L’entreprise à l’origine de la OUYA a indiqué que 25 000 développeurs se consacrent à la confection de jeux pour la console. Elle ne précise néanmoins pas combien d’entre eux sont actifs.

OUYA

La OUYA, petite console tournant sous Android, a visiblement pas mal de succès auprès des développeurs. Sortie en juin dernier, la OUYA regroupe déjà une communauté de 25 000 développeurs. “Un cap important a été franchi”, indique la start-up Boxer8. Ceci, dans le but d’étoffer le catalogue de 466 jeux disponibles à ce jour sur la microconsole.

Il faut toutefois souligner que que tous ces développeurs ne sont pas forcément actifs. Mais restons optimistes. Si après 4 mois d’existence, on a eu droit à autant de jeux, nous ne devrions pas attendre bien longtemps pour voir débarquer une horde de nouvelles applications dédiées à la OUYA.

La console, bien que déjà reçue par un certain nombre de passionnés ayant contribué au financement du projet sur Kickstarter, devrait arriver dans les salons de ceux qui l’ont commandée sur le vieux Continent vers la fin du mois d’octobre. L’Europe, dont la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse font partie des pays qui recevront la console ce mois-ci. Elle coûte 100 dollars sur Amazon. Un prix auquel il faut éventuellement rajouter les droits de douane.