Les sources du site américain Android Police ont encore parlé. Et cette fois-ci elles lui ont révélé l’existence de deux nouvelles montres Android Wear, nom de code Angelfish et Swordfish, que Google préparerait lui-même. Deux montres connectées très différentes qui devraient permettre de montrer tout le potentiel d’Android Wear 2.0, pour l’instant boudé par les constructeurs tiers.

android-wear-4

Cette année Google sortirait donc deux smartphones Nexus — dont les premières images sont sorties hier — mais aussi deux montres connectées sous Android Wear. C’est encore une fois le site Android Police qui diffuse ces informations et les tient, selon lui, de sources multiples et fiables. Le site américain met une note de crédibilité de 9/10 à ces rumeurs et explique qu’il est certain que ces montres existent et que Google travaille bien dessus.

Selon les sources d’Android Police, Google travaillerait donc sur deux montres connectées sous Android Wear. On ne sait pas encore s’il s’agit de produits Nexus, mais leur sortie est prévue « quelque temps après l’annonce des nouveaux smartphones Nexus ». En fin d’année ou en début d’année prochaine, donc. Ces deux montres ont pour nom de code Angelfish (un poisson, le Pterophyllum si j’en crois Wikipedia, le poisson ange de la famille des Pomacanthidae selon nos lecteurs aquarophiles) et Swordfish (ou Espadon en français). La première est la plus haut de gamme avec le support de la 4G et du GPS tandis que la seconde est plus simple mais aussi, semble-t-il, plus travaillée esthétiquement. En tout cas, les montres sont toutes les deux rondes et leur écran ne ressemble pas à ce fameux « pneu crevé » de la Moto 360.

 

Angelfish, la plus complète et la plus imposante

On commence avec Angelfish. C’est la plus large des deux montres. Android Police indique ainsi qu’elle est plutôt épaisse (14 mm d’épaisseur au plus large) et que son diamètre est d’environ 43,5 mm. C’est une grosse montre donc, avec des pattes très visibles, un dos courbé pour épouser la forme du poignet et un look « sportif ». Android Police indique ainsi qu’elle ressemble à la fois à une Moto 360 et à la LG Urbane 2nd Edition LTE. Cette montre disposerait de trois boutons, situés sur la droite de l’appareil : une couronne centrale et deux plus petits boutons de part et d’autre de ce bouton central.

Pour finir sur Angelfish, le site américain indique qu’elle embarquerait tout ce qu’une montre connectée est capable d’avoir : GPS, support de la 4G, capteur de rythme cardiaque, bref tout ce qu’il faut pour qu’elle puisse être utilisée sans être nécessairement connectée à un smartphone.

 

Swordfish, celle qui mise sur le design

Swordfish est une montre également circulaire, mais un peu plus petite. Son diamètre serait d’environ 42 mm pour une épaisseur de 10,6 mm. Son design rappelle beaucoup celui de la Pebble Time Round, à ceci près qu’elle aurait (évidemment) des bordures d’écran beaucoup plus fines. Cette montre n’aurait qu’un seul bouton central, situé sur le côté droit. Un bouton qui ressemblerait beaucoup à celui de l’Apple Watch. Swordfish, enfin, ne supporterait pas la 4G, n’aurait pas de fonction GPS et probablement pas de capteur de rythme cardiaque. Contrairement à Angelfish, elle serait en revanche compatible avec le système d’attache de bracelet MODE, que Google a présenté récemment.

 

Google Assistant et de nouvelles watchfaces comme principales nouveautés logicielles

La source d’Android Police précise enfin que ces deux montres disposeront de Google Assistant ainsi que de fonctionnalités logicielles originales. On parle ainsi de toutes nouvelles watchfaces « qui permettront d’accéder plus rapidement aux notifications, aux informations et au contrôle des applications utilisées quotidiennement ». En d’autres termes, elles devraient avoir droit à tous les raffinements d’Android Wear 2.0, présenté longuement durant la dernière Google I/O.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Pour l’instant, aucune image des deux montres n’est disponible, pas plus qu’un éventuel prix ou une date de sortie. Avec ces deux montres, on se doute que Google veut relancer l’intérêt des utilisateurs pour les montres connectées sous Android Wear. Il faut dire que cette année, bien peu de constructeurs s’y sont intéressés et que Google est obligé de tester les bêta de sa nouvelle version d’Android Wear sur des montres de constructeurs tiers. Il faudra attendre la fin de l’année pour savoir si ce genre d’appareil relancera réellement l’intérêt des utilisateurs pour les montres connectées.

À lire sur FrAndroid : 5 nouveautés d’Android Wear 2.0