mais qui ne propose pas encore la navigation. CompeGPS TwoNav est donc un GPS à la fois capable de faire du tout-terrain et de la route, autant avec des cartes en ligne que sur la carte SD.

Lorsque vous payez les 41,50€, vous avez droit à plusieurs cartes :

  • Topographiques et photos aériennes du Geoportail (France + DOM-TOM) pendant un an, puis 19,90€/année (fonctionnalité rapidement implémentée)
  • Topographiques (1:25 000) et orthophotos (50cm / pixel) pour l’Espagne et l’Italie
  • Topographiques pour les Etats-Unis et le Canada
  • OpenStreetMap et OpenStreetMap Cycle Map

Ces cartes sont stockées en cache, ce qui permet une visualisation même si le téléphone n’est pas connecté à internet.

Un gros avantage est de pouvoir créer soi-même ses cartes. L’outil gratuit Land PC permet à partir de fichiers *.map, *.jpg, *.gif, *.tif, d’en générer facilement. Ces cartes seront seulement affichables en fond et ne pourront pas être « routables ».

Il existe également des cartes hors connexion. Elles sont utiles si vous restez dans une même zone géographique et que vous ne voulez pas prendre un abonnement annuel. On retrouve également les cartes routières classiques : France (49€), Belgique, Europe de l’Est et de l’Ouest, Pologne…, mais aussi des dalles pour une navigation tout-terrain hors ligne. Plusieurs modes d’achat sont proposés :

Maintenant que vous connaissez tous les prix, intéressons nous aux fonctionnalités. Pour passer d’un mode à l’autre (tout terrain/routier), il suffit de changer d’onglet dans le Menu. Par défaut, la navigation classique est en grise et le mode offroad en vert. Depuis les options, il est possible de changer les couleurs (orange, rose, bleu…). Dans les deux modes, vous allez pouvoir profiter :

  • Affichage en 2D ou en 3D
  • Mode portrait ou paysage
  • Affichage de l’altitude (corrigée par un algorithme)
  • Boussole
  • Enregistrement de la route aux formats GPX, PLT ou propriétaire à CompeGPS. Il existe des outils pour les convertir en KML
  • Graphiques de votre route
  • Nombreuses données affichables à l’écran (soit dans la zone gauche au format paysage / en bas en portrait, soit dans une fenêtre dédiée) : vitesse actuelle, vitesse moyenne, chronomètre, distance et temps estimé à destination, cumul de dénivelé, altitude maximum, l’heure du coucher et lever du soleil, etc…
  • Création/visualisation/routage via une liste de waypoints ou une route
  • Simulation (fonctionnalité à essayer !) d’une route enregistrée. Vous allez pouvoir revivre en temps réel votre parcours
  • Support de Dropbox : pour sauvegarder ou ouvrir des waypoints, traces, routes, cartes…
  • Support du Géocaching

Pour le mode routier, grâce à la carte de Tele Atlas, vous allez pouvoir :

  • Rechercher un itinéraire par adresse, position sur la carte, favoris, historique, POI…
  • Etre guidé vocalement
  • Etre alerté pour les radars et limitation de vitesse
  • Reroutage en cas de sortie de la route prévue

En mode offroad, la navigation ne peut s’effectuer qu’au cap.

Toutefois, quelques détails font que l’application peut être améliorée. Tout d’abord, on sent un certains manque de fluidité. Les cartes sont certes plus lourdes que les vectorielles de Google Maps, mais mon Nexus One semble être à l’agonie lors des déplacements manuels. Comme vous pouvez l’apercevoir sur les différentes captures, certains éléments graphiques sont pixellisés, ce n’est qu’un détails, mais qui pourrait être amélioré. La sélection d’éléments est parfois complexe : j’en ai déduit que TwoNav gérait mal l’emplacement du clic. Il faut par exemple cliquer exactement au bon endroit, pour valider une checkbox. Pour l’instant seul le clavier de l’application (alphabétique / azerty / qwerty) peut être utilisé, mais rapidement celui d’Android sera intégré.

CompeGPS m’ayant prêté des cartes, j’ai pu réaliser un test vidéo de TwoNav. Je suis vraiment désolé pour la deuxième partie, de la deuxième vidéo (mal de mer en perspective).

En conclusion, je n’ai jamais vu un GPS avec autant d’options. Je vous conseille vivement de le tester, d’autant plus que vous disposez d’un essai de 15 jours. N’hésitez donc pas à nous donner votre avis :

ou directement la version payante de 41,50€ :