Comme prévu, la section Podcasts de Google Play Music est désormais disponible au sein de l’application Android. Mais pour l’instant, elle est uniquement réservée aux États-Unis et au Canada.

podcast google play music

C’est donc hier soir que Google s’est décidé à lancer la section podcasts, attendue de longue date, au sein de Google Play Music. Pour l’instant, cette section n’est disponible que de l’autre côté de l’Atlantique, soit aux États-Unis et au Canada. Une décision qui s’explique par le fait que Google a tenté d’éditorialiser les podcasts. « Nous allons vous permettre de découvrir des podcasts basés sur ce que vous faites, ce que vous ressentez, ce à quoi vous vous intéressez. Comme pour nos playlists contextuelles de musique, nous voulons rendre la recherche du bon podcast plus facile, que vous soyez un aficionado du podcast ou que vous en écoutiez un pour la première fois. »

google music podcast

Google a ainsi créé des playlists de podcasts pour « apprendre quelque chose de nouveau » (« Learning Something New ») ou pour « se perdre dans des histoires » (« Getting Lost in a Story ») ou encore pour « s’écrouler de rire » (« Laughing Out Loud »). Toutes ces playlists sont donc remplies de différents épisodes de podcasts qui ont été écoutés et sélectionnés afin de rentrer dans cette sélection. Il est également possible de consulter des podcasts individuellement et de s’abonner à émissions de façon à être alerté de leur mise en ligne dès qu’ils sont disponibles, comme sur n’importe quelle autre application de podcast classique. L’interface des podcasts au sein de Google Play Musique avait en effet fuité dès le mois de février dernier.

C’est sûrement ce qui explique pourquoi Google n’a pas lancé cette section dans d’autres langues. Sélectionner les podcasts pour les intégrer dans des playlists thématiques doit prendre du temps. Dommage en tout cas que l’on ne possède pas la moindre fenêtre de date de sortie pour les podcasts français. Espérons simplement qu’ils arrivent dans le courant de l’année par chez nous.