Télécharger une application payante, par des réseaux pirates est interdit. Mais lorsque cette application se transforme en malware, l’utilisateur déchante.

L’Android Market est la boutique qui contient le plus d’applications gratuites. Pourtant, de nombreux utilisateurs ne veulent pas payer et la situation peut se retourner contre eux. Walk And Text est un clavier pour Android. Sa devise est « regardez ce qui passe devant sur la route, tout en marchant et en tapant ». Google a mis cette application en avant, il n’y a donc pas de problème particulier à signaler.

Seulement payer $1,53 (environ 1,09€) n’est pas du goût de tout le monde. C’est ainsi que l’on peut trouver sur des réseaux pirates, ce clavier gratuitement. C’est un fléau sur Android, principalement pour les développeurs indépendants qui voient ici une grosse somme d’argent s’envoler. Google avait présenté un système de license, pour protéger les applications. Pour l’heure, il fait un flop.

On pourrait s’alarmer de cette situation. Mais la situation peut parfois devenir comique. En effet, un pirate s’est amusé à diffuser une application avec un malware (Android.Walkinwat), à la place de ce clavier. On la trouve facilement sur des réseaux américains et asiatiques. Ce vers a donc une dimension éducative, même s’il récupère vos données personnelles.

Lors du lancement de l’application, vous allez voir un beau message « Cracking » s’afficher au milieu de l’écran. A ce moment là, le malware s’occupe de collecter et d’envoyer vos données personnelles (IMEI, téléphone…) et envoie le tout au pirate. Ensuite, le plus amusant vient du fait qu’un sms est envoyé à la totalité du carnet d’adresse :

Par conséquent, si vous n’avez pas de forfait illimité, ou que vos avez des correspondants à l’étranger, votre forfait va exploser. On peut remarquer les fautes en anglais, qui sont certainement volontaires. Pour terminer, l’application se moque de l’utilisateur en l’invitant à regarder sa facture, mais surtout à aller acheter l’application sur l’Android Market :

Hier, vous avez été nombreux à vous offusquer du prix de SPB Shell 3D. Certains donnaient même des liens vers l’apk, trouvant cela « normal ». De même, il vous semblait logique de distribuer l’apk d’Angry Birds Rio, avant même sa disponibilité sur l’Android Market. Il faut savoir que la version partagée est normalement payante (bien qu’en promotion actuellement). Ce genre d’opération peut-être assimilé à de la contrefaçon.

L’expression « Tel est pris qui est pris qui croyait prendre ! » est ici adaptée. J’espère que cette information vous poussera à réfléchir avant de penser au téléchargement illégal.

Source : Symantec via Android Police