La nouvelle version Developer Preview 3 d’Android N apporte son lot de nouvelles fonctionnalités et notamment celle permettant de modifier avec finesse la taille de l’affichage. Une fonction très pratique pour ceux qui auraient des petits problèmes de vue ou pour les utilisateurs désireux d’afficher davantage d’éléments à l’écran.

Android N taille d'affichage

Actuellement, sous Android, la seule manière de modifier la taille des éléments affichés à l’écran est de se rendre dans les options d’accessibilité pour activer les grands caractères. Cette option se contente de modifier, à la hausse, la taille de la police. Avec Android N, Google introduit une nouvelle fonctionnalité au sein des réglages de l’affichage, permettant de modifier, à la hausse, ou à la baisse, la taille d’affichage.

Cela permet donc aux utilisateurs qui ont des problèmes de vue d’agrandir l’interface. Inversement, les utilisateurs qui disposent d’une bonne vue peuvent réduire la taille de l’interface, afin d’afficher davantage d’informations à l’écran.

Une nouvelle option d’affichage

Prenons l’exemple du tiroir d’applications : avec une interface plus petite, Android affichera davantage d’icônes d’applications, évitant à l’utilisateur de devoir de scroller pour afficher l’ensemble des applications. Avec la Developer Preview 3 d’Android, Google a ajouté une autre fonctionnalité, cachée dans les options développeurs. Celle-ci, baptisée « La plus petite largeur » permet de régler la taille d’affichage (en DPI) encore plus finement et passer outre les quatre réglages proposés par Android. Plus le nombre de DPI sera élevé, plus la taille des icônes et du texte sera faible.

Android-N-taille-affichage

Taille d’affichage : petit à gauche, par défaut au milieu et grand à droite

Quelques problèmes de compatibilité

L’activation de cette fonctionnalité peut toutefois poser des problèmes avec certaines applications. Il semblerait en effet que Google Pay refuse de fonctionner lors de la modification des DPI. Certaines applications penseront carrément avoir été lancées depuis une tablette et réorganiseront donc leur interface en conséquence. On peut aussi apercevoir que sur l’écran d’accueil, lorsque la taille d’affichage est trop faible, les éléments ne sont pas à la bonne place. On apprécie toutefois que Google laisse le choix à l’utilisateur de sa taille d’affichage, au DPI près.